PARALLELISME GABON-COTE D'IVOIRE: LA QUESTION DES MEDIAS




Plus nous examinons les évènements en Côte d'Ivoire, plus nous remarquons un axe de symétrie dans les faits qui donne pourtant des réactions différentes au finish. Ce billet se propose d'examiner le traitement que les medias ont fait à la crise dans les 2 pays.

1. Au Gabon comme en Côte d'Ivoire, les medias qui dérangeaient ont été désatellisés.
La vieille maxime qui dit: "la vérité est la première victime de la guerre", n'a jamais été aussi vérifiée qu'au vu de ce qui se passe souvent dans les conflits africains, qu'ils soient armés ou non. Nous sommes pris pour des imbéciles á qui on pense pouvoir faire croire n'importe quoi. Nous assistons en Côte d'Ivoire, comme ce fut le cas au Gabon, á des mécanismes d'action pré-orchestrés et exécutés par la "communauté internationale" avec une détermination pathologique. Tout le monde sait que la communication est très importante pour faire passer son message au plus grand nombre, et rien de tel que les moyens audio-visuels pour communiquer avec effectivité. L'une des premières mesures prise par la France contre Gbagbo, a été la coupure de la fréquence satellitaire de la RTI, qui émettait sur le bouquet Canal Horizon, une propriété de Bouygues. Cette interruption survenait des suites á la diffusion par cette chaine, et ce en boucle, du documentaire "Françafrique", avec des tables rondes explicatives animées par des ivoiriens. La France de Sarkozy n'a pas apprécié. Au Gabon, suite á l'adjugement de la présidence á Ali Bongo par sa belle mère, Mborantsuo (comme dans une bonne république bananière), la chaine de télévision TV+ a eu le culot de faire passer une interview d'Omar Bongo dans laquelle il disait que le Gabon n'était pas une monarchie. Et patatras, les émetteurs de TV+ seront attaqués et son signal satellitaire sur Canal Horizon interrompu. Cette situation perdure jusqu'à ce jour. Quand on voit la flagrante désinformation qu'ont souvent nourries les dépêches de l'Afp á propos des conflits africains dans lesquels la France a un enjeu, quand on nous dit que le responsable de l'AFP au Gabon sache pertinemment qu'Ali Bongo n'a pas remporté les élections, mais refuse de le diffuser; quand nous avons encore en mémoire le poignant témoignage de Théophile Kouamouo, ancien correspondant de "Le Monde" en Côte d'Ivoire, qui dû démissionner car ses articles étaient systématiquement "modifiés" par sa rédaction, pour donner l'impression que Gbagbo était exécrable. Au vu de tout ces faits, nous nous demandons, de qui se moque t-on?

2. La presse qui relai le message doit être unanimement aux ordres
Si vous lisez les publications françaises que sont: Le Figaro, L’Express, Le Monde, Libération, et même Jeune Afrique etc.; si vous écoutez RFI ou regardez France 24, les choses sont claires pour eux, il faut que Gbagbo parte. Aucune analyse n'est plus de mise, aucune nuance n'est plus admise. Il faut tout simplement que Gbagbo plie bagages. Plus prêt de nous, si vous jetez un coup d'œil sur les âneries de Gabonews, vous remarquerez un anti-Gbagboisme primaire, et parfois même juvénile. Gabonews dresse des portraits à sens unique de la situation en Côte d'Ivoire, et sur la personne de Laurent Gbagbo. Sur les 20 articles du dossier "Côte d'Ivoire" que nous avons consulté sur Gabonews, 14 sont grossièrement anti-Gbagbo. Les mêmes qui avaient choisi de ne rien faire pour enquêter sur les morts de Port-Gentil, nous parlent de charniers á Abidjan. Jusqu'au jour d'aujourd'hui, la seule déclaration de Laure Gondjout, la patronne de Gabonews, á propos des morts de Port-Gentil, est qu'il y ait eu 3 morts. Pitoyable.


