Posts

Showing posts from August, 2010

30 AOUT 2009-30 AOUT 2010 : UN AN DÉJÁ QUE SALAH NGOUAH BEAUD DISPARU DANS LA NATURE BONGOÏSTE

Image
Le soir de l’élection du 30 Aout 2009, un étrange évènement se produisit au Gabon des Bongo. Francis Salah Ngouah Beaud, jusqu’alors directeur de TV+, démissionnait brusquement et disparu, laissant derrière lui un enregistrement accusant la Guinée-Equatoriale principalement, et le Cameroun accessoirement, d’avoir voulu déstabiliser le Gabon. Comme vous n’avez aucune chance de voir ces accusations examinées sur la RTG1 ou les autres organes de presse officielle du Gabon des Bongo, nous sur ce blog, en cette date marquant le premier anniversaire de ce vote, voulons revenir sur les dires de Salah Ngouah Beaud, car il est des choses qui méritent de n’être jamais oubliées. Ensemble, examinons cette vidéo.


Déclaration de Francis Sala Ngouah Beaud
Uploaded by greenyellowblue. - Up-to-the minute news videos.

La vidéo fut diffusée en boucle sur la RTG1 et 2, et sur TeleAfrica le Jeudi 10 Septembre 2009, et aucun débat n’a jamais eu lieu au Gabon jusqu'à ce jour pour déterminer si le contenu …

CHRONIQUE ÉCONOMIQUE. ACTE III: GABON, L’ÉCONOMIE RESTE OPAQUE ET SERT EN PRIORITÉ LA MÉTROPOLE

Image
Nous l’avons déjà dit sur ce blog, la « françafrique » est unique aux relations entre les états africains et leur maitresse la France. Elle n’a pas un équivalent anglophone, hispanophone ou lusophone. Quand des candidats à l'élection présidentielle en France ou dans divers pays africains, parlent de réformer les liens entre la France et l'Afrique s'ils accèdent au pouvoir, ce ne sont que des paroles en l’air car le mécanisme économique qu’est la françafrique est un des leviers essentiels de l’économie française, et même de sa politique. On peut encore dire que de nos jours, nous assistons à une privatisation de la politique française en Afrique, car ce sont désormais les multinationales françaises qui gèrent l'Afrique francophone. Elles sont devenues des acteurs de premier plan dans les relations entre la France et ses anciennes colonies. Par conséquent, ces multinationales françaises ont les moyens de déstabiliser n'importe quel régime africain, qu’il soit démocra…

CHRONIQUE ÉCONOMIQUE ACTE II: SUR UNE MÊME ÎLE, HAÏTI ET LA REP. DOMINICAINE OFFRENT DES DESTINS TRÈS DIFFERENTS, POURQUOI?

Image
Pourquoi un tel fossé entre Haïti, pays francophone typiquement dans le chaos et en permanence dans le désespoir, et la République Dominicaine, pays hispanophone plutôt riche et prospère?
Pourtant au départ, Haïti fut une colonie prospère et mais maintenant c’est la nation la plus pauvre de l’hémisphère occidental. Haïti regorge de tous les signes des pays malades. On y retrouve le plus grand nombre d'ONG per capita dans le monde. Son gouvernement vit en permanence sous perfusion de l'aide internationale, la population reste chroniquement pauvre. Frontalière á Haïti, il y a la République Dominicaine, qui comme son voisin, a connu l'esclavage, l'oppression, le colonialisme et enfin des dictateurs impitoyables jusqu'à un passé très récent. Autre différence non négligeable, Haïti a subi le joug de la France tandis que la République Dominicaine connu la domination espagnole. Surnommée "la Perle des Antilles", Haïti longtemps colonisée par la France, compte 9 m…

DOSSIER ÉCONOMIQUE. ACTE 1: L'ESPACE FRANCOPHONE

Image
Nous ouvrons une série économique, sur suggestion d'un lecteur. Nous examinerons ensembles les contours de l'espace économique autant macro que micro, qui enveloppe le Gabon. Nous commençons par faire un grand angle sur la francophonie et ses performances économiques. Nous examinons la place des pays d'expression française, souvent sous influences française, dans les échanges économiques mondiaux. Dans cette série, nous partirons du général, le monde entier, au particulier, le Gabon. Nous espérons qu'á la fin de la série, comme nous l'avons fait avec Léon Mba, nous aurons une meilleur compréhension des enjeux économiques qui nous attendent, et pourrons mieux évaluer si oui ou non, les élucubrations d'Ali Bongo ont un sens dans le contexte économique qui entoure le Gabon, car chers lecteurs, l'économie est une science et il n'y a pas de miracles. Seul le travail, la planification et la bonne gouvernance paie.

