WHAT IS THE USE OF SCHOOL COEFFICIENTS? À QUOI DONC SERVENT LES COEFFICIENTS SCOLAIRES?







English version

The video above shows the explanation of the Gabonese authorities for their decision to standardize all the coefficients of the subjects in the first cycle of secondary education. This blog has found it useful to remind people of the use of the subjects, marks and their coefficients in an education system.

Individually, students or even their parents do not always understand the value of all the subjects. Some prefer not to have to suffer the torture of mathematics, philosophy, French, physical science, English etc.; however, what they learn in this plurality of subjects will enable them to develop knowledge and skills specifically useful in their personal and professional lives to come.

Like it or not, in education, the marks are the most reliable method for continuous assessment the skills and capabilities of students. These marks are subject to coefficients that give them relative values that can have an impact on the average according to the student's strength or weakness in the given field.

The coefficients are attributed based on the importance of the given subject in the society and thus consequently in the education of that society. It is universally recognized that the most advanced societies today, are those in which scientific discoveries are the most present; and these discoveries depend on the good training of the population in science. In giving a coefficient of 6 to mathematics against 2 in drawing for example, society wants to encourage its students to apply themselves more in mathematics.

The Gabonese authorities have decided to harmonize all subjects by giving them the same coefficient. The pretext they found is that it would diminish grade repetition. Ok; but what will be the consequence of this on the quality of students produced by the Gabonese school system and their ability to be competitive in universities?

This blog is concerned that this measure will create disaffection of students for science series, because if they do not work seriously on their mathematics in the first cycle, they will never be prepared for the rigors of the S1 series in the second cycle. In terminal S1, the mathematics coefficient is eight. A student who does not get a mark of nine for the mathematics examination of the S1 Baccalaureate, automatically fails because the gap is insurmountable with marks from other subjects, unless they have more than 15 elsewhere else. The Gabonese students who will get used to compensate for their bad grades in mathematics with good grades in sport and drawing, will never have the confidence to face the rigors of the series S. This blog thinks that this is a potential tragedy for our education because we cannot develop the country without mathematics. The only secret of mathematics is hard work, but it seems that the Gabonese authorities have chosen the easy way out.




Version française

La vidéo ci-dessus présente les explications des autorités gabonaises quant à leur décision d’uniformiser tous les coefficients des matières au premier cycle des études secondaires. Ce blog a jugé utile de rappeler à quoi servent les matières, les notes et leurs coefficients, dans un système éducatif.

Pris individuellement, les élèves ou même leurs parents, ne comprennent pas toujours l’utilité de toutes les matières. Certains préfèreraient ne pas avoir à subir le supplice des mathématiques, de la philosophie, du français, des sciences physiques, de l’anglais etc. ; pourtant, ce qu’ils apprennent dans cette pluralité de matières leur permettra de développer des connaissances et des compétences qui leur serviront concrètement dans leur vie personnelle et professionnelle en devenir.

Qu’on le veuille ou non, dans l’éducation, les notes constituent la méthode la plus fiable pour l’évaluation en continue des compétences et de la valeur des élèves. Ces notes sont assujettis à des coefficients qui leurs donnent des valeurs relatives qui peuvent avoir un impact sur la moyenne suivant que l’élève soit bon ou mauvais dans la matière donnée.

Les coefficients sont attribués en fonction de l’importance de la matière donnée dans la société et donc par conséquent dans l’éducation de cette société. Il est universellement reconnu que les sociétés les plus avancées aujourd’hui sont celles dans lesquelles les découvertes scientifiques sont les plus présentes ; et ces découvertes dépendent de la bonne formation des populations dans les matières scientifiques. En donnant un coefficient de 6 aux mathématiques contre 2 par exemple au dessin, la société veut encourager ses élèves à s’appliquer d’avantage en mathématiques.

Les autorités Gabonaises ont décidé d’harmoniser toutes les matières en leur donnant un même coefficient. Le prétexte trouvé est que cela amoindrirait le redoublement scolaire. Soit ; mais quelle en sera la conséquence sur la qualité des élèves produits par le système scolaire Gabonais et leur capacité à être compétitifs dans les universités ?

Ce blog craint que cette mesure ne créé la désaffection des élèves pour les séries scientifiques, car s’il ne travaille pas sérieusement leur mathématiques dans le premier cycle, ils ne pourront jamais être préparés aux rigueurs des séries S1 au second cycle. En terminale S1, le coefficient de mathématiques est de huit. Un élève qui n’a pas 9 au Bac S1 en mathématiques, rate automatiquement son bac car son retard est irrattrapable avec les autres matières, a moins d’avoir plus de 15 partout ailleurs. Les élèves Gabonais qui vont s’habituer à compenser leurs mauvaises notes en mathématiques, avec des bonnes notes en sport et en dessin, n’auront jamais la confiance d’affronter les rigueurs des séries S. Ce blog pense que c’est une tragédie potentielle pour notre éducation, car on ne pourra pas développer le pays sans les mathématiques. Le seul secret des mathématiques, c’est le travail, mais on a l’impression que les autorités Gabonaises aient choisi plutôt la facilité.

Comments

Popular posts from this blog

URGENT: FOLLOWING OUR NOISY COMPLAINTS, THE US EMBASSY IN GABON HAS STEPPED BACK. URGENT : SUITE À NOS BRUYANTES PLAINTES, L’AMBASSADE DES USA AU GABON A RECULÉ

FRANCE WITHDRAWS ITS SECURITY ADVISORS FROM THE GABONESE SECURITY FORCES. LA FRANCE RETIRE SES COOPÉRANTS DES FORCES DE SÉCURITÉ GABONAISES

FRANCE HAS ASKED ALI BONGO TO RECOGNIZE JEAN PING’S VICTORY AS SOON AS TUESDAY. LA FRANCE AURAIT DEMANDÉ À ALI BONGO DE RECONNAITRE LA VICTOIRE DE JEAN PING DÈS MARDI