Le dossier Côte d'Ivoire de Gabonews
1 Politique/ Côte d‘Ivoire : 173 morts imputés aux forces fidèles à Laurent Gbagbo, la CPI sollicitée par Guillaume Soro

2 Politique / Côte d’Ivoire: le stratagème mortifère de Blé Goudé dévoilé par un repenti
3 Politique / Côte d’Ivoire: Découverte d’un charnier d’une soixante de corps, près d’Abidjan, Déclaration de Guillaume Soro (Texte intégral)

4 Politique / Côte d'Ivoire : le Conseil de sécurité renouvelle le mandat de l'ONUCI pour six mois

5 Plus de 50 morts en Côte d'Ivoire, selon la chef des droits homme de l'ONU

6 Politique/ L’Organisation de la Conférence islamique recommande de suspendre la Côte d'Ivoire de toute participation à ses réunions

7 Politique -Côte d'Ivoire / Vers un renouvellement lundi du mandat des casques bleus en Côte d’Ivoire, plus de 50 morts ces trois derniers jours

8 Politique/ Pas question de se retirer de Côte d ‘Ivoire, Gbagbo n’est plus le président légitime, selon les Nations Unies

9 Politique/ Côte d’Ivoire : Echec de la médiation de l’UA, le camp Gbagbo appelle le peuple « à s’apprêter à livrer le combat contre les partisans de Ouattara » et déclare l’ONUCI indésirable

10 Politique/ l’ONUCI et la force Licorne doivent quitter la Côte d’Ivoire, exige le camp Gbagbo

11 Politique / A Abidjan, Jean Ping rencontre Gbagbo, Ouattara et les représentants de la communauté internationale

12 Politique/ Côte d'Ivoire : Ban Ki-moon appelle Laurent Gbagbo à quitter le pouvoir

13 Politique/ Médiation de Jean Ping à Abidjan

14 Politique / Côte d'Ivoire: Ban Ki-moon préoccupé par l'impasse politique à la veille de manifestations de rue, à Abidjan

15 Politique / Côte d’Ivoire: l’ONU crée un Comité de suivi des entraves au processus de paix

16 Politique/ Le siège de la Cote d’Ivoire désormais vide à l’Union Africaine

17 Politique/ Côte d'Ivoire : le Conseil de sécurité reconnait la victoire d'Alassane Ouattara

18 Politique/ Côte d'Ivoire : l'Envoyé de l'ONU convaincu de la victoire de Ouattara, poursuite des pressions internationales sur Laurent Gbagbo

19 Politique / Côte d‘Ivoire: Reconnaissance de la victoire d’Alassane Ouattara par la Cédéao, Laurent Gbagbo forme son gouvernement

20 Politique / Crise politique en Côte d’Ivoire: la CEDEAO préoccupée et Obama invite Gbagbo à « quitter le pouvoir »


Pour les tenants de l'ordre actuel, les medias doivent créer, de toutes pièces, la réalité. Les morgues sont pleines á Port-Gentil au Gabon, on nous dit non, il n'a eu que 3 morts. Il ne se passe rien à Abidjan, on nous dit qu'il y a un énorme charnier. Ali Bongo n'a pas été élu, on remet la légion d'honneur á Mborantsuo; problèmes électoraux en Côte d'Ivoire, on met les proches de Gbagbo sur la liste des sanctionnés par la "communauté internationale". Ali Bongo se présente aux élections avec des faux papiers, ce n'est pas grave; Blé Goudé veut descendre dans la rue, sa rue, on le menace. Heureusement, chers lecteurs, heureusement que le web est lá pour sauver la mise. Grace au web, la bataille de l'information peut être menée et gagnée. Nous sommes conscients de deux choses: a) ne jamais être dépendants d’opérateurs européens en matière de communication, TV+ et RTI l'on apprit á leur dépend; b) il nous faut investir et créer des medias alternatifs qui véhiculent une autre information. Chers lecteurs, croyez vous que sans le web, nous aurions eu droit á la petite pépite qui nous montre la prestation de serment d'Ali Bongo dans laquelle il promet "de faire tout ce qui est en mon pouvoir pour servir les intérêts de la Franc-maçonnerie en général et de cette grande loge en particulier?"

Comments

Popular posts from this blog

THE BONGOS AND THE KING OF MOROCCO HAVE USED FARGEON TO CLEAN UP THE ROAD FOR NOURREDINE. LES BONGO ET LE ROI DU MAROC ONT UTILISÉ FARGEON POUR DÉBLAYER LA ROUTE À NOURREDINE