Posts

Showing posts from August, 2015

ECHOS DU NORD

Image
To read click here
Pour lire cliquer ici

JEUNE AFRIQUE ONCE MORE ON ITS MISSION. JEUNE AFRIQUE ENCORE UNE FOIS EN MISSION

Image

ALI BONGO ACKNOWLEDGES THE DEVASTATING EFFECT OF THE FALL OF OIL PRICES, SOMETHING HIS MINISTER HAS REPEATEDLY DENIED. ALI BONGO AVOUE L’EFFET DÉVASTATEUR DE LA CHUTE DU PRIX DU PÉTROLE, CHOSE QUE SON MINISTRE N’A POURTANT CESSÉ DE NIER.

Image
To Read click here/Pour lire, cliquer ici


To read click here/Pour lire, cliquer ici







English Version
In the French daily Les Echos, of 30 August 2015, Ali Bongo complains about the devastating effect the fall of the price of a barrel of oil has on the Gabonese economy. Yet, not long ago, his minister of economy, Regis Immongault, was telling anyone who would listen that the fall in oil prices would have no effect on the finances of Gabon. When a minister of the economy is wrong to this degree, what should we conclude about his capacity to drive the country’s economy?

Version française
Dans le quotidien français Les Echos, du 30 Aout 2015, Ali Bongo se plaint de l’effet dévastateur que la chute du cours du baril de pétrole a sur l’économie gabonaise. Pourtant, il n’y a pas longtemps, son ministre de l’économie Régis Immongault, affirmait à qui voulait l’entendre, que la chute du prix du baril n’aurait aucun effet sur les finances du Gabon. Quand un ministre de l’économie se trompe à ce point…

ALI BONGO ANNOUNCES THE CREATION OF AN AIRLINE. THE PROBLEM IS: THIS COMPANY ALREADY EXISTED! ALI BONGO ANNONCE LA CRÉATION D’UNE COMPAGNIE AÉRIENNE. LE HIC : CETTE COMPAGNIE EXISTAIT DÉJÀ !

Image
English Version
Ali Bongo has just announced the creation of a Gabonese low cost airline whose name is Fly Africa. But dear readers, as usual, Ali Bongo does not tell you everything.
Fly Africa is owned by Ivor Ichikowitz, a sulfurous South African arms dealer, of Lithuanian origin. Ivor Ichikowitz launched Fly Africa in 2014. The first flight of this airline took place on 23 July 2014 between Victoria Falls and Johannesburg. The announcement by Ali Bongo is problematic in more ways than one:
-Why is Ali Bongo, in his announcement, wanting to have people believe that he has created an airline, while it is at most a South African company that is opening a stopover in Libreville?
-Why isn’t Ali Bongo saying in its announcement that this airline has had since 2014, a network of flights from South Africa to Zimbabwe, through Namibia and Zambia?
This is another attempt by Ali Bongo to want to avail himself of something he did not create. Ali Bongo is playing the megalomaniac-pathological liar, …

A COMPATRIOTE HAS ENGAGED IN A HEALTHY DEBATE WITH PROFESSOR ALBERT ONDO OSSA. UN COMPATRIOTE ENGAGE UN DÉBAT SALUTAIRE AVEC LE PROFESSEUR ALBERT ONDO OSSA

Image
English Version
In a country where substantive debate is exceedingly rare, we have to salute the missive citizen Brice Ndong has sent to Professor Albert Ondo Ossa. We provide you below with the content of this letter. The text is in its original French.

Version française
Dans un pays où les débats de fond sont que trop rares, nous venons saluer ici la missive du citoyen Brice Ndong à l’endroit du professeur Albert Ondo Ossa. Nous vous livrons ci-dessous, le contenu de ce courrier.



