OUR DIALOGUE WITH GABONREVIEW CONTINUES: NO ALI BONGO CANNOT BE THE EMBODIMENT OF GABON’S FUTURE. NOTRE DIALOGUE AVEC GABONREVIEW SE POURSUIT : NON ALI BONGO NE PEUT PAS INCARNER L’AVENIR DU GABON






English version

An editorial in Gabonreview asks whether Ali Bongo could be the catalyst of hope in Gabon. The answer for us is simple and obvious: no!

The only fundamental program of Ali Bongo, his only ambition for Gabon, is that nothing changes in the country. That he stays in power. This is a reality that the vast majority of Gabonese is aware of, even in the ranks of the pillars of the regime.

In one way or another, Ali Bongo has decided to die in power and if we let him, he will end up a bedbug but still president like Omar Bongo, and will bequeath us in turn to his son. All the signs of this scenario are before us in Gabon.

Here is a type of "stability and continuity" in Françafrique sauce, which we do not want. What is the argument he could use today to give himself a bit of legitimacy after having massacred the Gabonese people? Can he invent a new economic and political model whose slogan would be "I kill you but it is for your own good"? No, Ali Bongo cannot propose any acceptable pact to the Gabonese people; he cannot therefore be the incarnation of a hopeful future.

Ali Bongo is not indispensable to Gabon, we can and must do without him. This is why we must not give up!



Version française

Un éditorial de Gabonreview pose la question de savoir si Ali Bongo pouvait être le catalyseur de l’espérance au Gabon. La réponse pour nous est simple et évidente : non !

Le seul programme fondamental d’Ali Bongo, sa seule ambition pour le Gabon, est que rien ne change dans le pays. Qu’il demeure au pouvoir. Cela est une réalité dont sont conscients les Gabonais dans leur grande majorité, et ce jusque dans les rangs des piliers du régime.

D’une manière ou d’une autre, Ali Bongo a décidé de mourir au pouvoir et si nous le laissons faire, il finira grabataire mais toujours président comme Omar Bongo, et nous lèguera à son tour à son fils. Tous les signes de ce scenario sont devant nous au Gabon.

Voici un type de « stabilité et continuité » à la sauce françafricaine, dont nous ne voulons point. Quel est l’argument que peut utiliser aujourd’hui pour se donner un brin de légitimité, après avoir massacré des Gabonais ? Peut-il inventer un nouveau modèle économique et politique dont le slogan serait : « je vous tue mais c’est pour votre bien » ? Non, Ali Bongo ne peut proposer aucun pacte acceptable au peuple Gabonais ; il ne peut donc être l’incarnation d’une espérance future.

Ali Bongo n’est pas indispensable au Gabon, nous pouvons et devons nous en passer. Voici pourquoi nous ne devons rien lâcher !

Comments

Popular posts from this blog

URGENT: FOLLOWING OUR NOISY COMPLAINTS, THE US EMBASSY IN GABON HAS STEPPED BACK. URGENT : SUITE À NOS BRUYANTES PLAINTES, L’AMBASSADE DES USA AU GABON A RECULÉ

FRANCE WITHDRAWS ITS SECURITY ADVISORS FROM THE GABONESE SECURITY FORCES. LA FRANCE RETIRE SES COOPÉRANTS DES FORCES DE SÉCURITÉ GABONAISES

FRANCE HAS ASKED ALI BONGO TO RECOGNIZE JEAN PING’S VICTORY AS SOON AS TUESDAY. LA FRANCE AURAIT DEMANDÉ À ALI BONGO DE RECONNAITRE LA VICTOIRE DE JEAN PING DÈS MARDI