FACED WITH CONTRADICTORY FACTS COMING FROM THE REGIME AND FROM THE PEOPLE, THE ICC SHOULD INEVITABLY OFFICIALLY OPEN AN INQUIRY TO DECIDE. FACE AUX VERSIONS DES FAITS CONTRADICTOIRES ENTRE LE POUVOIR ET LE PEUPLE, LA CPI VA INÉVITABLEMENT DEVOIR OFFICIELLEMENT ENQUÊTER POUR TRANCHER







English version

The ICC's preliminary mission to Gabon has been completed. The highlight for this blog was the high turnout of the Gabonese people, who went spontaneously to the Radisson Hotel, where the hearings were held, to bring their testimonies to the ICC.

As Emeric Rogier, one of the members of the ICC team says in the video above, the differences between the versions transmitted by the regime and those of the populations are enormous. The versions between the two camps are very contradictory, which will force the ICC to do its own analysis work to arrive at the truth. This will require a formal investigation by this organization.

As Winston Churchill said in 1942, after a victory of the British troops against the Germans in El Alamein: "This is not the end. It is not even the beginning of the end. But it is, perhaps, the end of the beginning."

So dear readers, the process continues.


We will not give up!




Version française

La mission préliminaire de la CPI au Gabon s’est achevée. Le fait marquant, pour ce blog, a été la forte affluence des Gabonais, de manière totalement spontanée, vers l’hôtel Radisson, où se tenaient les auditions, pour apporter leurs témoignages à la CPI.

Comme le dit Emeric Rogier, un des membres de l’équipe de la CPI, dans la vidéo ci-dessus, les différences entre les versions transmises par le régime et celles des populations, sont énormes. Les versions entre les deux camps sont très contradictoires, ce qui forcera la CPI à faire son propre travail d’analyse pour arriver à la vérité. Pour cela, il faudra une enquête officielle de cet organisme.

Comme avait dit Winston Churchill en 1942, après une victoire des troupes Anglaises contre les Allemands a El-Alamein: « Ce n'est pas la fin. Ce n'est même pas le commencement de la fin. Mais, c'est peut-être la fin du commencement. »

Alors chers lecteurs, le processus se poursuit.


On ne lâche rien !

Comments

Popular posts from this blog

ARGUMENTS AS WEAK AND WITHOUT SUBTANCE AS THE PERSON ENOUNCING THEM. DES ARGUMENTS AUSSI BIDONS ET SANS CONTENANCE QUE CELUI QUI LES ÉNONCE

THIS IS WHY CENTRAL AFRICA HAS SUCH A LACK OF DEMOCRACY. VOICI POURQUOI L’AFRIQUE FRANCOPHONE EST SI PEU DÉMOCRATIQUE