Posts

Showing posts from December, 2010

L’AN 1 DE CE BLOG S’ACHÈVE, TANDIS QUE L’AN 43 DU RÈGNE DES BONGO DU GABON COMMENCE. JUSQU'A QUAND ?

Image
Le 5 Février 2010, nous avions publié notre premier billet sous le titre « Pourquoi ce blog ? ». Dans ce billet, nous vous expliquions pourquoi nous estimions que ce blog devait être tenu. Aujourd’hui, à la veille de la nouvelle année, un petit bilant s’impose et des vœux de courage et persévérance vont à nos lecteurs. Même ceux qui nous menacent, car nous les savons aussi enchainés à leurs maitres qui leur font croire que le Gabon n’existerait pas sans les Bongo.

Le premier paragraphe de notre premier billet expliquait notre démarche d’écrire ce blog, de la manière suivante :

« Parce que notre cerveau nous sert à deux choses: réfléchir mais aussi agir. Réfléchissons beaucoup certes, mais agissons surtout. Chacun à sa manière selon ses goûts et autres préférences. Les peuples libres partout dans le monde l’ont compris depuis longtemps. C’est pour çà qu’en règle générale, ils triomphent.”

Nous croyons plus que jamais en cette mission et vous êtes très reconnaissants de votre fréquentation…

LE CINÉMA DE LA DÉMISSION D’OYIBA

Image
WikiLeaks : les partis français arrosés par Bongo
Uploaded by BFMTV. - Watch the latest news videos.



L’ancien directeur de cabinet d’Ali Bongo, Jean-Pierre Oyiba, suite à la publication par voie de presse, de chèques de la BEAC, émis à son bénéfice sans aucune raison apparente justificative, par un des comptables de cette institution, s’empressa de passer à la RTG1 pour faire une déclaration théâtrale. "J'ai décidé aujourd'hui de démissionner pour me consacrer entièrement à ma défense et coopérer avec le système judiciaire de mon pays, en lequel j'ai pleine confiance", avait-il déclaré sur le plateau de la RTG1. Mais grâce aux indiscrétions que nous révèlent les documents de Wikileaks, nous pouvons désormais penser qu’Oyiba savait bien que la justice gabonaise lui serait très favorable car les détournements de fonds dont il était le destinataire, étaient commandités et ordonnés par Bongo père et fils. Il n’avait donc rien à craindre. Quand il disait démissionner po…

LE TITANIC CONTINUE DE SOMBRER : LA BEAC ÉTAIT LA TIRELIRE DES BONGO QUI S’EN SERVAIENT POUR FINANCER LES PARTIS POLITIQUES FRANÇAIS

Image
Document original publié ce jour sur le site web du très sérieux quotidien espagnol « El Pais ».


C’est au tour des documents secrets publiés par Wikileaks de l’intrépide Julian Assange, de nous révéler l’ampleur de la corruption des Bongo et de leurs souteneurs français. Oh la la, la liste des gens que Ngoyo-Moussavou doit insulter s’allonge tous les jours. On verra bien de quoi Ngoyo-Moussavou ou l’émission Pluriel vont bien pouvoir accuser Julian Assange. Les documents que Wikileaks publie proviennent des câbles que l’ambassade des USA à Yaoundé envoya au département d’état américain (l’équivalent de ministère des affaires étrangères). Ces documents datent de Juillet 2009 et traitent des détournements de fonds à la BEAC qui jusque la était dirigée par des gabonais qui y occupaient le poste de gouverneur. Ces documents sont explosifs car ils font mentir ceux qui nous ont présenté un certain Armand Nzamba, comptable dans l’institution, comme le principal coupable de ces détournements. …

LE GABON S'ÉLOIGNE DE LA RÉPUBLIQUE POUR SE RAPPROCHER DE L'EMPIRE FAMILIAL

Image
Dans "Politique Africaine" No 115 d'Octobre 2009, il est rapporté à la page 40 qu'en 2008, suite á un malaise d'Omar Bongo, il s'en était fallu de peu pour qu'Ali Bongo prêta serment á la hâte, au chevet de son père pour se proclamer président. Pourtant, aucune disposition de la constitution gabonaise ne l'autorisait à entreprendre une telle démarche. Dans "Foccart parle", Tome II, á la page 123, publié en 1997, Jacques Foccart raconte á la première personne, comment "un beau jour de 86-87", Ali Bongo avait été envoyé par son père auprès de Jacques Chirac, alors premier ministre de Mitterrand sous la cohabitation, pour discuter de l'opportunité d'instaurer une monarchie héréditaire au Gabon (que Ngoyo-Moussavou vienne aussi insulter Foccart qui est mort depuis depuis!) Quand on voit ce qui se passe en ce moment avec la modification de la constitution, il est clair qu'Ali Bongo soit en train de mettre en place tous les p…

QU'EST-CE QU'UN POUVOIR LÉGITIME?

Image
Image "Anges Gardiens Gabon".



