« TU SERAS CHEF D’ÉTAT, MON FILS ! » LE PROCHAIN PRÉSIDENT DU GABON, ENCORE LYCÉEN, ASSISTE DÉJÁ AUX RÉUNIONS OFFICIELLES DE SON PÈRE

le fils d'Ali Bongo, lycéen de son état, assistant neanmoins aux audiences presidentielles de son père lors de son récent séjour londonien. Mais dans quelle république bananière vivons nous?



Omar Bongo avait tenté sans succès d’imposer la monarchie au Gabon dans les années 80s (source : Foccart dans ses mémoires), mais la France refusa. Mais Bongo imposa à la tête de notre pays, grâce à un règne quadragénaire, sa famille avec ses propres enfants dans les secteurs et postes clés. Ali Bongo ayant hérité du Gabon de son père, ne sera pas celui par qui la chaine des Bongo au pouvoir s’arrêterait. Non, il n’a pas l’intention de laisser les gabonais découvrir la démocratie pluraliste, car il leur prépare déjà celui qui sera le prochain souverain de ce pays. Il s’agit simplement de son fils, vous l’aurez deviné.

1. Aux âmes bien nées…
Aux âmes bien nées, dit l’adage, la valeur n’attend point le nombre d’années. Quand vous êtes un Bongo, vous n’avez même pas à vous embarrasser de penser à une orientation professionnelle, le chemin étant déjà tout tracé. Vous serez président, ministre, directeur de banque, de société etc. Quand on est un Bongo, on accède au pouvoir et à la richesse sans soucis et sans effort. De toute façon, papa leur passe le pays et pouvoir, avec tout les réseaux d'influence qui l'accompagne. Ce type de succession du trône de leur père ne s’embarrasse d’aucune pudeur, car comme nous le démontre la photo ci-dessus, le fils d’Ali Bongo, toujours lycéen et n’ayant aucun rôle officiel dans le Protocol d’état au Gabon, assiste déjà aux audiences très officielle du père. C’est vraiment l’image de la république bananière débridée, car personne n’imaginerait que la fille d’Obama assiste à ses audiences, ou encore plus proche de nous, que l’enfant d’un Mandela ou d’un Mbeki assiste a des audiences où on parle des affaires du pays. Ce serait un scandale que ni américains, ni sud-africains n’accepteraient. Mais dans notre pays, Gabon est synonyme de Bongo. Donc pour quoi chercher à les séparer. Il faut laisser n’importe quel Bongo faire ce qu’il veut.

2. Les répugnants bébés éprouvette de la « démocratie » héréditaire
Quel mérite a Ali Bongo pour être président du Gabon ? Quel mérite a sa sœur pour être grand représentant personnel et patati et patata ? Quel mérite a le fils d’Ali Bongo d’aller s’asseoir face à des responsables de multinationales étrangères et représenter le Gabon, alors qu’il n’est encore qu’au lycée ? Cette attitude est tout ce qu’il y a de plus dégoutant, car ces gens qui devraient se gêner d'êtres là où ils sont font tout pour exprimer un sentiment de suffisance et un sens exagéré du privilège. Pourquoi eux et pas d’autres gabonais au pouvoir? Simplement, pour la continuation des pratiques établies par le père, avec tout le soutien logistique de multiples réseaux qui y tirent profit. Nous avons quelques questions pour nos émergents :

a. Pourquoi les fils et filles de chefs d’état de pays sérieux comme les USA, la France, l’Allemagne, le Japon, même la chine, le Brésil, L’Afrique du Sud etc., ne remplacent jamais leur père à la tête de l'Etat?

b. Pourquoi aucun des fils des anciens présidents de pays occidentaux démocratiques n'a jamais été élus président juste après son père ? Pourquoi ne retrouve t-on ces caricatures familiales qu’en Afrique ou dans l’Amérique Latine de l’époque des dictatures comme les Pérone d’Argentine ou les Castro de Cuba.

c. Pourquoi en occident démocratique, un Président de la république n'a jamais modifié la constitution afin de se représenter autant de fois qu'il le voudra ?

d. Pourquoi les pouvoirs comme celui des Bongo ont-ils peur d'une démocratie réelle avec l'alternance saine du pouvoir ?

Chers lecteurs, c’est par une série de successions héréditaires que les Bongo comptent cimenter et établir définitivement leur permanence à la tête du Gabon, avec nous comme leurs sujets. Tenez-vous le pour dit, si rien n’est fait, le fils d’Ali Bongo sera notre prochain président.

Comments

Popular posts from this blog

THE ASCENSION OF NOUREDDINE BONGO AT THE HEAD OF GABON. L’ASCENSION DE NOUREDDINE BONGO À LA TÊTE DU GABON

WHAT IS GOING ON IN GABON? (3) QUE SE PASSE-T-IL AU GABON ? (3)