« Professeur, l’ONU n’intervient pas dans les affaires qui relèvent de la compétence nationale, il faut créer les conditions de paralysie du pays pour prouver que le Président Ali Bongo n’est plus capable de le gérer .Votre discours est me semble –t-il inadapté à la situation actuelle de notre pays »
Monsieur le Ministre, Pr Albert Ondo OSSA, vous avez soumis à la critique votre intervention à l’ouverture des Assises nationales de la société civile gabonaise. C’est un exercice périlleux auquel je m’adonne en gar…

THE BONGOS’ MONEY ON FRANCE INTER. LE MAGOT DE BONGO SUR FRANCE INTER

MARCEL LIBAMA AND NICOLAS ONDO OBAME AT THE NATIONAL DEMOCRATIC SESSIONS OF THE CIVIL SOCIETY. MARCEL LIBAMA ET NICOLAS ONDO OBAME AUX ASSISES DÉMOCRATIQUES NATIONALES DE LA SOCIÉTÉ CIVILE

Image

THE SAME FUNDAMENTAL QUESTION TO ALL DECLARED CANDIDATES. LA MÊME QUESTION FONDAMENTALE Á TOUT CANDIDAT DÉCLARÉ

Image
English Version
Mister Daniel Mengara seems to have followed suit to Jean Ping, for a candidacy in the 2016 presidential election. That's great, but this blog would like to apply the same standard to all. This is why we come here to ask the same question of Mr. Mengara, which we had asked of Mr Jean Ping, still unanswered, on the eve of his pre-campaign tour in Woleu-Ntem.
Campaigning is a good thing; it is to be encouraged because it stimulates people to take charge of their own lives. Nevertheless, Professor Albert Ondo-Ossa has just reminded us how the Gabonese electoral system was locked and committed to only allow the victory of those who currently hold power. This blog is here to ask Mr. Daniel Mengara how his campaign plans to cope with the loaded dice principle that animates the presidential elections in Gabon. If Daniel Mengara judges our question to be relevant, we would welcome his sending of his thoughts on the matter, to us; which we would naturally publish in extenso.


V…

THE CLOSING STATEMENT OF ALBERT ONDO OSSA. LE DISCOURS DE CLOTURE D’ALBERT ONDO O

Image
Albert Ondo-Ossa (Photo: Cyd Aubiang)


Monsieur le Coordinateur de la société civile gabonaise, Mesdames et messieurs, les membres du bureau des assises, Mesdames et messieurs, les membres de la société civile gabonaise, Mesdames et messieurs les membres des délégations étrangères, Mesdames et messieurs les membres de la diaspora, Mesdames et messieurs les participants aux assises nationales et démocratiques de la société civile, Honorables invités, en vos titres, grades et qualités, Gabonaises et Gabonais de souche comme d’adoption, Mesdames et Messieurs,
Nous sommes aux termes des premières assises nationales et démocratiques de la société civile libre, au cours desquelles nous avons échangé librement. Je voudrais profiter de la présente occasion pour remercier très sincèrement les organisateurs pour la qualité du travail accompli. Ils viennent de faire la démonstration qu’avec peu ou presque pas de moyens financiers, on peut réaliser de grandes choses. Il y a bien longtemps dans notre pa…

MARC ONA ESSANGUI’S SPEECH. L’INTERVENTION DE MARC ONA ESSANGUI

Image

PING FACING THE GAP BETWEEN EQUATORIAL GUINEA AND GABON! PING FACE AU DÉCALAGE ENTRE LA GUINÉE ÉQUATORIALE ET LE GABON

Image
English version
Jean Ping went to the town of Medzeng, exactly on the border with Equatorial Guinea. There, he could admire the gulf that now separates the two countries. Equatorial Guinea has been selling its oil roughly for a little over 15 years. Gabon produces has been an oil producer for over 50 years. We leave you ponder these differences!
Version française
Jean Ping s’est rendu au village Medzeng, exactement à la frontière avec la Guinée-Equatoriale. Il a pu admirer le gouffre qui sépare désormais les deux pays. La guinée Equatoriale ne commercialise son pétrole qu’a peu près depuis un peu plus de 15 ans. Le Gabon produit du pétrole depuis plus de 50 ans. Nous vous laissons méditer ces différences!

