AT THE NATIONAL DIALOGUE FOR CHANGE, THE EXCHANGES ARE FREE AND OF QUALITY. AU DIALOGUE NATIONAL POUR L’ALTERNANCE, LES ÉCHANGES SONT LIBRES ET DE QUALITÉ










English version

This blog is admiring what is coming out of the National Dialogue for change. Indeed, this is the first time since the national conference of 1990, that we can see and listen to authentic Gabonese, talk about Gabon their country, within a framework where ethic principles, free speech and social representation are guaranteed. This dialogue is already very constructive because it focuses on subjects of common interest. With this dialogue, we believe that the Gabonese are moving to another level.

This dialogue is also attractive because of its simple surroundings and formal austerity. There are no soldiers, no person conducting themselves as bigger than others. There are only tents open to all, and the right to speak seems to be the best shared attribute. It is because respect for freedom of speech is fundamental to maintaining a quality dialogue, that we congratulate the organizers for having chosen an open-air setting that sends us a genuinely African and typically Gabonese image of these exchanges. The subjects debated in these tents by all the representative bodies of the people and all the speakers, are the most burning of the hour.

A dialogue is different from a simple discussion or debate, in the sense that for a dialogue to be of quality, it requires a mode of conversation of the parties involved, which includes reason, discernment, precision in the opinions, wisdom, and above all an interpenetration of the arguments of each other as the dialogue unfolds among the interlocutors. This is what we observe in this dialogue. Someone makes a remark, another adds to it, then a third proposes a solution, a fourth a methodology and so on. We leave it enriched because from this dialogue come consensus and ideas that could, if well exploited, lead us to where we want to go.

In a dialogue, it is not a question of being wrong or right for the interlocutors, but it is a matter of agreeing on what can be done together, about what is agreed upon; and on this point this dialogue is very promising!




Version française

Ce blog est admiratif de ce qui est en train de transparaitre du Dialogue National pour l’Alternance. En effet, c’est la première fois depuis la conférence nationale de 1990, qu’on peut voir et écouter d’authentiques Gabonais, parler du Gabon leur pays, dans un cadre ou les principes d’éthique, de libre expression et de représentation sociale sont garantis. Ce dialogue nous apparait déjà très constructif car axé sur des sujets d’intérêt commun. Avec ce dialogue, nous pensons que les Gabonais sont en train de passer à un autre pallier.

Ce dialogue est aussi attrayant par son cadre simple et son austérité protocolaire. On n’y aperçoit aucun soldat, aucune personne se donnant des grands airs. Il n’y a que des tentes ouvertes à tous, et le droit à la parole semble être la chose la mieux partagée. C’est parce que le respect de la liberté d’expression est fondamental pour entretenir un dialogue de qualité, que nous félicitons les organisateurs d’avoir choisi un cadre en plein air qui nous renvoie une image bien africaine et authentiquement Gabonaise de ces échanges. Les sujets débattus sous ces tentes par toutes les instances représentatives du peuple et tous les intervenants, sont les plus brulants de l’heure.

Un dialogue est différent d’une simple discussion ou d’un débat, en ce sens que le dialogue, pour qu’il soit de qualité, exige un mode de conversation des parties en présence, qui comporte la raison, le discernement, l’exactitude dans le propos, la sagesse, et surtout une interpénétration des arguments des uns et des autres au fur et à mesure de ce que le dialogue se déploie parmi les interlocuteurs. C’est ce que nous observons à ce dialogue. Quelqu’un fait une remarque, un autre renchéri, puis un troisième propose une solution, un quatrième une méthodologie etc. On en sort enrichi car de ce dialogue naissent des consensus et des idées qui peuvent, si bien exploitées, nous mener à bon port.
Dans un dialogue, il ne s’agit pas d’avoir tort ou raison pour les interlocuteurs, mais il s’agit de s’accorder sur ce que l’on peut faire ensemble, sur ce dont on s’accorde ; et sur ce point ce dialogue est très prometteur !

Comments

Popular posts from this blog

ARGUMENTS AS WEAK AND WITHOUT SUBTANCE AS THE PERSON ENOUNCING THEM. DES ARGUMENTS AUSSI BIDONS ET SANS CONTENANCE QUE CELUI QUI LES ÉNONCE

WHAT IS THE TAKE HOME MESSAGE OF JEAN PING APPEARANCE ON FRANCE 24? QUE RETENIR DU PASSAGE DE JEAN PING SUR FRANCE 24 ?

OUR RESPONSE TO A RELATIVE OF MBORANTSUO WHO HAS WRITTEN TO US. NOTRE RÉPONSE À UN PARENT DE MBORANTSUO QUI NOUS A ÉCRIT