ERROR ON A PERSON: THIS BLOG APOLOGIZES TO ITS READERS ABOUT NICOLAS ONDO OBAME. ERREUR SUR LA PERSONNE: CE BLOG S’EXCUSE AUPRÈS DE SON LECTORAT AU SUJET DE NICOLAS ONDO OBAME

Nicolas Ondo Obame to the right (sur la droite)





English version

Dear readers, in this very short post, we come to inform you and implore your excuses, as to an unfortunate error that has crept into our publications.

Following the assault by the death squads of Ali Bongo on Jean Ping’s HQ, we know that many patriots were killed and their bodies were taken away by these militias toward unknown destinations. Thus an unfortunate victim who was shot and whose photograph was sent us, showed a resemblance to one of the most dynamic activists of the student movement in Gabon: Nicolas Obame Ondo.

We alerted people in our network as soon as the photograph was sent to us asking whether it was him; but at the height of the repression in Libreville, nobody was able to confirm whether he was still alive. After two days of waiting, this blog received confirmation from one of our sources who was present during the assault and told us to be still unable to locate Mr. Nicolas Ondo Obame. Given the cruelty with which the death squads killed the troublesome Gabonese, we concluded the worst and published the picture as a harbinger of the death by assassination of the young activist.

Finally, today, we received by email, the above photograph, taken on this day during the speech of Jean Ping at his headquarters, which demonstrates that Mr. Nicolas Obame Ondo is alive. Here we want to acknowledge our error and present our deepest apologies to Mr. Nicolas Ondo Obame, his family, friends and sympathizers as well as our readers and to all supporters of freedom.

Second, we want to present equally deep apologies to the family of the Gabonese patriot we confused with Nicolas Obame Ondo; who was shot and whose identity remains unknown to us. We believe that he should not remain anonymous and that if one of our readers could send us his name, we would give him a fitting tribute.

Dear readers, it is in the hope that you understand our position that we say to you: the struggle continues!

Thank you!



Version française

Chers lecteurs, par ce billet très court, nous venons vous informer et implorer vos excuses, quant à une malencontreuse erreur qui s’est glissée dans nos publications.

Suite à l’assaut donné par les escadrons de la mort d’Ali Bongo sur le QG de Jean Ping, nous savons que de nombreux patriotes ont perdu la vie et leurs corps ont été emportés par ces milices vers des destinations inconnues. C’est ainsi qu’une des malheureuses victimes qui fut abattue et dont la photographie nous fut envoyée, présentait des traits de ressemblance avec un des activistes les plus dynamiques du mouvement estudiantin au Gabon : Nicolas Ondo Obame.

Nous avons alerté nos réseaux aussitôt que la photographie nous fut envoyée pour savoir si c’était lui; mais au plus fort de la répression à Libreville, personne n’était en mesure de nous confirmer si oui ou non il était toujours en vie. Après deux jours d’attente, ce blog a reçu la confirmation d’une de nos sources qui avait été présente lors de l’assaut et qui nous a dit être toujours incapable de localiser Monsieur Nicolas Ondo Obame. Vu la cruauté avec laquelle les escadrons de la mort se débarrassaient des Gabonais gênants, nous avons conclu au pire et avons publié la photo comme étant annonciatrice du décès par assassinat par du jeune activiste.

Finalement, ce jour, nous avons reçu par email, cette photographie ci-dessus, prise en ce jour lors de l’allocution de Jean Ping à son QG, qui démontre bien que Monsieur Nicolas Ondo Obame est bien en vie. Nous voulons ici reconnaitre notre erreur et présenter nos profondes excuses à Monsieur Nicolas Ondo Obame, à sa famille, à ses amis et sympathisants et ainsi qu’à nos lecteurs et à tous les partisans de la liberté.

Deuxièmement, nous voulons présenter d’aussi profondes excuses à la famille du patriote Gabonais que nous avons pris pour Nicolas Ondo Obame ; qui a été abattu et dont l’identité nous demeure inconnue. Nous pensons qu’il ne devrait pas rester anonyme et que si un de nos lecteurs pouvait nous envoyer son nom, nous lui rendrions un hommage mérité.

Chers lecteurs, c’est dans l’espoir que vous ayez compris notre position que nous vous disons : la lutte continue !

Merci !

Comments

Popular posts from this blog

URGENT: FOLLOWING OUR NOISY COMPLAINTS, THE US EMBASSY IN GABON HAS STEPPED BACK. URGENT : SUITE À NOS BRUYANTES PLAINTES, L’AMBASSADE DES USA AU GABON A RECULÉ

FRANCE WITHDRAWS ITS SECURITY ADVISORS FROM THE GABONESE SECURITY FORCES. LA FRANCE RETIRE SES COOPÉRANTS DES FORCES DE SÉCURITÉ GABONAISES

PARIS MATCH EXPLAINS WHY ALI BONGO IS UPSET WITH THE OBSERVERS OF THE EUROPEAN UNION. PARIS MATCH NOUS EXPLIQUE POURQUOI ALI BONGO EN VEUT AUX OBSERVATEURS DE L’UNION EUROPÉENNE