THE AFRICAN CUP OF NATIONS 2012 WILL LIKELY BE PLAYED IN GABON IN FRONT OF EMPTY STANDS. LA COUPE D’AFRIQUE DES NATIONS 2012 AU GABON DEVRAIT SE JOUER DEVANT DES GRADINS VIDES

(Photo Rougou)


English version

This blog as been keeping its readers abreast of all the lies that were being told to the Gabonese people regarding the readiness of Gabon to host the African Cup of Nations 2012 (Can 2012). As the readers already know, history proves that dictatorships have always used sports to enhance their power over the people and CAN 2012 is not going to be an exception. It would be naïve for the Gabonese people to think for a minute that CAN 2012 will not be politically contaminated by the Bongo regime. This is why, just as the people were ready to send a strong message by not participating in the legislative election, those same 90% of the population should stay away from the football stadium and send the message that Ali Bongo should enjoy “his” games alone with his friends and family.

The history of sport attests to its political use by unpopular regimes to create a false sense of popular support by the people and to contain the energies of the population that could otherwise be properly deployed to organize insurrection and taking over against this unpopular regime. The Ali Bongo regime does not depart from that norm, as its objective is for the regime to convince the Gabonese population to appropriate CAN 2012 and invested it with the political aspirations of the regime, so this regime could claim that the population stands behind its way of ruling. As is already visible, the regime has begun to cover CAN 2012 with conspicuous innuendos referring to Ali Bongo and his wife. This symbolically reveals their intentions. Football has a mass following and Ali Bongo and his cronies would love to seize the opportunity to use CAN 2012 to show just how loved they are by the Gabonese population and how everything is harmonious in the country. It is therefore a fact that this CAN 2012 would become an interstitial space where political posturing by the regime will be played out.

The Gabonese people, who are construed and constructed as inherently football loving, will need to be strong, and understand that Ali Bongo and his cronies will try to use them to portray and showcase popular support for his regime. This is not the time for the population to be absentminded or distracted, but for all to understand that Ali Bongo must realize that the people are not to applaud while his fraudulent possession marches on. The Gabonese population should not allow itself to be used as political dividends by Ali Bongo during Can 2012. Empty stadium would signify once more that the people strongly and unequivocally, reject this regime. The Gabonese people must remember that an important ingredient of freedom and democracy is to guarantee security and enjoyment of the fruits of their labor to most, without extortionate practices by corrupt leaders who won't put the money to good public use, but steal it instead. Because Gabon is not a democracy, the people should not reward Ali Bongo by participating in CAN 2012. Empty stands would be an unequivocal and very transparent to show one more time to the world that the Gabonese people reject Ali Bongo.

Let the Gabonese people show a very big and strong “red card” to Ali Bongo during CAN 2012. The people should not take part in this production by Ali Bongo, to exploit the international reach of football to project a sense that the Gabonese people are agreeing with his regime and adhering to its policies. Ali Bongo should be denied the propaganda value of CAN 2012. He is ready and intends to use this competition as a vehicle to present himself as a decent and legitimate leader and the Gabonese people cannot allow that to happen.



Version française


Ce blog tient ses lecteurs au courant de tous les mensonges qui sont dit au peuple gabonais quant à la capacité du Gabon à accueillir dans de bonnes conditions, la Coupe d'Afrique des Nations 2012 (CAN 2012). Comme les lecteurs le savent déjà, l'histoire prouve que les dictatures ont toujours utilisé le sport afin d'accroître leur pouvoir sur le peuple et la CAN 2012 ne va pas être une exception. Il serait naïf pour le peuple gabonais de penser une minute que la CAN 2012 ne sera pas politiquement contaminée par le régime Bongo. C'est pourquoi, tout comme les gens étaient prêts à envoyer un message ferme en ne participant pas à l'élection législative, ces mêmes 90% de la population devraient rester loin des stades de foot et envoyer le message qu’Ali Bongo devrait savourer "sa" CAN, tout seul avec ses amis et sa famille.

