SYMMETRY BETWEEN THE ATTITUDE OF THE BRITISH AND FRENCH PARLIAMENTS REGARDING THE SITUATION IN THE GAMBIA AND IN GABON. SYMÉTRIE ENTRE L’ATTITUDE DES PARLEMENTS BRITANNIQUES ET FRANÇAIS, EN CE QUI CONCERNE LES SITUATIONS GAMBIENNE ET GABONAISE

The British parliament
Le parlement Britannique



The French parliament
Le parlement français



English version

When Yahya Jammeh refused to leave power after losing the presidential election, this is the motion that was adopted in the British parliament, The Gambia being a former British colony:

“This House is alarmed by the post-election situation in the Gambia and the refusal of former President Yahya Jammeh to respect the democratic will of the people; notes that former President Jammeh initially indicated acceptance of the election's outcome before changing his position and questioning the validity of the vote; further notes the UN security council has called for the former President to respect the outcome of the election; is deeply concerned that the Gambian security forces have seized the offices of the Electoral Commission and considers this to be dangerous to democracy; is aware that leaders in neighbouring countries have urged all sides to recognise the result; welcomes the fact that the winner of the election Adama Barrow is using peaceful means to urge former President Jammeh to step down after losing the election; recognises the concerns and campaigning efforts of Gambians across the UK, especially in Glasgow; and calls on all sides to respect the democratic decision of the Gambian people.”



When Ali Bongo refused to leave power after losing the presidential election and massacred dozens of Gabonese citizens, this is the motion that was adopted in the French parliament, Gabon being a former French colony:

“Nothing at all. The French Parliament said absolutely nothing. There was no official statement by the French parliament; only some MPs who spoke for themselves or for their parties.”


When one looks at the difference between how France and Britain deal with these issues, one understand why Francophone Africa is far less democratic than its Anglophone counterpart.




Version française

Lorsque Yahya Jammeh a refusé de quitter le pouvoir après avoir perdu l'élection présidentielle, voici la motion qui fut adoptée au Parlement Britannique, la Gambie étant une ancienne colonie Britannique:

"Cette Chambre est alarmée par la situation post-électorale en Gambie et par le refus de l'ancien président Yahya Jammeh de respecter la volonté démocratique du peuple; cette Chambre constate que l'ancien président Jammeh a d'abord indiqué qu'il acceptait le résultat de l'élection avant de changer de position et d'interroger la validité du vote; cette Chambre note en outre que le Conseil de Sécurité des Nations Unies a demandé à l'ancien président de respecter le résultat de l'élection; cette Chambre est profondément préoccupée par le fait que les forces de sécurité gambiennes ont occupé les bureaux de la Commission Electorale et elle considèrent que cela est dangereux pour la démocratie; cette Chambre est consciente que les dirigeants des pays voisins ont exhorté toutes les parties à reconnaître le résultat; elle se félicite du fait que le vainqueur de l'élection Adama Barrow utilise des moyens pacifiques pour exhorter l'ancien président Jammeh à démissionner après avoir perdu les élections; elle reconnaît les préoccupations et les efforts de lobbying des Gambiens à travers le Royaume-Uni, en particulier à Glasgow; et appelle toutes les parties à respecter la décision démocratique du peuple Gambien ".


Lorsqu’Ali Bongo a refusé de quitter le pouvoir après avoir perdu l'élection présidentielle et massacré des dizaines de citoyens Gabonais, voici la motion qui a été adoptée au Parlement français, le Gabon étant une ancienne colonie française:

"Rien du tout. Le Parlement français n'a absolument rien dit. Il n'y a pas eu de déclaration officielle du Parlement français; seuls quelques députés en ont parlé à titre individuel ou au nom de leur parti. "


Quand on regarde la différence entre la France et la Grande-Bretagne face à ces questions, on comprend pourquoi l'Afrique francophone est beaucoup moins démocratique que son homologue anglophone.

Comments

Popular posts from this blog

ARGUMENTS AS WEAK AND WITHOUT SUBTANCE AS THE PERSON ENOUNCING THEM. DES ARGUMENTS AUSSI BIDONS ET SANS CONTENANCE QUE CELUI QUI LES ÉNONCE

THIS IS WHY CENTRAL AFRICA HAS SUCH A LACK OF DEMOCRACY. VOICI POURQUOI L’AFRIQUE FRANCOPHONE EST SI PEU DÉMOCRATIQUE