HERE IS THE TYPE OF DISTINCTIONS IN WHICH GABON EXCELS AFTER 50 YEARS OF THE BONGOS AT THE HEAD OF THE COUNTRY. VOICI LE GENRE DE DISTINCTIONS DANS LESQUELLES LE GABON EXCELLE APRÈS 50 ANS DES BONGO À LA TÊTE DU PAYS

To read click here
Pour lire cliquer ici




English version

The latest ranking of African countries consuming the most alcohol per capita has been published. Gabon is number 2 after South-Africa. The regime must be very proud of itself. Here is that ranking:

1. South Africa: 11 liters of alcohol per capita per year
2. Gabon: 10.9 liters of alcohol per capita per year
3. Namibia: 10.8 liters of alcohol per capita per year
4. Nigeria: 10.1 liters of alcohol per capita per year
5. Uganda: 9.8 liters of alcohol per capita per year
6. Rwanda: 9.8 liters of alcohol per capita per year
7. Burundi: 9.3 liters of alcohol per capita per year
8. Sierra Leone: 8.7 liters of alcohol per capita per year
9. Botswana: 8.4 liters of alcohol per capita per year
10. Tanzania: 7.7 liters of alcohol per capita per year




Version française

Le dernier classement des pays Africains consommant le plus d'alcool par habitant vient d’être publié. Le Gabon est en deuxième position, après l'Afrique du Sud. Le régime doit être très fier de lui. Voici ce classement:

1. Afrique du Sud: 11 litres d'alcool par habitant par an
2. Gabon: 10,9 litres d'alcool par habitant par an
3. Namibie: 10,8 litres d'alcool par habitant par an
4. Nigéria: 10,1 litres d'alcool par habitant par an
5. Ouganda: 9,8 litres d'alcool par habitant par an
6. Rwanda: 9,8 litres d'alcool par habitant par an
7. Burundi: 9,3 litres d'alcool par habitant par an
8. Sierra Leone: 8,7 litres d'alcool par habitant par an
9. Botswana: 8,4 litres d'alcool par habitant par an
10. Tanzanie: 7,7 litres d'alcool par habitant par an

Comments

Popular posts from this blog

VEOLIA AGAINST ALI BONGO: GOING TO COURT. VEOLIA CONTRE ALI BONGO : DIRECTION LE TRIBUNAL

THE PARIS CLUB IS PURPORTED TO HAVE ISSUED A PAYMENT ULTIMATUM TO ALI BONGO, THUS THE IMF RECENT VISIT TO GABON. LE CLUB DE PARIS AURAIT LANCÉ UN ULTIMATUM DE PAIEMENT À ALI BONGO, D’OÙ LA RÉCENTE VISITE DU FMI AU GABON