GABON OIL COMPANY, A COMPANY THAT EXISTS ONLY IN ANNOUNCEMENTS! GABON OIL COMPANY, UNE COMPAGNIE QUI N’EXISTE QUE DANS LES EFFETS D’ANNONCE!

 



  

English version

 

Gabon Oil Company is this company created in 2011 to manage the state's stakes in oil companies active in Gabon. Several Managing Directors later, and after a stay in prison of the former Minister of Petroleum, Étienne Ngoubou; the legibility of this company remains unclear and no one knows exactly what it does, nor what its impact is on the economy or the national treasury.

 

It is in this atmosphere of lethargy that the press announces that Gabon Oil Company would consider embarking on a program to acquire stakes in any oil exploration and production contract in Gabon. But we must ask ourselves the question of where, this company that produces nothing, will find the money in this Gabon in debt up to the neck, to finance these acquisitions? Only the Bongos know!

 

Gabon Oil Company's strategy would be to enter or increase its stake in producing blocks owned mainly by Perenco the polluter and TotalEnergies; the two main operators present in Gabon.

 

In the press article presenting this strategy, it is said that the possibility of reaching the 15% stake in these companies, was included in the petroleum code of 2014, then taken up in that of 2019, but that the finances of the GOC had so far not allowed it to consider such an investment. So, what changed financially in 2021 for the GOC to decide to make this acquisition announcement? Unless it is still only an announcement without any future!

  

 

 

Version française

 

Gabon Oil Company est cette société créée en 2011 pour gérer les participations de l’État dans les sociétés pétrolières actives au Gabon. Plusieurs Directeurs Généraux plus tard, et après un séjour en prison de l’ex-ministre du Pétrole, Étienne Ngoubou ; la lisibilité de cette entreprise est toujours floue et personne ne sait exactement ce qu’elle fait, ni quel est son impact dans l’économie ou la trésorerie nationale.

 

C’est dans cette ambiance de léthargie que la presse nous annonce que la Gabon Oil Company réfléchirait à se lancer dans un programme d'acquisition de participations dans tout contrat d'exploration et de production de pétrole au Gabon. Mais nous devons nous poser la question de savoir où donc, cette société qui ne produit rien, trouvera l’argent dans ce Gabon endetté jusqu’au cou, pour financer ces acquisitions ? Seuls les Bongo savent !

 

La stratégie de la Gabon Oil Company serait d'entrer ou d'augmenter sa participation sur des blocs producteurs détenus principalement par Perenco la pollueuse et TotalEnergies ; les deux principaux opérateurs présents au Gabon.

 

Dans l’article de presse présentant cette stratégie, il est dit que la possibilité d'atteindre les 15 % de participation dans ces sociétés, était inscrite dans le code pétrolier de 2014, puis reprise dans celui de 2019, mais que les finances de la GOC ne lui avaient jusqu'ici pas permis d'envisager un tel investissement. Qu’est ce qui a donc changé financièrement en 2021 pour que la GOC décide de faire cette annonce d’acquisition ? A moins que ce ne soit encore qu’un effet d’annonce sans lendemain !

Comments

Popular posts from this blog

NOUREDDIN BONGO-VALENTIN MINIONS HAVE GABON’S OIL IN THEIR HANDS! LES OBLIGÉS DE NOUREDDIN BONGO-VALENTIN ONT EN MAIN LE PÉTROLE GABONAIS !

GABON SHOULD BE CALLED ALI & SYLVIA BONGO INC! LE GABON DEVRAIT S’APPELER ALI & SYLVIA BONGO INC.!