OYE-MBA ANNONCE LE CRÉPUSCULE: MALABO DAME LE PION Á LIBREVILLE



Dans Jeune Afrique, on peut lire le témoignage suivant de Casimir Oye-Mba, parlant des déboires du Gabon face à l'organisation de la CAN 2012: « Les Gabonais sont préoccupés. Les gens en parlent dans les bars, dans les marchés. Ils sont vexés de voir à la télévision qu’en Guinée, les installations sont quasiment prêtes alors que chez eux, ça patine. Dans les années 90, il n’y avait pas grand chose en Guinée. Alors quand ils voient ce petit poucet devenu grand damer le pion au Gabon, ça les chatouille au niveau de l’orgueil national !» C'est sans appel et Oye-Mba est formel. La Guinée-Equatoriale DAME désormais le pion au Gabon dans bien des domaines. Il y a lieu de se demander ce que les Bongo ont fait du Gabon?



1. Où sont passées les recettes pétrolières du Gabon?
Le Gabon exploite le pétrole depuis 50 ans et a connu un boom pétrolier en termes de production, sans discontinuer depuis 1970, c'est-à-dire 40 ans. La Guinée Equatoriale ne produit son pétrole en grande quantité que depuis 1998, c'est-à-dire 12 ans environ. Pourquoi la Guinée Equatoriale réalise t-elle plus d'investissements et de progrès infrastructurels en 12 ans que le Gabon en 50 ans? Mystère! Quand on considère qu'en l'an 2000, le prix du baril de pétrole était à 25 dollars américain, et qu'en ce moment ce prix est à 87 dollars, soit près du quadruple de ce qu'il était il y a 10 ans, il y a lieu de demander pourquoi les Gabonais sont aujourd'hui plus malheureux qu'ils ne l'étaient il y a 10 ans? Pourquoi la flambée des prix du pétrole n'a aucune incidence positive sur la vie des Gabonais? Aucune nouvelle infrastructure, aucun impact sur le terrain au Gabon. Comment est-ce possible? Pourquoi les capitaux engrangés par la vente du pétrole ne sont pas mis à contribution pour le nécessaire développement du pays? Pourquoi le Gabon continue d'avoir besoin de l'aide publique française et de l'aide européenne, malgré des recettes pétrolière astronomiques? Pourquoi ce pays, autrefois décrit comme " un émirat Africain ", est aujourd'hui incapable de faire aussi bien que la Guinée Equatoriale?

2. Le Produit Intérieur Brut de la Guinée Equatoriale est maintenant supérieur à celui du Gabon
Le PIB est une mesure du total des richesses créées dans un pays pour une année donnée. C'est sur cette mesure que se basent les organismes internationaux pour se faire une idée de la santé d'une économie et de sa capacité à être crédible sur les marchés financiers internationaux. En termes des chiffres de 2009, le PIB de la GE est supérieur à celui du Gabon par une marge de 2 milliards de dollars, c'est-à-dire 1000 milliards de francs CFA. En d'autres termes, en 2009, la GE a produit 1000 milliards de francs CFA de plus que le Gabon. Et toc! Toujours en termes de PIB, la GE se classe à la 116ième place mondiale et le Gabon à la 120ième. Entre la GE et le Gabon, il y a Chypre, l'Albanie et la RDC. Même la RDC en guerre est devant le Gabon. C'est vraiment le crépuscule qui annonce la nuit noire pour le Gabon.

3. La Guinée Equatoriale est en pleine Croissance tandis que le Gabon se dessèche inexorablement
En chiffres de 2009, la GE a connu une croissance de 8%, alors que le Gabon a réussi l'exploit d'avoir ce que les économistes appellent "une croissance négative" de -2,8%. C'est-à-dire que l'économie Gabonaise s'est étriquée de -2,8% pendant que la GE elle caracolait à 8%, soit une différence entre les deux pays de 11%. Et retoc! En termes de croissance économique, la GE est à la 139ième place mondiale tandis que le Gabon se morfond à la 161ième, 20 places en arrière.



4. Le Gabon est endetté jusqu'aux sourcils pendant que la Guinée s'autofinance avec une minuscule dette et surtout pas de dons des pays occidentaux.
La dette extérieure du Gabon est passée de 600 milliards de F CFA environ entre 1978-1980 à 1000 milliards entre 88-90 à 2000 milliards environ en l'an 2000 pour atteindre pratiquement 3000 milliards en 2010. Cet argent a été utilisé pour quoi faire? Dans les mêmes temps, la GE n'a jusqu'en 2010, accumulée qu'une dette extérieure d'environ 250 millions de dollars, c'est-à-dire 125 milliards de francs CFA. Comprenez bien que la GE qui est désormais plus riche, a une dette de plus de 20 fois inferieure à celle du Gabon, et ils sont en train de bâtir leur pays à fonds propres, sans s'endetter. Ils réussissent là où le Gabon a lamentablement échoué. La cerise sur le gâteau est l'aide au développement. Depuis que la GE a découvert le pétrole, l'aide au développement qu'elle reçoit se chiffre à ZERO, RIEN, NADA. Côté Gabonais, cette aide au développement se chiffre à 150 milliards de francs CFA. Pourquoi?

Les faits qui précèdent permettent de comprendre le sens de la déclaration qu'a fait Oye-Mba à Jeune Afrique. Ceux qui se demandent encore pourquoi et comment la GE a pu facilement évincer le Gabon du poste de gouverneur de la BEAC, une relecture des faits précédents devraient convaincre tout le monde que la GE se porte mieux financièrement que le Gabon, et vu la façon dont le Gabon a géré sa manne financière, donner la gestion des finances de la sous région à un membre du clan Bongo est une pure folie. Quand on voit comment les successeurs Gabonais d'Oye-Mba à la BEAC ont détruit la réputation du Gabon au sein de cette Banque régionale, on peut imaginer toute l'amertume qu'Oye-Mba ressent par rapport à ce qu'est devenu le Gabon.

Comments

Post a Comment

Popular posts from this blog

GAGAN GUPTA’S MASTERFUL TRICK! LA MAGISTRALE ENTOURLOUPE DE GAGAN GUPTA !