THE PASTEUR INSTITUTE OF DAKAR IS SET TO PRODUCE A VACCINE AGAINST COVID-19. BUT WHAT IS THE CIRMF OF GABON DOING? L’INSTITUT PASTEUR DE DAKAR S’APPRÊTE À PRODUIRE UN VACCIN CONTRE LA COVID-19. MAIS QUE FAIT DONC LE CIRMF DU GABON ?

 


 

To read click here

Pour lire cliquer ici

 

 

 

 

Traduction française

 

Afrique : l'Institut Pasteur de Dakar est prêt à produire un vaccin « made in Sénégal » en 2022

 

Par Cristiano Antonino

 

 

Au Sénégal, la production d'un vaccin anti-Covid est imminente : d'ici la fin de l'année prochaine, le laboratoire pharmaceutique belge Univercells transférera ses technologies pour commencer à produire les sérums localement.

 

Le Sénégal pourrait commencer à produire ses propres vaccins Covid-19 d'ici la fin de l'année prochaine dans le cadre d'un accord avec la société pharmaceutique belge Univercells. C'est ce qu'a rapporté le journal sénégalais Le Quotidien, qui a cité une source ayant participé aux travaux menant à l'accord selon l'agence de presse Reuters.

 

En avril, selon la même source, la société belge a signé un accord d'intention avec l'Institut Pasteur de la capitale Dakar. L'accord indiquerait qu'Univercells partage la technologie nécessaire pour produire les sérums en vue de faire de l'institut sénégalais un centre de production de vaccins à distribuer dans toute l'Afrique de l'Ouest.

 

Dans un premier temps, Univercells, une start-up basée à Gosselies dans le sud du pays, conditionnera et distribuera les vaccins produits en Belgique.

 

D'ici la fin de 2022, cependant, cette société devrait déplacer l'ensemble de sa capacité de production à Dakar, la capitale du Sénégal, pour y commencer la production réelle. A ce jour, la société européenne, qui développe également son propre vaccin en collaboration avec la société italienne ReiThera, dispose de la technologie nécessaire pour produire les sérums dits des vecteurs viraux, tels que ceux développés par Johnson & Johnson, AstraZeneca et l'institut russe Gamaleya.

 

L'Institut Pasteur est quant à elle, la seule installation en Afrique à produire un sérum, autorisé en urgence par l'Organisation mondiale de la santé (OMS), contre la fièvre jaune.

 

Le centre sénégalais ambitionne de produire 300 millions de doses anti-Covid d'ici fin 2022. Selon des recherches financées par le gouvernement britannique à la demande de l'Institut Pasteur, le coût total d'une telle opération serait d'environ 200 millions de dollars.

Comments

Popular posts from this blog

GABON SHOULD BE CALLED ALI & SYLVIA BONGO INC! LE GABON DEVRAIT S’APPELER ALI & SYLVIA BONGO INC.!

NOUREDDIN BONGO-VALENTIN MINIONS HAVE GABON’S OIL IN THEIR HANDS! LES OBLIGÉS DE NOUREDDIN BONGO-VALENTIN ONT EN MAIN LE PÉTROLE GABONAIS !