L'histoire du sport atteste de son utilisation politique par des régimes impopulaires afin de créer l’illusion d’un sentiment de soutien populaire et pour contenir les énergies de la population qui pourraient autrement être déployées pour organiser l'insurrection et la prise en charge de la nation contre ce régime impopulaire. Le régime d'Ali Bongo ne va pas s'écarter de cette norme, vu que son objectif soit de convaincre la population gabonaise de s'approprier la CAN 2012 et l’investir des aspirations politiques du régime pour que ce régime puisse prétendre que la population se tient derrière lui. Comme cela est déjà visible, le régime a commencé à couvrir la CAN 2012 avec des insinuations se référant à Ali Bongo et son épouse. Cela révèle symboliquement leurs intentions. Le football est le sport de masse par excellence et Ali Bongo et ses acolytes aimeraient saisir l'opportunité d'utiliser la CAN 2012 pour montrer à quel point ils sont aimés et appréciés par la population gabonaise et comment tout est harmonieux dans le pays. C'est donc une certitude que cette CAN 2012 va devenir un espace interstitiel où le régime se livrera à la gesticulation politique.

Le peuple gabonais, qui de façon inhérente, adore le football, aura besoin d'être fort et de comprendre qu’Ali Bongo et ses acolytes tenteront de les utiliser pour s’illustrer et mettre en valeur un quelconque soutien populaire pour son régime. Ce n'est pas le moment pour la population d'être distraite, mais pour tous les gabonais de comprendre qu’Ali Bongo doit réaliser que les gens ne vont pas applaudir sur le passage de son pouvoir frauduleux. La population gabonaise ne doit pas se permettre d'être utilisée comme dividende politique par Ali Bongo lors de la CAN 2012. Des stade vides signifieraient encore une fois que le peuple, fermement et sans équivoque, rejette ce régime. Le peuple gabonais doit se rappeler qu'un ingrédient important de la liberté et de la démocratie est de garantir la sécurité et la jouissance des fruits de leur travail au plus grand nombre, sans pratiques d'extorsion par des dirigeants corrompus qui ne mettent pas l'argent au service du public, mais le vol. Parce que le Gabon n'est pas une démocratie, le peuple ne devrait pas récompenser Ali Bongo en participant à la CAN 2012. Des gradins vides seraient une manière sans équivoque et très transparente de démontrer une fois de plus au monde que le peuple gabonais rejette Ali Bongo.

Que le peuple gabonais montre un très grand et fort "carton rouge" à Ali Bongo lors de la CAN 2012. Les gens ne devraient pas prendre part à cette production d’Ali Bongo qui voudrait exploiter la portée internationale du football pour projeter l’impression que le peuple gabonais est d'accord avec son régime et approuve de ses politiques. La valeur de propagande de la CAN 2012 devrait être niée à Ali Bongo. Il est prêt et a l'intention d'utiliser cette compétition comme un véhicule pour se présenter au gens comme un leader digne et légitime et le peuple gabonais ne peut pas permettre que cela arrive.

Comments

  1. L'UNITEISME de tous nous permettra de nous réconcilier les uns les autres , de pardonner a ceux qui ce sont toujours prostitués , à ceux qui croient que le Gabon est leurs héritages et avec tous sans oublier l'oublié de 44 ans d'égocentrisme politique . Soyons les partisans de la construction du Gabon de demain , démocratique , social et d'ou fera vraiment bon a vivre , en paix de nos traditions ancestrales . Je t'invites a tuer ta peur pour que s'accomplisse le dessein de Dieu pour nous tous gabonais car n'oublie pas qu'il a doté notre pays de plusieurs richesses qui auraient servir a notre épanouissement depuis 17/08/1960 . Alors viens participer pacifiquement à notre liberté à tous : RUES DESERTES , BUREAUX FERMES , PAS DE TRAVAIL AU GABON AVEC "ALI 9 ET LE PDG" Pour Gabon d'abord moi après .http://www.lesaffairesdenousmemesnousmemes.com/

    ReplyDelete
  2. Hi....

    Thanks a lot for sharing the information.........

    check out total information about Africa cup of Nations from here: Africa Cup of Nations 2012 Schedule and more from Africa Cup of Nations 2012

    ReplyDelete

Post a Comment

Popular posts from this blog

GAGAN GUPTA’S MASTERFUL TRICK! LA MAGISTRALE ENTOURLOUPE DE GAGAN GUPTA !