BOUYGUES IN ELECTORAL SPRINKLING IN GABON. BOUYGUES DANS LE SAUPOUDRAGE ÉLECTORAL AU GABON







English version

According to la Lettre du Continent, the French company Colas, which is a subsidiary of the Bouygues group, is in the process of getting election contracts for road repairs in Gabon.

Colas Gabon is supposed to deliver the PK5-PK12 section on the national road ° 1. This work would have taken 8 years to complete 7 km of widening of a road that already existed. In other countries, this kind of works is a matter of a few months at most.

For 7 km of enlargement, Gabon has disbursed 10 billion CFA francs, or 1.4 billion per km. This funding was provided by the Budget Director, Fabrice Andjoua Bongo, son of Mborantsuo.

Ali Bongo and Mborantsuo’ son would like this stretch of road to be completed before the legislative elections of October 6 and 27. La Lettre du Continent also tells us that Ali Bongo would like to entrust to Bouygues the rehabilitation project of Libreville’s infrastructure, which should start in mid-October.

Those who say that the françafrique methods are behind us, have proof of their analysis error.






Version française

D’après la Lettre du Continent, l’entreprise française Colas qui est une filiale du groupe Bouygues, est en train d’engranger des contrats électoraux de réfection routière au Gabon.

Colas Gabon est supposée livrer le tronçon PK5-PK12 sur la route nationale °1. Ces travaux auront durés 8 ans pour réaliser 7 km d’élargissement d’une route qui existait déjà. Dans les autres pays, ce genre de travaux sont une affaire de quelques mois tout au plus.

Pour 7 km d’élargissement, le Gabon a déboursé 10 milliards de francs CFA, soit 1,4 milliard le km. Ce financement a été effectué par le DG du budget, Fabrice Andjoua Bongo, fils de Mborantsuo.

Ali Bongo et le fils Mborantsuo voudraient que ce tronçon soit achevé avant les élections législatives des 6 et 27 octobre. La Lettre du Continent nous dit aussi qu’Ali Bongo voudrait confier à Bouygues, le projet de réhabilitation des voiries de Libreville, qui doivent démarrer à la mi-octobre.

Ceux qui disent que les méthodes françafricaines sont derrière nous, ont la preuve de leur erreur d’analyse.

Comments

Popular posts from this blog

THE ASCENSION OF NOUREDDINE BONGO AT THE HEAD OF GABON. L’ASCENSION DE NOUREDDINE BONGO À LA TÊTE DU GABON

WHAT IS GOING ON IN GABON? (3) QUE SE PASSE-T-IL AU GABON ? (3)