AT THE UN, WHILE ALI BONGO KILLS THE GABON PEOPLE, THEY CHAT! À L’ONU, PENDANT QU’ALI BONGO TUE LES GABONAIS, ÇA PAPOTE !





To read the article click here
Pour lire l’article cliquer ici


Traduction française

Gabon: Un émissaire de l'ONU continue à rencontrer les leaders politiques, appelle à l’utilisation des voies légales pour régler les différends électoraux


8 Septembre 2016 - Un envoyé des Nations Unies continuait aujourd'hui ses consultations avec les composantes politiques du Gabon et la communauté diplomatique dans le cadre des efforts visant à apaiser les tensions qui se sont manifestées depuis l'annonce des résultats de l'élection présidentielle du pays tenues le 27 Août.

Le Représentant Spécial du Secrétaire Général pour l'Afrique Centrale, Abdoulaye Bathily, a eu des entretiens avec plusieurs ambassadeurs africains et occidentaux et a rencontré Raymond Ndong Sima, un ancien premier ministre, selon un communiqué du Bureau régional des Nations Unies pour l'Afrique Centrale (UNOCA).

"Les discussions ont porté sur les questions liées à la préservation de la paix et de la stabilité. M. Bathily a réitéré la nécessité d'utiliser uniquement des moyens légaux pour régler les différends relatifs à l'élection présidentielle du 27 Août 2016," a noté l’UNOCA dans son communiqué de presse.

"Dans son interaction régulière avec les plus hautes autorités gabonaises, il encourage également cette approche, dans l'espoir qu'un dialogue constructif puisse avoir lieu entre les différentes parties pour créer de nouvelles conditions de vie ensemble», a-t-il ajouté.

L'élection a vu le président sortant Ali Bongo Ondimba, et Jean Ping, le candidat à la présidence du parti Démocratie Nouvelle, s’opposer pour la direction du pays. Les affrontements ont éclaté entre les manifestants et les forces de sécurité après la publication, le 31 Août, des résultats officiels provisoires, qui ont déclaré le président Bongo vainqueur, avec une marge reportée de moins de 6000 votes. Selon les rapports des médias, des centaines de personnes ont été arrêtées et au moins deux personnes ont été tuées.

Le Mercredi, l'émissaire de l'ONU, qui dirige également l’UNOCA, a eu des entretiens avec les membres de l'équipe de M. Ping.

Le Secrétaire Général Ban Ki-Moon, suit de près les développements au Gabon et a exhorté les deux dirigeants à aider à mettre fin à toute violence émanant de divergences sur le vote. Il a chargé M. Bathily de travailler avec les deux parties pour désamorcer les tensions.

L'envoyé de M. Ban aurait dû le représenter au sein de la Mission de haut niveau de l'Union africaine, qui devait arriver dans la capitale gabonaise Libreville, Vendredi, mais le gouvernement gabonais a annoncé le report indéfini de cette mission, selon les dépêches de l’UNOCA.

Comments

Popular posts from this blog

ARGUMENTS AS WEAK AND WITHOUT SUBTANCE AS THE PERSON ENOUNCING THEM. DES ARGUMENTS AUSSI BIDONS ET SANS CONTENANCE QUE CELUI QUI LES ÉNONCE

THIS IS WHY CENTRAL AFRICA HAS SUCH A LACK OF DEMOCRACY. VOICI POURQUOI L’AFRIQUE FRANCOPHONE EST SI PEU DÉMOCRATIQUE