Dans notre monde, surtout en Afrique malheureusement, nous connaissons bien des pouvoirs non légitimes (et heureusement aussi des cas inverses); mais qu'est-ce qu'un pouvoir légitime ? D'après les savants et spécialistes politologues, on peut reconnaître le pouvoir légitime aux faits suivants:

• Le pouvoir est conféré par la population, le peuple, les gouvernés.
• Les décisions du pouvoir sont soumises à l'approbation du peuple par le truchement de ses élus, c'est-à-dire le parlement.
• Il propose aux populations des projets rationnels et raisonnables, dans la transparence.
• Mais surtout, il permet sa remise en cause, et laisse une place au débat et à la contestation.

Chers lecteurs, si nous mettons Ali Bongo et ses acolytes à l'examen des caractéristiques susmentionnées, ils échouent sur toute la ligne.

1. Il faut arrêter la comédie et jouer franc jeu avec les gens
Nulle part, il n’existe de peuple prédestiné à subir l’autorita…

LES COURRIERS DE FLAVIEN REBELA ROGOMBE ET JEAN EYEGHE-NDONG

Image
Heureusement qu'il y ait encore des compatriotes qui refusent de jouer le jeu, et de rester les bras croisés et accepter qu'Ali Bongo et ses acolytes organisent le Gabon de manière á encore plus leur garantir la main mise sur nos ressources par le biais d'institutions factices, de lois trompe l'œil et d'élections truquées comme d’habitude. Ainsi, les parlementaires Flavien Rebela Rogombe et Jean Eyeghe-Ndong, au nom du peuple gabonais qui rêve et espère depuis trop longtemps de voir l’établissement d’un régime démocratique capable de faciliter l’avènement d’une société moderne et prospère, ont fait ce pourquoi ils sont "élus": c'est-à-dire tirer la sonnette d'alarme quand l'intérêt de la population se trouve compromis par les agissements d'un pouvoir qui montre clairement qu'Ali Bongo et ses acolytes se livrent á un verrouillage á quadruple tour du pays. Verrouillage qui annulerait tout espoir de voir des élections crédibles, honnêtes …

M. IDIATA, VOTRE PROPRE "PRESIDENT" ALI BONGO PARLE QUELLE LANGUE GABONAISE?

Image
En cette période des fêtes, nous allons être très gentils envers le "savant-émergent" Frank Idiata qui se plaint que de moins en moins de jeunes gabonais parlent leur langue maternelle. Nous voulons seulement poser une petite question à Idiata qui est un apôtre d'Ali Bongo, cette question s'étale de la manière suivante:

Sachant qu'un chef d'état est un symbole important pour un pays, et sachant que nos langues, d'après vous, sont de moins en moins parlées par la jeunesse, dites nous donc quelle langue nationale du Gabon parle Ali Bongo?

Monsieur Idiata, nous ne vous apprenons rien en vous rappelant que les chinois parlent soit Mandarin soit Cantonais pour la plupart, les japonais parlent Japonais, les français parlent Français, les vietnamiens parlent leur langue, les coréens la leur, enfin bref. En Afrique, les Kenyans parlent Swahili, les nigérians parlent soit Yoruba, Igbo (Ali Bongo doit en savoir quelque chose, lui qui est né 3 fois á Brazzaville; enfi…

POURQUOI L'OMNIPOTENCE DE MBORANTSUO?

Image
Au Gabon, la cour constitutionnelle entérine et certifie les élections. Cette fonction clé de tout système démocratique nécessite non seulement la compétence, mais aussi et surtout: l'indépendance, la crédibilité et la neutralité de cette institution et aussi de celle de la Commission électorale. On ne peut pas parler au Gabon, d'une grande confiance du peuple envers ces institutions qui se perdent dans les méandres incestueuses de l'enchevêtrement entre la famille et l'état qui caractérise le Gabon des Bongo.

1. Le problème Mborantsuo
D'entrée, cette dame était la concubine à vie de Bongo père. Les jeunes "branchés" qui parlent slang vous diront qu'elle était le "booty call" de Bongo, sa "baby mama". Et comme elle avait fait quelques études en droit et que les Bongo se vantent d'être capables de faire d'un chien (chienne dans ce cas!) une personnalité et vice versa, eh bien la nana sera président de la cour constitutionnelle…

ALI BONGO S'EMBROUILLE ET SE CONTREDIT

Image
En dictateur véritable et héréditaire, faussement paternaliste, et changeant la constitution pour encore se donner plus de pleins pouvoirs et la possibilité d’être "réélu" éternellement sans limitation de durée ni de mandat, Ali Bongo s'est emmêlé les pinceaux en voulant répondre et donner son avis sur le documentaire "Françafrique" sa résultante qui est la comparaison avec la Côte d'Ivoire et les appels á sa démission sur la base du principe des vases communicants que nous évoquions dans un billet précédent.


1. D'après Ali Bongo, il est légitime car il participe aux réunions internationales.
Les dictatures, c’est connu, ne tolèrent ni la liberté de pensée, ni celle et d’expression. Et cette liberté, nous le savons tous, est essentielle à l’évolution et progrès des individus et partant des sociétés qu’ils composent. À partir de là, il est aisé de constater que sous la gouverne des dictatures, les individus, au lieu de progresser et s’épanouir dans une imp…

LES ÉMERGENTS VONT PIQUER UNE CRISE!

