ALI BONGO WANTS TO USE LEGISLATIVE ELECTIONS TO CLOSE DOWN ONCE AND FOR ALL, THE POLITICAL DISPUTES. ALI BONGO VEUT SE SERVIR DES ÉLECTIONS LÉGISLATIVES POUR ÉTEINDRE À TOUT JAMAIS LA CONTESTATION POLITIQUE






English version

According to La Lettre du Continent, Ali Bongo's strategy to overcome the ongoing challenge to his power in Gabon, is to use the legislative elections to distribute a few positions to silence a few people.

The strategy is described as follows:

1. Scatter the opposition by dislodging some by greed.
2. Marginalize the opponents who would still resist.
3. Involve people like Oye-Mba and his followers in this election to legitimize the return to normalization. Oye Mba is presented by La Lettre du Continent as the one that should deliver to Ali Bongo part of the cadres of the Union Nationale, so that they could be given MP positions. La Lettre du Continent says that Guy Nzouba-Ndama is also going to play with Ali Bongo, and he would have been promised about thirty MP positions for his followers.

Dear readers, here is the scenario. By examining it, we better understand the interview of Casimir Oye Mba in Jeune Afrique. Do not say anymore: "I did not know! "

As for us, we will not give up; even if the politicians have already given up!




Version française

D’après La Lettre du Continent, Ali Bongo aurait pour stratégie, pour venir à bout de la contestation en cours au Gabon, d’utiliser les élections législatives pour distribuer quelques postes faisant taire les uns et les autres.

La stratégie est décrite comme suit :

1. Emietter l’opposition en délogeant certains par l’appât du gain.
2. Marginaliser les opposants qui résisteraient encore.
3. Faire participer à ce scrutin des gens comme Oye-Mba et sa suite, afin de légitimer le retour à la normalisation. Oye Mba est présenté par La Lettre du Continent comme celui qui devrait livrer à Ali Bongo une partie des cadres de l’Union Nationale, pour qu’on leur distribue des postes de députés. La Lettre du Continent dit que Guy Nzouba-Ndama aussi est partant pour jouer avec Ali Bongo, et il lui aurait été promis une trentaine de postes de députés pour ses partisans.

Chers lecteurs, voici le scenario. En l’examinant, on comprend mieux l’interview de Casimir Oye Mba dans Jeune Afrique. Ne dites donc plus : « je ne savais pas ! »

Nous, on ne lâche rien ; même si les hommes politiques nous ont déjà lâchés !

Comments

Popular posts from this blog

THE ASCENSION OF NOUREDDINE BONGO AT THE HEAD OF GABON. L’ASCENSION DE NOUREDDINE BONGO À LA TÊTE DU GABON

WHAT IS GOING ON IN GABON? (3) QUE SE PASSE-T-IL AU GABON ? (3)