THE PEOPLE HAVE TURNED THEIR BACK TO THE NATIONAL FOOTBALL TEAM SIMPLY BECAUSE IT NOW SYMBOLISES ALI BONGO. LE PEUPLE A TOURNÉ LE DOS À L’ÉQUIPE NATIONALE DE FOOTBALL SIMPLEMENT PARCE QUE CETTE DERNIERE SYMBOLISE DÉSORMAIS ALI BONGO






English version

If the debacle of the Gabonese national football team at the AFCON 2017 was so predictable and so anticipated, in the opinion of many Gabonese, it is because this team being the propaganda tool of Ali Bongo, represented only what we no longer accept.

Indeed, a people to whom ballots and political and economic freedom are denied, can no longer accept that, as it is mortified in repeated floods, when it is put in the street by its own authorities that should house them; huge sums of money from the state budget be injected to make the Gabonese national football team through the AFCON, a lying showcase to "sell" the image of a harmonious Gabon and a regime worrying about its people.

The triumphalist speeches of members of the regime, which preceded the AFCON, were succeeded by a complete disillusionment, the result of the bad choices of the irremovable leaders who preside over the destinies of our poor country. Yet we had warned them; they thought they could brute force everything. We told them that the stadiums would never be ready, they thought otherwise. The result is that they have the tail between their legs when everyone can see a pitch like that of the Port-Gentil stadium.

The CAN 2017 is a media catastrophe for Ali Bongo because the whole world sees, through our boycott, that the Gabonese people refuse to go to the stadiums. The reason? Because the Gabonese people no longer want to endorse anything related to Ali Bongo; that’s all!

Only the departure of Ali Bongo could reconcile the Gabonese people with the republican symbols of our country. The preparation of this national team was the very image of Ali Bongo, with hasty dismissals and recruitments of coaches, with Ali Bongo making the national selection into his private property, designating and dismissing the administrators at his will and giving priority to cronyism as usual. Indeed, Ali Bongo and his clique are guilty of having turned their backs on the national competences, showing an utter contempt towards those who made the proud days of the Green-Yellow-Blue, in favor of skill coming from elsewhere, whose CVs were often equivocal.

As in all sectors, the Gabonese people have observed Ali Bongo managing football in a way combining makeshift job with last minute mending and improvisation, signs that foreshadowed a catastrophe. But the regime, gratified by its arrogance, believed it could be able to persevere along the same path, whereas common sense dictated that it should quickly change course.

When non-partisan minds coolly analyze the reaction of the Gabonese people towards their national team, it goes without saying that the observed split comes from a single source: Ali Bongo!

Of Ali Bongo, the Gabonese people are disgusted...



Version française

Si la débâcle de l’équipe nationale du football du Gabon à la CAN 2017 était si prévisible et si anticipée, de l’avis de beaucoup de Gabonais, c’est parce que cette équipe étant l’instrument de propagande d’Ali Bongo, ne représentait que ce que nous n’acceptons plus.

En effet, un peuple à qui on déni ses suffrages et sa liberté politique et économique, ne peut plus aujourd’hui accepter qu’alors qu’il se morfond dans des inondations à répétition, alors qu’il se fait mettre dans la rue par ses propres autorités qui devraient le loger ; des sommes faramineuses du budget de l’Etat soient injectées pour faire de l’équipe nationale Gabonaise de football par le truchement de la CAN, une vitrine mensongère pour «vendre» l’image d’un Gabon harmonieux et d’un régime se préoccupant du peuple.

Aux discours triomphalistes, des membres du régime, qui ont précédé la CAN, a succédé une désillusion complète, résultat des mauvais choix des inamovibles responsables qui président aux destinées de notre pauvre pays. Pourtant, nous les avions avertis; ils pensaient qu’on peut passer en force partout. Nous leur avions dit que les stades ne seraient jamais prêts, ils ont pensé le contraire. Le résultat est qu’ils ont la queue entre les jambes quand on voit une pelouse comme celle du stade de Port-Gentil.

La CAN 2017 est une catastrophe médiatique pour Ali Bongo car le monde entier voit, grâce à notre boycott, que les Gabonais refusent d’aller dans les stades. La raison ? Parce que les Gabonais ne veulent plus endosser tout ce qui a trait à Ali Bongo ; point barre !

Seul le départ d’Ali Bongo pourrait réconcilier les Gabonais avec les symboles républicains de notre pays. La préparation de cette équipe nationale a été à l’image même d’Ali Bongo, avec des limogeages et recrutements d’entraineurs à l’emporte-pièce, avec Ali Bongo qui a fait de la sélection nationale sa propriété privée, désignant et dégommant les responsables à sa guise et donnant priorité au copinage comme d’habitude. En effet, Ali Bongo et sa clique sont coupables d’avoir tourné le dos aux compétences nationales, faisant montre d’un mépris absolu à l’égard de ceux qui ont fait les beaux jours des Vert-Jaune-Bleus, au profit de compétence venus d’ailleurs, aux CVs souvent équivoques.

Comme dans tous les secteurs, les Gabonais ont observé Ali Bongo manageant le football d’une manière alliant le bricolage au raccommodage et à l’improvisation, des indices qui présageaient une catastrophe. Mais le régime, grisé par son arrogance, a cru pouvoir persévérer sur la même voie, alors que le bon sens dictait qu’il changeât rapidement de cap.

Quand les esprits non partisans analysent froidement la réaction du peuple Gabonais envers son équipe nationale, il va de soi que le désamour observé trouve son origine à une seule source : Ali Bongo !

D’Ali Bongo, les Gabonais en sont dégoûtés....

Comments

Popular posts from this blog

URGENT: FOLLOWING OUR NOISY COMPLAINTS, THE US EMBASSY IN GABON HAS STEPPED BACK. URGENT : SUITE À NOS BRUYANTES PLAINTES, L’AMBASSADE DES USA AU GABON A RECULÉ

FRANCE WITHDRAWS ITS SECURITY ADVISORS FROM THE GABONESE SECURITY FORCES. LA FRANCE RETIRE SES COOPÉRANTS DES FORCES DE SÉCURITÉ GABONAISES

PARIS MATCH EXPLAINS WHY ALI BONGO IS UPSET WITH THE OBSERVERS OF THE EUROPEAN UNION. PARIS MATCH NOUS EXPLIQUE POURQUOI ALI BONGO EN VEUT AUX OBSERVATEURS DE L’UNION EUROPÉENNE