Image

PRESSE ET ORGANISMES INTERNATIONAUX S'INTÉRESSENT Á LA RÉPRESSION CONTRE LES MILITANTS DE LA BONNE GOUVERNANCE AU GABON

Image
Nous vous livrons ici un article de "Secours Catholique", et un communiqué de presse de l'organisation de protection des droits humains "FrontLine". Ces deux éléments traitent de la persécution de la part du pouvoir "de l'émergence", dont sont victimes Gregory Ngbwa-Mintsa et Marc Ona-Essangui, depuis que l'affaire des "Biens Mal Acquis" (BMA) a refait surface en France et dans le golfe de Guinée. Etant donné que les émergents aiment bien insulter ceux qui les prennent á parti, et bien voyons voir si les soldats de l'émission Pluriel vont insulter les membres du directoire de Frontline que sont:

1. Hanan Ashrawi: leader palestinien.
2. Robert Badinter: Sénateur Français
3. Le Dalai Lama
4. Wangari Maathai: Prix Nobel Kenyan.
5. Desmond Tutu: Prix Nobel Sud Africain.

Pour ne citer que ceux là. Voyons voir si les émergents viendront sur la RTG1 proclamer que ces gens soient á la solde des anglo-saxons qui veulent déstabiliser le Gabon. A…

CÔTE D’IVOIRE ET GABON : POSSIBILITÉ DE VASES COMMUNICANTS

Image
Le piège va-t-il se refermer sur les émergents ? Nous les avions pourtant averti sur le fait qu’il soit désormais illusoire pour un pouvoir, quel qu’il soit, de penser pouvoir enfermer sa population dans un cocon taliban où seule la réalité des mollahs du pouvoir serait permise, reconnue et autorisée ; et où la seule existence et vérité serait celle décrétée par le pouvoir à l’intérieur de ses propres frontières, qui du reste, sont perméables. Le pouvoir Ali Bongo apprend à ses dépends, que son espace de circulation, de navigation et de domination interne, n’est pas imperméables aux soubresauts externes et aux analogies que toute personne intelligente peut en tirer. En plus, avec les moyens de communication modernes, la tartuferie ne mène plus très loin car tout le monde se rend compte que l’empereur est tout nu.
Quand la RTG1 veut enfermer la population gabonaise dans une logique bongoïste, La télévision ivoirienne présente un raisonnement qui désarçonne les émergents, car comme le …

COMMUNIQUE DE PRESSE

Image

LES ÉMERGENTS DISJONCTENT; LA PROMOTION DU DÉMENTI DE MICHEL DE BONNECORSE ÉCHOUE ET ALI BONGO FANFARONNE Á OYEM

Image
Les émergents qui ne vivent que de propagande sont en train d’apprendre à leurs dépends que les sages avaient bien raison quand ils disaient qu’il soit plus difficile de progresser de l'erreur vers la vérité, que de vérités en vérités, ou encore d'une vérité moindre à une vérité plus grande. Pour ne l’avoir pas compris, et à cause d’un déficit stratégique certain, les émergents se retrouvent dans une belle pagaille, car en allant recueillir les propos de Michel de Bonnecorse par le truchement de la propriété des Bongo qu’est 3A Télésud, les émergents se sont enfoncés un peu plus. En effet, alors que les émergents se sont empressés de déclarer dans leur presse que de Bonnecorse reniait ses propos sut 3A Télésud, la vidéo de l’entretient démontre qu’au contraire ce dernier ne fait tout au plus qu’éviter aux Bongo un embarras. Il dit « avoir été maladroit », il dit qu’il s’exprimait « off the record », c'est-à-dire en off. Mais à aucun moment, il n’affirme que ce qu’il a dit …

LA TÉLÉVISION IVOIRIENNE DÉBAT SUR LA FRANÇAFRIQUE. AUX GABON, LA RTG1 NOUS PASSE EN BOUCLE UN CLIP DE PROPAGANDE

Image
La télévision ivoirienne présente depuis 2 jours, le documentaire de Patrick Benquet, « Françafrique », augmenté d’une table ronde avec des invités qui discutent de son contenu et de la nébuleuse de la françafrique. Même s’il est facile de conclure que la télévision ivoirienne est pro Gbagbo, nous aurons l’honnêteté de reconnaitre que le débat sur la françafrique qui y est présenté est autrement plus élevé que les simples réflexions propagandistes que nous propose la RTG1.












Le débat sur la télévision ivoirienne a le mérite de varier ses sources d'informations. Il y a le contenu du documentaire qui est débattu point par point par des universitaires. Ils disent ce qu’ils approuvent du documentaire et ce qu’ils trouvent équivoque. En regardant et écoutant ce débat, on apprend beaucoup de choses car les interlocuteurs sont tous de niveau largement au dessus de Moukouama de la RTG1. Même s’il serait exagéré de parler de parfaite objectivité, car il n’est jamais facile d'être parfait…