Les performances économiques des pays francoph…

HA LES ÉMERGENTS! ILS NOUS FONT L'ARGUMENT DE LA CROISSANCE ÉCONOMIQUE SANS DÉMOCRATIE

Image
Ils sont amusants, les émergents. Aussitôt avons-nous publié le billet sur leur argument de la bonne "dictature", qu'ils nous ont envoyé des messages soit disant savants, avec des citations s'il vous plait; on aurait dit que c'est Ntoutoume-Emane qui nous répondait, tellement le discours était pompeux. Vous savez ces émergents qui ont un peu appris l'économie, nous disent que de grands économistes ont déjà déterminé que la démocratie n'est pas indispensable pour le progrès économique. Il nous cite à ce titre les écrits de Milton Friedman et Hayek.


1. Hayek ne se résume pas à une petite citation citée hors contexte
La citation de Hayek que nous balancent les émergents, peut se traduire sous cette forme : "mieux vaut la dictature pratiquant l'économie de marché que la démocratie". Mais l'interprétation faite par les émergents, de cette citation, est fausse. Pour prouver aux émergents qu'ils font fausse route, nous leur présentons argumen…

HA HA, LES ÉMERGENTS AYANT ÉPUISÉ LEURS EFFETS D'ANNONCE, EN SONT MAINTENANT Á UTILISER L'ARGUMENT DE LA "BONNE DICTATURE"

Image
Ils sont drôles les zouaves qui gouvernent le Gabon. Ayant constaté l'échec de leurs effets d'annonce, les chantres de l'émergence parlent désormais d'une nécessaire restriction des droits humains au Gabo, pour faire "avancer" et le pays et "reformer" les mentalités. Certains vont même jusqu'à défendre les ministères mono-ethniques à la Moundounga, avec des arguments du genre: "tant que le ministre s'entoure de gens capables, même s'ils sont tous de la même région, où est le problème?" Chers lecteurs, n'est-ce pas là l'argument chef de tout régime totalitaire et discriminatoire? Les blancs d'Afrique du Sud au temps de l'apartheid ne disaient t-ils pas que les noirs étaient incapables de se gouverner et justifiaient leur politique d'exclusion en disant que le pouvoir était a 100% blancs et compétent. Donc les noirs n'avaient pas à se plaindre.

1. Une campagne médiatique tentant de convaincre les gabonais q…

PAROLE Á NOS LECTEURS: "PARLER MANDARIN EST-IL PLUS IMPORTANT POUR NOS ENFANTS QUE D'APPRENDRE LEUR LANGUE MATERNELLE?"

Image
Nous donnons aujourd'hui la parole á nos lecteurs á cause d'un texte poignant que nous avons reçu d'un de nos fidèles, nous faisant un plaidoyer en faveur de nos langues maternelles, qui á son avis, sont en train d'être assassinées par l'irresponsabilité des pouvoir publics, et aussi malheureusement des familles gabonaises. Nous reproduisons ici son texte, dans son intégralité. Seul son nom a été mis en initial car étant au Gabon, nous voulons lui éviter des ennuis même s'il nous a dit " s'en foutre" des conséquences de son association avec nous. Voici son réquisitoire:


Bonjour,

Je ne suis ni Poète, ni romancier, et encore moins essayiste; mais je viens m'adresser á vous car vous êtes le seul endroit qui va peut être répercuter mon désespoir, et mon ENERVEMENT devant un autre acte suicidaire de notre gouvernement. Cet acte est la décision d'enseigner aux petits gabonais dès la 6ième, la langue Chinoise qu'est le Mandarin. Voyez-vous, pou…

QUELLE EST LA NATURE DES PROTOCOLES D'ACCORDS SIGNÉS ENTRE ALI BONGO ET LES FIRMES SINGAPOURIENNES ET INDIENNES

Image
Les effets d'annonce ont ceci d'ennuyeux, qu'on se perd facilement dans le superficiel et l'essentiel est oublié. Le pouvoir Ali Bongo vient d'annoncer avoir signé des accords d'investissements avec 3 firmes asiatiques pour un montant de 2500 milliards de Francs CFA. Comme d'habitude, la presse gabonaise officielle ne s'est pas demandée quelle était la nature de ces partenariats, et les montants que devaient investir ces asiatiques au Gabon. Nous sur ce blog avons cherché à en savoir mieux sur ces fameux accords d'investissements.


1. Trois firmes pour 4 types de projets
Les projets dont parle l'effet d'annonce, sont au nombre de 4. Il s'agirait de:


a. La fameuse zone économique de Nkok qui serait destinée á la transformation du bois. Signature avec le Singapourien Olam.

b. La mise en place de palmeraies dans le pays. Signature avec le Singapourien Olam.

c. Construction de 1000 km de route. Signature avec l'Indien Ramky.

d. Construction de …

QUELLE DIFFÉRENCE DE CLASSE ET DE COMPORTEMENT ENTRE LES FAMILLES LÉON MBA ET BONGO !

