HOW MUCH DID THE NEW-YORK FORUM AFRICA COST THE GABONESE TAX PAYER? COMBIEN LE NEW-YORK FORUM AFRICA A-T-IL COUTÉ AU CONTRIBUABLE GABONAIS?



Attias and Robert de Niro during the New York Forum Africa
Attias et Robert de Niro pendant le New York Forum Africa




Gabonese students jailed for asking for better study conditions
Etudiants gabonais incarcérés pour avoir demandé de meilleures conditions d'études



English version


Because the Gabonese authorities never release this kind of information, the Gabonese public must wait for the international press to publish how much of their money is being wasted to line the pocket of people like Richard Attias. This Wednesday, the press has revealed that financial document belonging to Richard Attias firm indicate that the Gabonese state paid that firm 4 million US dollars for the organization of this forum. This is equivalent to about 2 billions CFA francs. A lot of money by any standard, especially in a country in which the majority of the population lives with about 2 dollars a day.


However, dear readers, the price tag for this extravaganza is even heftier, because the 4 millions dollars is only what was paid to Attias and does not include the other expenses such as hotel accommodations, food, traveling cost, transportation, satellite link-up fees and more importantly the amount paid to people like Robert de Niro, Carl Lewis, to come show their face. It can be expected that the final cost is double or triple what Attias himself took to the bank.


As everybody knows, under regular circumstances, Libreville is an expensive place to go. A coach ticket on Air France or Lufthansa cost about 2000 US dollars. But the luminaries who came to the New-York Forum Africa do not travel coach, no there are too important for that. They travel first class and such a ticket cost a minimum of 8000 US dollars. A quick arithmetic allows us to say that 600 people travelling first class comes to a total of 4.8 millions US dollars, more than what Richard Attias was paid. But there is not enough commercial airline traffic to Libreville to bring 600 people in first class on a week end. So the Gabonese authorities had to charter private jets at a minimal cost of 10000 US dollars an hour. How many jets were chartered? Dear readers, you get the idea! Sources tell us that a private plane from Paris to Libreville will cost about 70000 US dollars round trip. If 20 such trips were made the cost would be 1.4 million US dollars. It is likely that a lot more than 20 private jet round trips were made between Libreville and destinations around the world, at the Gabonese taxpayers cost.


Chief executives, government officials and celebrities expect to be lodged in very comfortable accommodations. How much such accommodation cost in Libreville for 600 people. If we took the conservative estimate of 300 US dollars a night, the total for 600 people comes to 540000 US dollars for 3 nights.


Now the food. Dear readers you know full well that this crowd likes the finest things in life. Champagne and fine wine have to be flowing at all time. How much did the food cost? We don't know for sure but we can guess that the food was certainly as expensive as the hotel accommodations.


Even if we were ostensibly told by the organizer of the New-York Forum Africa, that their gathering mission was to contemplate how to solve Gabon's problems, the reality is that many invitees only came because they were paid to come. How many were they paid? It is difficult to know for sure because this information is closely guarded. However, Directsport Link, a sport management firm that specializes in celebrity bookings, is saying that Carl Lewis appearance fees range between 40000 and 50000 US dollars a day. So, someone like Carl Lewis made 150000 US dollars for 3 days. How much did Robert de Niro cost? What about Andrew Young and many others? As you can see dear readers, the cost of this New-York Forum Africa is escalating quickly when time is taken to look at all the expenses.


Last weekend, Gregory Ngbwa-Mintsa, a member of the Gabonese free Civil Society and spoksperson of the movement of Gabonese Indignants, said in a press conference that he had been told that the cost of the New-York Forum Africa was of about 7 billions CFA francs, which would amount to about 14 millions dollars. On the basis of our calculation, we think that Gregoray numbers are closer to the reality when one factors all the different costs. But it is Richard Attias who has the last laugh, on his way to the bank; because he can't believe that he just made 4 million dollars organizing a party just because some African despot wants to be seen hobnobbing with successful people and celebrities.


Ali Bongo is so happy to be seen with celebrities that he can't wait to do it again next year. Attias certainly will be looking forward to collecting another 4 million US dollars at a minimum, while the average Gabonese taxpayer would still be living with their 2 dollars a day. Dear readers, the untold and sad story is that it is the poor Gabonese taxpayer who is subsidizing this extravaganza and enriching Richard Attias, so Ali Bongo can be a wannabe celebrity.








Version française


Parce que les autorités gabonaises ne rendent jamais publique ce genre d'information, les gabonais doivent attendre que la presse internationale publie les informations relatives à la manière dont leur argent est gaspillé à garnir les poches de gens comme Richard Attias. Ce mercredi, la presse a révélé qu'un document financier appartenant à l'entreprise de Richard Attias indiquait que l'Etat gabonais a payé à cette entreprise 4 millions de dollars américains pour l'organisation de ce forum. Cette somme est équivalente à environ 2 milliards de francs CFA. Beaucoup d'argent par n'importe quel standard, en particulier dans un pays où la majorité de la population vit avec environ 2 dollars par jour.


