WITH ALI BONGO, WE GET AGAIN AS ALWAYS, FALSEHOODS. AVEC ALI BONGO, ON A ENCORE ET TOUJOURS DU FAUX











English version

In an article published by the French newspaper Le Midi Libre, written by Caroline Froelig, we are made to believe via a photograph, that Ali Bongo was in France, at Alès, under the identity of Alain Bongo, in 1965. This is supposed to insinuate according to the author and the sponsors of this article, that Ali Bongo had not arrived in Gabon in 1967-1968 as all the evidence already gathered from those close to the issue suggest.

However, to see more clearly, this blog has consulted the archives of the School Plan of Alès between 1964 and 1968 on the website "Les Copains d'Avant", which contains the photo archives of various schools worldwide.

We have the confirmation that the photo exhibited by Midi-Libre as dating from 1965 and on which there is a black pupil we are told is Ali Bongo; is actually a photo taken in 1968, i.e. at a time when Ali Bongo had already come from Biafra.

Nice try Mrs Caroline Froelig, we hope you have received significant compensation for the trouble you have gone through to write bullshit! We have taken screenshots and saved all of this for posterity if you try to do like what was done to the population of Haut-Ogooué in Wikipedia, going by night to change the data on the site Les Copains d'Avant.

We will get you at every corners; gang of forgers!




Version française

Dans un article publié par le quotidien français Le Midi Libre, sous la plume de Caroline Froelig, on nous fait croire en présentant une photographie, qu’Ali Bongo était en France à Alès sous l’identité d’Alain Bongo en 1965. Ce qui sous entendrait d’après l’auteur et les commanditaires de cet article, que ce dernier ne serait pas arrivé au Gabon en 1967-1968 comme le veut tous les témoignages déjà recueillis auprès des proches de la question.

Mais seulement, pour y voir plus clair, ce blog a consulté les archives de l’Ecole Plan d’Alès entre 1964 et 1968, sur le site internet « Les Copains d’Avant », qui contient les archives photographiques de divers établissements scolaires à travers le monde.

Nous avons eu la confirmation que la photo qui est exhibée par Midi-Libre comme datant de 1965 et sur laquelle figure un noir que l’on nous dit être Ali Bongo, est en fait une photo prise en 1968, c'est-à-dire à une période où Ali Bongo était déjà venu du Biafra.

Belle tentative Madame Caroline Froelig, nous espérons que vous avez reçu une importante compensation pour le mal que vous vous êtes donnée à écrire des conneries ! Nous avons fait des prises d’écran et sauvegardé tout cela pour la postérité si vous tentez de faire comme pour la population du Haut-Ogooué sur Wikipédia, en allant nuitamment changer les données sur le site des Copains d’Avant.

On vous aura à toutes les encablures, bandes de faussaires !

Comments

Popular posts from this blog

ARGUMENTS AS WEAK AND WITHOUT SUBTANCE AS THE PERSON ENOUNCING THEM. DES ARGUMENTS AUSSI BIDONS ET SANS CONTENANCE QUE CELUI QUI LES ÉNONCE

THIS IS WHY CENTRAL AFRICA HAS SUCH A LACK OF DEMOCRACY. VOICI POURQUOI L’AFRIQUE FRANCOPHONE EST SI PEU DÉMOCRATIQUE