THE STRAIGHT VERDICT OF MO IBRAHIM ABOUT THE ELECTION IN GABON. LE VERDICT SANS APPEL DE MO IBRAHIM À PROPOS DE L’ÉLECTION AU GABON








English version

Who is Mo Ibrahim?

He is a Sudanese businessman who founded the telecommunications company Celtel, which he sold in 2005 for $3.4 billion. He has set up the Mo Ibrahim Foundation to encourage better governance in Africa, as well as creating the Mo Ibrahim Index, to evaluate African nations' performance.

In the video above, filmed on 3 October 2016, during a press conference of the Mo Ibrahim Foundation in London; after 1 hour, this is what he said:

“The last election in Gabon, everybody knows he stole it. Bongo did not win. Fully stop! People had the numbers, I have the numbers and I know exactly each region, I have the numbers how they voted. Unfortunately I don’t see the international outrage about this.”
Dear readers, this press conference was held in the presence of a number of former African and Europeans heads of States and in the presence of the former President of the AfDB, Donald Kaberuka. It is obvious that Ali Bongo’s heist cannot be excused or ignored, because everyone knows what happened.




Version française

Qui est Mo Ibrahim?

C’est un homme d'affaires soudanais fondateur de la société de télécommunications Celtel, qu'il a vendu en 2005 pour 3,4 milliards de dollars. Il a mis en place la Fondation Mo Ibrahim pour encourager une meilleure gouvernance en Afrique, ainsi que créé l'indice Mo Ibrahim pour évaluer la performance des pays africains.

Dans la vidéo ci-dessus, filmée le 3 Octobre 2016, lors d'une conférence de presse de la Fondation Mo Ibrahim à Londres; après environ 1 heure, voici ce qu'il dit:

"La dernière élection au Gabon, tout le monde sait qu'il l’a volé. Bongo n'a pas gagné. Point à la ligne! Les gens avaient les chiffres, j’ai les chiffres et je sais exactement pour chaque région, j’ai les chiffres de comment elles ont voté. Malheureusement, je ne vois pas l'indignation internationale à ce sujet."

Chers lecteurs, cette conférence de presse se déroulait en présence d’un parterre d’anciens chefs d’Etat Africains et Européens et en présence de l’ancien Président de la BAD, Donald Kaberuka. Il est évident que la forfaiture d’Ali Bongo ne peut être excusée ou ignorée car tout le monde sait ce qui s’est passé.

Comments

Popular posts from this blog

URGENT: FOLLOWING OUR NOISY COMPLAINTS, THE US EMBASSY IN GABON HAS STEPPED BACK. URGENT : SUITE À NOS BRUYANTES PLAINTES, L’AMBASSADE DES USA AU GABON A RECULÉ

FRANCE WITHDRAWS ITS SECURITY ADVISORS FROM THE GABONESE SECURITY FORCES. LA FRANCE RETIRE SES COOPÉRANTS DES FORCES DE SÉCURITÉ GABONAISES

FRANCE HAS ASKED ALI BONGO TO RECOGNIZE JEAN PING’S VICTORY AS SOON AS TUESDAY. LA FRANCE AURAIT DEMANDÉ À ALI BONGO DE RECONNAITRE LA VICTOIRE DE JEAN PING DÈS MARDI