Cependant, chers lecteurs, le prix à payer pour cette extravagance est encore plus important que ça, car les 4 millions de dollars ne constituent que ce qui a été versé à Attias et n'inclus pas les autres dépenses telles que les chambres d'hôtel, la nourriture, les coûts de voyage, le transport, les frais des liaisons satellite et plus important, les montants payés pour que des personnes comme Robert de Niro, Carl Lewis, viennent y montrer leur visage. On peut s'attendre à ce que le coût final soit le double ou le triple de ce qu'Attias lui-même à mis en banque.


Comme chacun le sait, en circonstances normales, voyager vers Libreville coute chère. Un billet en classe économique sur Air France ou Lufthansa coûterait environ 2000 dollars américains. Mais les luminaires qui sont venus au New-York Forum Africa, ne se déplacent pas en classe économique, ils sont trop importants pour cela. Ils voyagent en première classe et un tel billet coûte un minimum de 8000 dollars américains. Un rapide calcul nous permet de dire que 600 personnes voyageant en première classe mène à un total de 4,8 millions de dollars américains, plus que le montant ayant été payé à Richard Attias. Mais le trafic aérien commercial vers Libreville n'est pas suffisant pour mettre d'acheminer 600 personnes en première classe sur un week-end. Ainsi, les autorités gabonaises ont dû affréter des jets privés à un coût minimal de 10000 dollars américains l'heure. Combien de jets ont été affrétés? Chers lecteurs, vous pouvez vous en faire une idée! Des sources nous disent qu'un avion privé de Paris à Libreville coûterait environ 70000 dollars américains pour l'aller-retour. Si 20 voyages ont été effectués, le coût serait de 1,4 millions de dollars américains. Il est probable que plus de 20 allers-retours en jets privés aient été effectués entre Libreville et des destinations du monde entier, a la charge du contribuable gabonais.


Les chefs d'entreprise, les responsables gouvernementaux et les célébrités, s'attendre à être logés dans des conditions très confortables. Combien coûtent un tel confort à Libreville pour 600 personnes. Si nous prenons l'estimation prudente de 300 dollars US la nuitée, le total pour 600 personnes revient à 540000 dollars américains pour 3 nuits.


Maintenant la nourriture. Chers lecteurs, vous savez très bien que ces gens aiment les bonnes choses dans la vie. Champagne et vins fins doivent à couler à flot à tout moment. Quel a été le coût des aliments? Nous ne savons pas pour sûr, mais on peut deviner que la nourriture était certainement aussi chère que les chambres d'hôtel.


Même si l'organisateur du New-York Forum Africa nous a ostensiblement dit que la mission de ce forum était de contempler comment résoudre les problèmes du Gabon; la réalité est que de nombreux invités n'y sont allés que seulement parce qu'ils étaient payés pour le faire. A combien ont-ils été payés? Il est difficile de le savoir avec certitude parce que cette information est étroitement gardée. Toutefois, Directsport Link, une firme de gestion du sport qui se spécialise dans les réservations de célébrités, dit que les frais d'apparence de Carl Lewis varient entre 40000 et 50000 dollars américains par jour. Donc, quelqu'un comme Carl Lewis s'est fait 150000 dollars américains pour 3 jours. Combien a coûté Robert de Niro? Qu'en est-il d'Andrew Young et beaucoup d'autres? Comme vous pouvez le voir chers lecteurs, le coût de ce New-York Forum Africa prend rapidement l'ascenseur quand on regarde toutes les dépenses.


Le weekend dernier, Gregory Ngbwa-Mintsa, un membre de la société civile gabonaise libre et porte parole du mouvement de Indignés gabonais, a déclaré dans un conférence de presse qu'il aurait apprit que le coût du New-York Forum Africa était d'environ 7 milliards de francs CFA, ce qui reviendrait à environ 14 millions de Dollars. Sur la base de notre calcul, nous pensons que les chiffres de Gregory Ngbwa-Mintsa sont proches de la réalité, si on tient compte de tous les différents coûts. Mais c'est Richard Attias qui a le dernier mot, sur son chemin vers la banque, parce qu'il n'arrive pas à croire qu'il vient de se faire 4 millions de dollars pour organiser une rencontre juste parce qu'un despote africain veut être vu entouré par des réussites et des célébrités.


Ali Bongo est si heureux d'être aperçu avec des célébrités qu'il est impatient de renouveler l'affaire l'année prochaine. Attias sera certainement aussi impatient de recueillir un autre 4 millions de dollars US au minimum, tandis que le contribuable moyen gabonais continuera lui a vivre de 2 dollars par jour. Chers lecteurs, l'histoire inédite et triste, est que c'est le pauvre contribuable gabonais qui subventionne cette extravagance qui enrichi Richard Attias, pour qu'Ali Bongo puisse jouer les pseudos célébrités.

Comments

  1. États-Unis Système électronique d'autorisation de Voyage site Web.
    www.usestaapply.com

    ReplyDelete

Post a Comment

Popular posts from this blog

GAGAN GUPTA’S MASTERFUL TRICK! LA MAGISTRALE ENTOURLOUPE DE GAGAN GUPTA !