Image
Comme vous pouvez l’observer, les images que nous publions sont de l’émission Pluriel. Emission de propagande par excellence du régime en place. En effet, depuis que La Lettre Du Continent a mis sur la place publique les désaccords de certains membres de la famille Léon Mba, en tête desquels, Jean Eyeghe-Ndong, pour la succession héréditaire au Gabon, l’émission Pluriel fait des pieds et des mains pour aider Ali Bongo à véhiculer un message conciliateur à l’endroit de cette famille. Il s’agit de démontrer qu’Ali Bongo fasse des pieds et des mains pour préserver la mémoire du président Léon Mba. Mais sans le vouloir, les bonshommes de Pluriel nous ont permis de mesurer l’énorme écart d’éducation et de comportement entre les Mba et les Bongo. Lors du dépôt de la gerbe de fleur au mausolée Léon Mba, Pluriel a tendu son micro à certains membres de la famille Léon Mba. Mais quelle différence avec ce dont nous ont habitué les Bongo !







1. Une famille sobre qui respecte et comprend ce qu’est so…

LE CINÉMA « ÉMERGENT » : LA PAROLE D’ALI BONGO PORTÉE Á L’ÉCRAN

Image
Après la mise en place dans les media d’état, d’un matraquage pro Ali Bongo par le truchement d’émissions comme « Pluriel », et éditoriaux « voix de son maitre » de gens comme Lin-Joël Ndembet, c’est au tour d’un cinéma d’un genre un peu particulier d’être développé au Gabon, par le pouvoir. De petites productions financées par le ministère de la communication de Laure Ngondjout avec des thèmes tres « émergents » et des dialogues qui n’hésitent pas à directement paraphraser Ali Bongo, ont été portées à l’écran et sont diffusées en primeur sur la RTG1 en « prime time ».

1. Les dictatures adorent la création de mythes, et rien de tel que le cinéma pour le faire
C’est l’Allemagne nazie pendant la Seconde guerre mondiale qui la première, fit du cinéma un outil idéal de propagande. Hitler utilisa efficacement le cinéma dans son programme de la « Gleichschaltung », ou la « mise au pas » de la société allemande, et cet art devint un élément central du caractère totalitaire du régime. En effet,…

NEWSWEEK FAIT UN INVENTAIRE DE TOUS LES PAYS DU MONDE. LE GABON EST AUX CATACOMBES, MÊME EN AFRIQUE

Image
Le magazine Américain Newsweek vient de publier son classement des pays où on vit le mieux. Ce classement a été établi par des experts internationaux, dont certains Prix Nobel comme Joseph Stiglitz, prix Nobel d'économie. Les critères de sélection étaient : l’éducation, la santé, la qualité de vie, le dynamisme économique, et enfin le climat politique. La Finlande est classée 1ière, la Suisse est 2ième, ensuite arrivent la Suède, l’Australie… Les USA sont en 11ième position, la France est 16ième juste derrière la Corée du Sud. Cuba est 50ième, la Chine est 59ième. En Afrique, le Maroc est 67ième, l’Egypte est 74ième, le Botswana est 80ième, le Ghana est 86ième, le Burkina est 100ième. Le Gabon est au plus bas de l’échelle. Si bas qu’il fait parti des pays non classés dans le classement général. Voici le genre de classement que n’aiment pas les « émergents », car il met en brèche toute la propagande qu’on propose aux gabonais dans les media d’état. Ces classements sur des bases sci…

ALI BONGO SUR RFI. PURES RIGOLADES QUE NOUS BALAYONS DU REVERS DE LA MAIN

Image
INV AFRIK 19/08 GABON: ali Bongo Version longue
(05:39)





















Ali Bongo a accordé une interview à Marie Pierre Olphand de RFI. Vous pouvez écouter cet entretien sur le lien ci-dessus et nous vous donnons nos répliques ci-dessous.

1. A propos des relations avec la France, Ali Bongo affirme que De Gaulle est populaire au Gabon.
a. Auprès de quelle population ?
b. Qui a fait ce sondage ?

2. Le Gabon émergent d’après Ali Bongo se fera grâce aux ressources du Gabon qu’il faut exploiter autrement
a. Très bien. Sommes-nous en train d’exploiter le pétrole autrement ? Alors que Samuel Dossou reste le seul maitre à bord et l’opacité continue à être de mise comme au bon vieux temps ?
b. Sommes nous en train d’exploiter le manganèse autrement quand on sait que c’est le cousin Abeke qui y est aux affaires et la manne est toujours géré de la manière la plus opaque ?
c. L’uranium est il géré autrement quand on sait qu’Areva fait ce qu’elle veut au Gabon ?
d. Le secteur du bois est complètement par…

APRÈS LES FÊTES, LE GABON RETROUVE LA GUEULE DE BOIS: CIMGABON ANNONCE SON INTENTION DE METTRE LA CLÉ SOUS LE PAILLASSON

Image
Pendant que Patience Dabany et les ambianceurs de la famille Bongo demandaient aux gabonais de danser et de boire, un autre indicateur démontrant que l'économie gabonaise était mourante se profilait á l'horizon. La société mère de CIMGABON annonçait dans la presse internationale, curieusement non reprise au Gabon, son intention de fermer sa succursale Gabonaise, pour faute de rentabilité.