The Gabonese side/Côté Gabonais





The Equatorial-Guinea side/ Côté Guinée Equatoriale


Photos: Jean Ping en Images

THE ECONOMIST ALSO IS TALKING ABOUT IT, WITH AN IRONIC SLANT! THE ECONOMIST S’Y MET AUSSI, AVEC UNE POINTE D’IRONIE!

Image
English version
To read the original article in English, click here!

Version française
Ali Bongo, le président gabonais, a annoncé qu'il allait partager avec ses compatriotes une partie de l'immense fortunee qu'il a hérité de son père, Omar Bongo, qui était par hasard également président du pays, dans son cas pendant 41 ans. Dans une allocution télévisée, marquant le 55e anniversaire de l'indépendance de ce pays d'Afrique centrale, M. Bongo a promis de faire don d’une partie de son héritage à "la jeunesse Gabonaise".
Le montant exact n’est pas clair. Bien que le diminutif, chaussant des souliers à hauts talons, Omar Bongo, soit mort en 2009, son héritage n'a pas encore été distribué pour cause de querelles entre ses 53 héritiers reconnus. Il y a grande matière à se chamailler, il semblerait, incluant une flotte de voitures comprenant une Maybach et plusieurs Ferraris.
Mais la générosité de M. Bongo junior ne s’arrête pas là. Deux des propriétés privées de …

THE CANARD ENCHAINÉ REGARDING ALI BONGO’S GIFT! LE CANARD ENCHAINÉ À PROPOS DU DON D’ALI BONGO!

Image

JEAN PING’ SPEECH IN OYEM! LE DISCOURS DE JEAN PING À OYEM!

Image
Jean Ping (photo: A. L. M.)

Gabonaises, Gabonais

Peuples du Woleu-Ntem ;

Mes chers compatriotes.

C’est avec une vive émotion ressentie au plus profond de moi en même temps qu’un grand privilège, que je prends la parole pour la première fois dans cette charmante ville d’Oyem, chef-lieu de la province du Woleu-Ntem.

Mais avant de poursuivre plus loin mon propos, je voudrais qu’ensemble nous observions une minute de silence en la mémoire de tous les compatriotes qui ont perdu leur vie pour la libération de notre pays. Et j’ai, en ce moment, une pensée particulière pour l’un d’entre eux, André MBA OBAME.

Vous me permettrez de m’acquitter d’un agréable devoir, celui de remercier chaleureusement le comité d’organisation de cette tournée provinciale dans le septentrion du Gabon, mais également le comité des sages, les valeureux hommes et femmes du Woleu-Ntem, sans oublier la jeunesse du Nord qui se sont très fortement mobilisés pour que cette rencontre soit un véritable succès.

Comme à son h…

SYNOPSIS OF THE SPEECH BY CASIMIR OYE MBA! LE CONDENSÉ DE L’ALLOCUTION DE CASIMIR OYE MBA!

Image
Casimir Oye-Mba (photo: Cyd Aubiang)


Condensé gracieusement mis à la disposition des Gabonais et des autres, par M. Cyd Aubiang

Ce sont les partis politiques qui concourent au suffrage mais il est indispensable qu’à côté d’eux il y est la société civile. Nous avons coutume de distinguer les partis d’opposition radicale si t’en est qu’il en existe au Gabon, ce qui suppose qu’il en est une autre opposition qui l’est moins ou souvent de connivence. Celle dans laquelle je me reconnais, c’est celle qui m’a invité aujourd’hui et je suis heureux d’être parmi vous. Cela ne veut pas dire que je n’apprécie pas les autres, ce sont des gabonais, mais je me reconnais dans celle-ci.
Avec vous, je vais essayer de trouver des pistes de solutions pour sortir de la crise. Commencer par exposé brièvement la situation économique et financière du pays.
De quoi vit le Gabon ?
Le Gabon vit du pétrole, du manganèse et du bois. Un peu agriculture et de service.
- Pétrole. On annonçait la chute de la production mais …