WHY IS GABON SO BEHIND? POURQUOI LE GABON EST-IL SI EN RETARD ?

 



 

 English version

 

Gabon's international rankings, in terms of democracy, governance, corruption, education, innovation, competitiveness and business climate, as well as exports outside the mining sectors, are poor and distressing. Gabon is very poorly ranked in all areas.

 

When you are sick and go to the hospital, you expect to be treated by a highly qualified doctor. When you want to travel by air, you expect the pilot to be a well-trained professional. But paradoxically, to govern a young country with hundreds of thousand inhabitants, and which has enormous social, economic and governance challenges to overcome, why should we accept that an ignorant and incompetent person occupies the most important and strategic position in the country: president of the republic? Worse still, we accept that a totally unfit corpse occupies this highly important position.

 

To develop Gabon, the most important rule to be respected should be that the president be chosen from among the most deserving and competent Gabonese. That is, the president should have had a career outside of politics. Respecting this rule is all the more important as today's world is marked by an ultra-competitive international climate, which rewards excellence and penalizes mediocrity.

 

Competitiveness is the enemy of laxity and carelessness. In a competitive world, criticism and self-criticism are not rejected, and waffling rarely dominates public discourse.

 

Why is Gabon always trailing? partly because a crooked, corrupt regime, overwhelmed by time and events, does not want to give way to other people for the conduct of the country's affairs. The world has changed but the regime in power in Gabon is still mired in old reflexes in order to safeguard its privileges.

 

there are no secrets or miracles; every modern society is based on education; from the school will come skilled workers, engineers, doctors, technocrats and scientists, and the school must become a truly place of formatting and training.

 

In great countries, educated and competent elites do not allow themselves to be led by presidential decrees that destroy the constitution. Without competent elites assuming their roles, an ignorant president can do anything. This is the case in Gabon.

 

Gabon is in braking in all areas: the school is in a state of braking, the family too, the management of public affairs same thing, cleanliness, cultural development, agriculture, tourism, human rights etc .....

 

 

 Version française

 

Les classements internationaux du Gabon, en termes de démocratie, gouvernance, corruption, éducation, innovation, compétitivité et climat des affaires, ainsi qu’exportations hors secteurs miniers, sont médiocres et désolants. Le Gabon est très mal classé dans tous les domaines.

 

Lorsqu'on est malade et que l’on va à l’hôpital, on s'attend à être soigné par un médecin hautement qualifié. Lorsqu'on veut voyager par avion, on s'attend à ce que le pilote soit un professionnel ayant suivi une bonne formation. Mais paradoxalement, pour gouverner un pays jeune qui compte des centaines de milliers d'habitants, et qui a d'énormes défis sociaux, économiques et de gouvernance à relever, pourquoi devrait-on accepter qu'un ignorant et incompétent occupe le poste le plus important et le plus stratégique du pays: président de la république ? Pire encore, on accepte qu'un spectre totalement inapte occupe ce poste hautement important.

 

Pour développer le Gabon, la plus importante règle à respecter devrait être que le président soit choisi parmi les Gabonais les plus méritants et les plus compétents. C’est-à-dire que le président devrait avoir eu une carrière hors de la politique. Respecter cette règle est d'autant plus important que le monde d’aujourd’hui soit marquée par un climat international ultra compétitif, qui récompense l'excellence et pénalise la médiocrité.

 

La compétitivité est l’ennemi du laxisme et du je m'en foutisme. Dans un monde compétitif, on ne refuse pas la critique et l'autocritique, et la langue de bois domine rarement le discours public.

 

Pourquoi le Gabon est-il toujours en retard ? en partie parce qu'un pouvoir véreux, corrompu, et dépassé par le temps et les évènements, ne veuille pas céder la place à d’autres personnes pour la conduite des affaires du pays. Le monde a changé mais le régime au pouvoir au Gabon est toujours embourbé dans les vieux réflexes afin de sauvegarder ses privilèges.

 

il n y a pas de secrets ni de miracle ; toute société moderne se base sur l’éducation ; de l’école sortiront des ouvriers qualifiés, des ingénieurs, des médecins, des technocrates et des scientifiques, et il faut que l’école devienne un lieu véritablement de formatage et de formation.

 

Dans les grands pays, les élites instruites et compétentes ne se laissent pas diriger par des décrets présidentiels qui désossent la constitution. Sans élites compétentes assumant leurs rôles, un président ignorant peut tout faire. Ce qui est le cas au Gabon.

 

Le Gabon est en freinages dans tous les domaines : l'école est en état de freinage, la famille aussi, la gestion de la chose publique idem, la propreté, l'épanouissement culturel, l'agriculture, le tourisme, les droits de l’homme etc.....

Comments

Popular posts from this blog

NOUREDDIN BONGO-VALENTIN MINIONS HAVE GABON’S OIL IN THEIR HANDS! LES OBLIGÉS DE NOUREDDIN BONGO-VALENTIN ONT EN MAIN LE PÉTROLE GABONAIS !

GABON SHOULD BE CALLED ALI & SYLVIA BONGO INC! LE GABON DEVRAIT S’APPELER ALI & SYLVIA BONGO INC.!