Posts

AN INTESRESTING ANALYSIS. UNE ANALYSE INTERESSANTE

Image

THE INCOHERENCES OF THE SANTULLO CASE. LES INCOHÉRENCES DE L’AFFAIRE SANTULLO

Image
English version
The litigation between the Bongo regime and the heirs of Italian businessman Guido Santullo, is at this moment in front of the European jurisdictions.
La Lettre du Continent, tells us that the Bongo regime is at this point in the process of relaxing the judicial pressure on the principal Gabonese defendants in this case, who find themselves in local prisons.
In fact, the Gabonese justice system has just freed the former director of infrastructure Gilles Rodrigue Bongo and the trial of the former minister of Public Works Magloire Ngambia, incarcerated since 2017, has just been postponed. He was accused of favoring the contracts between Gabon and the construction boss Guido Santullo, who passed in 2018.
These two decisions in Gabon with respect to Gilles Rodrigue Bongo and Magloire Ngambia are in total contradiction with the judicial actions that Gabon has taken in France and in Switzerland, against Santullo’s heirs, who are accused of corrupting Gabonese civil servants.
Some…

NOT MBORANTSUO. PAS MBORANTSUO

Image

AN ANALYSIS OF MARIE MADELEINE MBORANTSUO PUBLISHED ON MEDIAPART. UNE ANALYSE SUR MARIE MADELEINE MBORANTSUO PUBLIÉE SUR MEDIAPART

Image
To read click here
Pour lire cliquer ici

TRADUCTION OF ALI BONGO’S DEEP FAKE ARTICLE. TRADUCTION DE L’ARTICLE SUR LE DEEP FAKE D’ALI BONGO

Image
Traduction française


Le bizarre cas et terrifiant cas de la vidéo «Deepfake» qui a contribué à mener une nation africaine au bord du gouffre
Une apparition controversée du président gabonais laisse présager un avenir dans lequel vous ne pourrez plus croire en vos yeux.
Ali Breland 15 Mars 2019

Cet automne, le Gabon a été confronté à une situation politique étrange et délicate. Le président Ali Bongo était absent du pays depuis octobre pour des soins médicaux en Arabie saoudite et à Londres et n'avait plus été vu en public. Les Gabonais et les observateurs étrangers avaient des soupçons à propos de la santé du président, et l’absence de communication du gouvernement ne faisait qu’alimenter ces doutes ; certains avançaient même qu'il était mort. Après des mois sans donner aucune information, le 9 décembre, le vice-président annonça que Bongo avait été victime d’un accident vasculaire cérébral pendant l’automne, mais recouvrait positivement la santé.
En dépit de telles assurances, des …

REGARDING ALI BONGO’S DEEP FAKE. A PROPOS DU DEEP FAKE D’ALI BONGO

Image
TO READ CLICK HERE
POUR LIRE CLIQUER ICI