NO MR. AYRAULT, WE NO LONGER TOLERATE HYPOCRISY. NON MONSIEUR AYRAULT, L’HYPOCRISIE NOUS NE LA TOLÉRONS PLUS








English version

Jean-Marc Ayrault, the French Foreign minister, has just said on Europe 1 and on tiptoe, that his country would accept and recognize the re-election of Ali Bongo. Very well!

This recognition of Jean-Marc Ayrault has the benefit of clarity and proves that we are absolutely alone in this war against Ali Bongo. We cannot rely on anyone. The US ambassador had already set the tone, and France has just followed suit. As for us, we remain on our position, we keep on course. The objective remains the same and the great chanceries which now are openly supporting Ali Bongo, cease to be partners to consider, in our eyes.

For this blog, the lesson, the great lesson, the most important lesson is that if we want to win this war of attrition, where endurance is the most important determinant, WE MUST PROVIDE OURSELVES WITH AN INDEPENDENT MILITARY OPTION.

The headquarters of Jean Ping was bombed by Ali Bongo forces under French technical advice and included combat helicopters that pounded the building from the sky, flown by French pilots. All this happened under the distracted gaze of the French military whose base in Gabon is situated within 500 meters of Jean Ping’s HQ; but obviously they did not see or hear anything.

The reality is that Ali Bongo today has military superiority and he will continue to arm himself to better subjugate us in the future. As for us, we only have empty hands to deal with his Mirage F1, combat helicopters, tanks, we saw being thrown against a defenseless people. But it does not matter, initially, the ANC only had the will and determination of its members, as the Gabonese do today; but little by little, people organized themselves and were able to be equipped with the success we know.

Dear readers, this blog called on Gabonese of good will, outside of Jean Ping’s political framework, because he can’t be associated with this approach, as he must remain legalistic and republican; to equip and train themselves, wherever they are, so that Ali Bongo’s masked militias would know that if they attack us again, they will face people who can answer them tit for tat. And in this, we have no lessons to receive from any of the major embassies or international organizations who watched us die without lifting a finger.

Our destiny will be determined by ourselves and nobody will build Gabon for us. Even if we stumble, let us pick ourselves up and move forward because we've proven that we can do great things with our sole determination. Imagine if we were equipped!

Dear readers, without a military option, we would be left with a monarchy for hundreds of years, because after killing so many Gabonese, Bongo, Mborantsuo and company and their descendants will never cede power normally. They will continue to arm themselves to keep us under their boot. We have no choice; we must do the same to snatch our freedom.

We will not give up, 2016 will not be 2009, although hypocrisy and perfidy remain as always. We will fight to the end!





Version française

Jean Marc Ayrault, le ministre Français des Affaires Etrangères, vient d’indiquer sur Europe 1 et sur la pointe des pieds que son pays acceptait et reconnaissait la réélection d’Ali Bongo. Très bien !

Cette reconnaissance de Jean Marc Ayrault a le bénéfice de clarifier les choses et de nous prouver que nous sommes absolument seuls dans cette guerre contre Ali Bongo. Nous ne pouvons compter sur personne. L’ambassadrice des USA avait déjà annoncé la couleur, et la France vient d’emboiter le pas. Nous on reste sur nos positions, on garde le cap. L’objectif reste le même et les grandes chancelleries qui désormais soutiennent ouvertement Ali Bongo, cessent d’être des interlocuteurs à considérer, à nos yeux.

Pour ce blog, la leçon à retenir, la grande leçon, la plus importante leçon à retenir, est que si nous voulons gagner cette guerre à l’usure, dans laquelle l’endurance sera l’élément le plus déterminant, NOUS DEVONS NOUS DOTER D’UNE OPTION MILITAIRE INDÉPENDANTE.

Le quartier général de Jean Ping a été bombardé par les forces d’Ali Bongo, sous encadrement technique Français et dont les hélicoptères de combat qui pilonnaient du ciel, le bâtiment, étaient pilotés par des Français. Tout ceci se passait sous le regard goguenard des militaires Français dont la base au Gabon est située à moins de 500 mètres du QG de Jean Ping ; mais évidemment, ils n’ont rien vu ni rien entendu.

La réalité est qu’Ali Bongo a aujourd‘hui la supériorité militaire et il va continuer à s’armer pour mieux nous subjuguer dans le futur. Par contre nous, nous n’avons rien entre les mains pour faire face à ses Mirages F1, hélicoptères de combats, chars d’assaut, que nous avons vu être lancés contre un peuple sans défense. Mais ce n’est pas grave, au départ, l’ANC n’avait que la volonté et la détermination de ses membres, comme les Gabonais aujourd’hui ; mais petit à petit, les gens se sont organisés et ont pu s’équiper avec le succès qu’on connait.

Chers lecteurs, ce blog appelle les Gabonais de bonne volonté, en dehors du cadre politique de Jean Ping, car il ne peut être associé à cette démarche vu qu’il doit rester légaliste et républicain, à s’équiper et à s’entrainer, où qu’ils soient, de façon à ce que les milices cagoulés d’Ali Bongo sachent que s’ils nous attaquent, ils auront face à eux des personnes capables de leur répondre du tac au tac. Et dans cette démarche, nous n’avons aucune leçon à recevoir d’aucune des grandes chancelleries, ou organismes internationaux qui nous ont regardé mourir sans lever le petit doigt.

Notre destin sera déterminé par nous-mêmes et personne ne fera le Gabon à notre place. Même si nous trébuchons, relevons nous et avançons car nous avons déjà prouvé que nous pouvons faire de grandes choses avec notre seule détermination. Imaginez si nous étions équipés !

Chers lecteurs, sans option militaire, nous sommes partis pour la monarchie pour des centaines d’années, car après avoir tué tant de gabonais, les Bongo, Mborantsuo et compagnie et leur descendance ne pourront jamais céder normalement le pouvoir. Ils vont continuer à s’armer pour nous maintenir sous leur botte. Nous n’avons plus le choix, nous devons faire de même pour arracher notre liberté.

On ne lâche rien, 2016 ne sera pas 2009, même si l’hypocrisie et la perfidie elles, restent égales. On va se battre jusqu’au bout !

Comments

Popular posts from this blog

URGENT: FOLLOWING OUR NOISY COMPLAINTS, THE US EMBASSY IN GABON HAS STEPPED BACK. URGENT : SUITE À NOS BRUYANTES PLAINTES, L’AMBASSADE DES USA AU GABON A RECULÉ

FRANCE WITHDRAWS ITS SECURITY ADVISORS FROM THE GABONESE SECURITY FORCES. LA FRANCE RETIRE SES COOPÉRANTS DES FORCES DE SÉCURITÉ GABONAISES

PARIS MATCH EXPLAINS WHY ALI BONGO IS UPSET WITH THE OBSERVERS OF THE EUROPEAN UNION. PARIS MATCH NOUS EXPLIQUE POURQUOI ALI BONGO EN VEUT AUX OBSERVATEURS DE L’UNION EUROPÉENNE