ALI BONGO’S DIALOGUE IS UNABLE TO TAKE OFF. LE DIALOGUE D’ALI BONGO NE PARVIENT PAS À PRENDRE SON ENVOL

A dialoguer/un dialogueur



English version

Have you ever tried to make a chicken fly? The poor bird will flap its wings in a frightful panic, even losing feathers before miserably crashing on the ground after traveling in the air, a meter or two.

Chickens cannot fly despite the fact that they have wings. They are not adapted to flight.

This blog thinks that Ali Bongo's dialogue is like those chickens that cannot fly. Ali Bongo tries to give a foothold to his dialogue, but it crashes before even taking its elevation.

Dear readers, if Ali Bongo's dialogue does not take off, it is because everybody in Gabon, even those who say they want to go to this dialogue, knows that the discussions held there will never place the country on the pathway of the change that is so desired by the Gabonese people. It is not through this dialogue that we will succeed in taking off the shackles by which the Bongos hold us hostage. The objective of this dialogue is only to formalize the maintenance of Ali Bongo in power.

The dialoguers tell us that through this dialogue, we could achieve advances such as:

1. A revision of the Constitution to bring the election back to two rounds.
2. A reduction in the length of the presidential term and a two-term limit for the President.
3. A rethinking of the organization and functioning of the Constitutional Court and the CENAP
4. And so on...

But to these dialoguers, we reply that the Gabonese people clearly expressed their opinion on 27 August 2016 and decided to dismiss Ali Bongo. But unfortunately, the departure of Ali Bongo does not seem to be on the agenda of their dialogue. So what do they want us to talk about, if this fundamental aspect is not addressed? Ali Bongo lost the election; why is he still there to bother us?

When we tell them this, like chickens trying to fly, they panic, stammer and end up shamelessly slipping away.

We will not give up !




Version française

Avez-vous déjà essayé de faire voler une poule ? Le pauvre oiseau va battre ses ailes dans une effroyable panique, perdant même des plumes au passage avant de misérablement s’écraser sur le sol après avoir parcouru dans les airs, un mètre ou deux.

La poule ne peut pas voler et ce malgré le fait qu’elle possédé des ailes. Elle n’est pas adaptée au vol.

Ce blog pense que le dialogue d’Ali Bongo est comme ces poules qui ne peuvent voler. Ali Bongo essaie de donner de l’envol à son dialogue, mais celui-ci s’écrase avant même de prendre son élévation.

Chers lecteurs, si le dialogue d’Ali Bongo ne décolle pas, c’est parce que tout le monde au Gabon, même ceux qui disent vouloir aller à ce dialogue, sait que les discussions qui s’y tiendront ne placeront jamais le pays sur la voie de l’alternance tant désirée par les Gabonais. Ce n’est pas par ce dialogue qu’on parviendra à faire sauter le verrou par lequel les Bongo nous tiennent en otage. L’objectif de ce dialogue n’est que de formaliser le maintien d’Ali Bongo au pouvoir.

Les dialogueurs nous disent qu’à ce dialogue, nous pourrons obtenir des avancées telles que:

1. Une révision de la Constitution pour ramener l’élection à deux tours.
2. Une réduction de la longueur du mandat présidentiel et une limitation à deux mandats pour le président.
3. Une refondation de l’organisation et du fonctionnement de la Cour Constitutionnelle et de la CENAP
4. Ainsi de suite…

Mais à ces dialogueurs, nous répondons que le peuple Gabonais a clairement exprimé son avis le 27 Aout 2016 et a décidé de congédier Ali Bongo. Mais malheureusement, le départ d’Ali Bongo ne semble pas être à l’ordre du jour de leur dialogue. Alors, de quoi voulez-vous que nous parlions, si cet aspect fondamental n’est pas abordé ? Ali Bongo a perdu l’élection ; il fait quoi encore là à nous emmerder ?

Quand nous leur disons cela, comme des poules qui essaient de s’envoler, ils paniquent, balbutient et finissent par honteusement s’éclipser.

On ne lâche rien !


Comments

Popular posts from this blog

URGENT: FOLLOWING OUR NOISY COMPLAINTS, THE US EMBASSY IN GABON HAS STEPPED BACK. URGENT : SUITE À NOS BRUYANTES PLAINTES, L’AMBASSADE DES USA AU GABON A RECULÉ

FRANCE WITHDRAWS ITS SECURITY ADVISORS FROM THE GABONESE SECURITY FORCES. LA FRANCE RETIRE SES COOPÉRANTS DES FORCES DE SÉCURITÉ GABONAISES

FRANCE HAS ASKED ALI BONGO TO RECOGNIZE JEAN PING’S VICTORY AS SOON AS TUESDAY. LA FRANCE AURAIT DEMANDÉ À ALI BONGO DE RECONNAITRE LA VICTOIRE DE JEAN PING DÈS MARDI