COMMENT CRÉER 6000 EMPLOIS SANS TROP SE FATIGUER ? APRÈS LES 5000 LOGEMENTS FICTIFS, ALI BONGO OFFRE LES 6000 EMPLOIS VIRTUELS

L’état actuel de la zone industriel de Nkok



Ces derniers temps, Ali Bongo annonce dans un spot publicitaire avoir déjà « CRÉÉ » la bagatelle de 6000 emplois, par le truchement de la zone économique de Nkok. L’ennui, chers lecteurs, est que cette zone reste pour l’instant un terrain vague sur lequel travaillent tout au plus quelques dizaines de personnes, de l’aveu même des contremaitres du lieu. Quand Ali Bongo dit qu’il a « DEJA » créé 6000 emplois, il démontre ne point savoir, ni mesurer la définition du terme emploi et à quel moment peut on considérer qu’un emploi est créé.

1. Qu’est ce qu’un emploi ?
Les nombreux gabonais au chômage seront certainement étonnés de constater qu’Ali clame avoir « déjà » crée 6000 emplois dans son Gabon. Il va peut être falloir qu’Ali Bongo leur dise où il cache donc tous ces emplois que personne n’a vu. Si on défini l’emploi comme une activité PRODUCTIVE, professionnelle ET rémunérée, nous pouvons donc, tout de go, demander à Ali Bongo de nous dire qui sont les bénéficiaires des 6000 emplois qu’il a déjà créé ? Que produisent ces personnes ? Pour quelle rémunération ? Il faut qu’Ali Bongo sache que l'emploi est un maillon de la production. C’est une place, une fonction dans la hiérarchie de l'entreprise ou de la fonction publique. Par définition donc, un emploi est créé quand l’offre pour cette fonction devient effective. On ne peut donc pas prétendre avoir créé 6000 emplois comme le fait honteusement Ali Bongo, si aucun de ces emplois n’est matérialisé sur le terrain. La création d’emplois répond à des critères bien précis qu’utilisent les économistes pour calculer les taux de croissance, les taux de chômage etc. Ali Bongo se ridiculise quand il foule au pied, des principes économiques connus même des novices. Par ailleurs, si Ali Bongo voudrait réellement calculer le nombre d’emplois qu’il a créé dans son Gabon, il lui faut mesurer et estimer le nombre de gabonais mis au chômage par lui depuis 2009 (tsunali, le bois, les bourses et stages, l’habitat etc.), et le comparer au nombre d’emplois créés pendant la même période. S’il le faisait, il ne viendrait pas dire des bêtises à la télévision, car les faits plaident à la faveur d’un énorme déficit, d’un gouffre, d’une hémorragie d’emplois.

2. Confondre la promesse de création d’emplois et la réalisation de la création d’emplois
La facilité avec laquelle Ali Bongo ment est assez inquiétante. Il sait très bien qu’il n’a créé les 6000 emplois nulle part, et il fait exprès de vouloir présenter les choses comme s’il y avait 6000 gabonais qui travailleraient à Nkok. Ali Bongo devrait quand même être capable de comprendre la différence entre un projet de création d’un certain nombre d’emplois et la création effective de ces emplois. Si quelqu’un qui a un projet de création d’une entreprise venait vous dire qu’il a créé une société, vous lui répondriez avec raison, qu’il n’en est rien, même si sur le papier, son « business plan » est assez bien ficelé. De la même façon, on ne peut pas abusivement prendre des estimations théoriques et les projeter du futur au présent en disant que les emplois sont déjà là, quand tout le monde sait que c’est un mensonge. Quand chaque mois, le bureau des statistiques du travail aux USA, publie le nombre d’emplois créés par l’économie américaine, ne sont comptabilisés que les emplois qui ont vraiment été créés, c'est-à-dire ceux pour lesquels un être humain a été embauché et non ceux qu’on pense créer dans 3, 5 ou 6 ans si Dieu le veut !

Si Ali Bongo est obligé de recourir au mensonge, c’est parce qu’il sait que les réalités le couvriraient de ridicule tellement son bilan au sujet de l’emploi des gabonais est anémique. Rien de tel qu’un petit mensonge pour tenter de détourner l’opinion de la catastrophe qu’est la situation de l’emploi au Gabon. Entretemps, les 6000 employés de Nkok peuvent toujours faire des demandes pour les 5000 logements par an offert par Ali Bongo.

Comments

Popular posts from this blog

THE ASCENSION OF NOUREDDINE BONGO AT THE HEAD OF GABON. L’ASCENSION DE NOUREDDINE BONGO À LA TÊTE DU GABON

WHAT IS GOING ON IN GABON? (3) QUE SE PASSE-T-IL AU GABON ? (3)