AND IN RETURN, WHAT WOULD THE POPULATIONS GET? ET EN RETOUR, QU’AURONT LES HABITANTS ?

 


 

English version

 

CEMAC, the Economic and Monetary Community of Central Africa, has reportedly decided to start levying a tax of 50 CFA francs on telephone calls within this zone.

 

CEMAC has about 56 million inhabitants. If we consider that 50% of the population uses mobile phones, CEMAC will collect daily, without lifting a finger, 28 million X 50 = 1.4 billion. In one year, the sum will be 511 billion CFA francs.

 

The official statement says that Cemac leaders plan to use this money to finance structuring projects. Really? Which ones please? How long will it take? and at what cost?

 

The time for promises is over. Now when one’ speak, they must be clear so that people at least would know in what sauce they will be eaten.

 

 

 

 

Version française

 

La Cemac, la Communauté économique et monétaire de l’Afrique Centrale, aurait décidé de commencer à prélever une taxe de 50 francs CFA sur les appels téléphoniques à l’intérieur de cette zone.

 

La Cemac compte environ 56 millions d’habitants. Si on considère que 50% de la population utilise la téléphonie mobile, la Cemac va récolter quotidiennement, sans se fatiguer, 28 millions X 50 = 1,4 milliards par jour. En une année, le pactole sera de 511 milliards de francs CFA.

 

Le communique officiel dit que les dirigeants de la Cemac envisagent d’utiliser cet argent pour le financement de projets structurants. Ah bon ? Lesquels s’il vous plait ? Dans combien de temps ? et à quel coût ?

 

Le temps des promesses est révolu. Maintenant quand on parle, il faut être clair pour que les populations sachent au moins à quelle sauce elles seront mangées.

 

Comments

Popular posts from this blog

NOUREDDIN BONGO-VALENTIN MINIONS HAVE GABON’S OIL IN THEIR HANDS! LES OBLIGÉS DE NOUREDDIN BONGO-VALENTIN ONT EN MAIN LE PÉTROLE GABONAIS !

GABON SHOULD BE CALLED ALI & SYLVIA BONGO INC! LE GABON DEVRAIT S’APPELER ALI & SYLVIA BONGO INC.!