1. Grosse contradiction: Ali Bongo annonce tous les jours de nouveaux chantiers, mais CIMGABON enregistre de moins en moins de vente de ciment. Il y a quelque chose qui cloche dans ce schéma, cherchez l'erreur!
Si nous devrions croire Ali Bongo et ses effets d'annonce, le domaine de la construction au Gabon devrait être complètement emballé en ce moment. Chers lecteurs, avec l'annonce de la construction de 5000 logements par an, d'au moins 3 nouveaux échangeurs á Libreville, les infrastructures relatives á la CAN 2012, les fameuses grandes écoles annoncées qui doivent pousser pa…

POUVONS NOUS AVOIR UN PAYS LIBRE ET INDEPENDANT?

Image
Ces derniers jours, nous vous avons offert une revue de la situation du Gabon pendant les années Léon Mba. Ce bref aperçu de l’histoire ne doit pas seulement susciter en nous des sentiments nostalgiques, et des regrets à propos d'un potentiel mal exploité, des opportunités ratées et notre destiné prise en otage par les Bongo. Nous ne pouvons pas seulement nous contenter de nous plaindre du statu quo. Nous devons regarder vers des solutions courageuses et substantives. En cette veille de 17 Aout, alors que nous avons décidé de ne pas publier un billet demain, nous voulons dire haut et fort que le Gabon doit corriger son passé et son présent. Le Gabon, pour être un pays moderne et libre, doit être dirigé par des gens qui reconnaissent et honorent leurs obligations fiduciaires envers le pays et sa population.

1. Briser les solitudes
Succinctement, pour être un pays libre et indépendant nous devons «briser les solitudes» entre gabonais. Car le sentiment d'appartenance à une seule co…

ÉDITION DOUBLE: POUR L’INDÉPENDANCE LE BONGOÏSME DISTRIBUE DE LA CAMELOTTE AUX POPULATIONS; ET LES GOUVERNEMENTS DE LÉON MBA

Image
A la veille du 17 Aout, pagnes, casquettes et T-shirts sont distribués aux populations

Les mauvaises habitudes ont la vie dure. Pour dire qu’alors que le peuple gabonais demande à cor et à cris des investissements dans les domaines susceptibles d’améliorer leur niveau de vie, les autorités ne trouvent rien de mieux que de distribuer aux gabonais, pour les fêtes du 17 Aout, l’équivalent de 200000 pagnes, au moins autant de casquettes et de T-shirts. Ceux qui entendent rester au pouvoir à vie, et ce pour des générations, estiment que le peuple a plus besoin de pagnes et casquettes, que de dispensaires équipés. C’est vraiment trop triste pour le Gabon, d’avoir pour témoignage de l’indice national de paupérisation, des mères de famille qui se battent pour avoir le moindre T-shirt ou le moindre pagne. Un des objectifs du bongoïsme a toujours été d’appauvrir les gabonais pour en faire de vrais mendiants qui, seraient facile à subjuguer car devenant avide de petits « cadeaux » du régime. Comm…

ÉDITION DOUBLE : RÉPONSE Á UN COMPATRIOTE QUI NOUS A INTERPELÉ ; ET LE GABON DE LÉON MBA (V)

Image
Un de nos critiques nous demande de comparer les nominations à la primature à celles de l’éducation nationale

Suite à notre billet paru dans l’édition d’hier qui donnait des chiffres statistiques aux nominations effectuées récemment au ministère de l’éducation nationale, un de nos lecteurs signant son mèl facétieusement au nom de « Pierre Mamboundou-Mamboundou », nous a violemment interpelé en nous traitant de tous les noms et nous accusant d’attaquer Séraphin Moudounga pour des raisons « ethniques ». Cette même personne a poursuivi en nous défiant de publier la même analyse sur les nominations à la primature de Paul Biyoghe-Mba. Dans un souci de transparence, et pour démontrer notre bonne foi à ce lecteur qui dit nous lire tous les jours, nous avons donc décidé de relever le défi qu’il nous a lancé et de publier la liste des nominations issues de la primature et de voir combien de ces nominés venaient de l’ethnie du premier ministre, chose que désirait le lecteur. Nous comparons au fi…