AN ARTICLE SAYS THAT A GABONESE FOREST MINISTERS RECEIVED BRIBES. UN ARTICLE AFFIRME QU’UN MINISTRE GABONAIS DES FORÊTS AURAIT REÇU DES POTS DE VIN




To read click here
Pour lire cliquer ici



Traduction française



Dépouillé

Le 30 Mai 2019 par Arusha

Quand le chat n’est pas là, les souris dansent… Si vous avez utilisé du bois de la populaire marque Breckenridge, pour votre maison ou vos travaux de rénovation, vous participez à un processus mondial horriblement malveillant, dirigé par les Chinois, facilité par des entreprises américaines de bois telles que Roseburg, Evergreen et Cornerstone, et toléré par l'administration Trump.

En conséquence, le Gabon a perdu une grande partie de sa précieuse forêt équatoriale, en particulier la très rare espèce de bois d'okoumé (Aucoumea klaineana).

Depuis des années, bien avant l'administration Trump, des groupes environnementaux avaient sonné l'alarme concernant la coupe de bois d'okoumé. Voyez-vous, il est illégal de le faire.

Ce type de bois est très rare, classé « vulnérable » par l'UICN, et on ne le trouve uniquement qu’au Gabon avec de légères présences au Congo et en Guinée équatoriale voisins.

Les États-Unis n’ont pas appliqué leur réglementation contre l’utilisation de l’okoumé depuis plusieurs années. En fait, il semble qu’une enquête judiciaire récemment rouverte sera nécessaire pour forcer les autorités de réglementation de l’Agence de protection de l’environnement à appliquer leurs propres réglementations.

Il existe une abondance de bois durs plus appropriés sur le plan de la préservation environnementale et plus faciles à obtenir que l'okoumé, pour produire un excellent revêtement pour les maisons. La raison pour laquelle ce bois particulièrement rare a-t-il été utilisé par Roseberg, fourni par Evergreen et Cornerstone, n’avait jamais été élucidée jusqu’à il y a quelques mois seulement, lorsque la Environmental Investigative Agency (EIA), basée à Washington, ait publié son rapport :

« Corruption, surexploitation et évasion fiscale », ainsi commence le résumé de ce rapport

Le rapport contient des preuves de corruption massive allant dans plusieurs directions : des mallettes contenant 172000 dollars (environ 100 millions de francs CFA) remis à plusieurs reprises au ministre de l’Environnement du Gabon par des intermédiaires du fournisseur international d’Evergreen et Cornerstone.

"Aux États-Unis, la complicité du principal importateur [Evergreen] et la négligence délibérée d'un important fabricant [Roseberg], que les enquêteurs de l'EIA ont rencontré, sont des éléments essentiels de cette toxique chaîne d'approvisionnement ", résume le sommaire du rapport.

Des clins d’œil et des hochements de tête de la part des régulateurs américains, combinés à des remises, à des avantages tels que des vacances à l’étranger et des cadeaux exceptionnels, ont tous permis à ces sociétés américaines d’acheter quelque chose d’utile, bon marché mais bien connu pour être illégal : les souris dansaient lorsque le chat était absent.

Bien que Roseburg ait officiellement suspendu la vente de ce bois il y a quelques semaines, Home Depot continue de vendre les stocks restants de Breckenridge, les appelant « revêtement de maison le plus fiable d’Amérique » et les qualifiant « d’écologique ». Menard aussi vend ces stocks, mais il n’est pas clair s’il contenue de le faire.

Roseburg a suspendu la vente de ce bois lorsque le tollé mondial est devenu trop bruyant pour être ignoré. Une vidéo des réunions secrètes avec les responsables de Roseburg sera bientôt diffusée sur le site Web de l’EIA.

Dans le paragraph Trumpland N ° 4 de mes explications répétées, je ne pense pas que Trump ou même les principaux responsables de l’administration Trump, sachent ce qui se passait. En effet, le revêtement de Breckenbridge pouvait même occuper une place importante dans l’entreprise de construction de Trump, car c’était considéré comme étant le meilleur revêtement de placage sur le marché.

Malgré tout, je doute qu'il existe une politique établie ou sournoise permettant ce phénomène. En fait, il y a probablement des centaines, voire des milliers d'incidents similaires de violation de la réglementation sous l'administration actuelle simplement par négligence et désintérêt.

Il y a moins de régulateurs dans tous les domaines. Il y a moins d'argent, même pour l'IRS, pour faire ce travail. Nous n'avons pas de gouvernement. Nous avons un groupe de personnes riches qui tentent de maintenir leur club de privilégiés à flot. Soit-il orientent intentionnellement le gouvernement à des fins vraiment pervers, soit ils ne savent tout simplement pas ce qu’est la bonne gouvernance.

Lorsque l'une de ces nombreuses questions fait surface, heureusement comme cela est le cas grâce à l'EIE, des enquêtes sont contraint d’être ouvertes (ici et au Gabon), les entreprises américaines se précipitent pour faire amende honorable, et du moins pour le moment, cela ralentit les coupes d’Okoumé.

Mais c'est trop tard. Le Gabon est ravagé, ce qui rend son avenir écologique incertain même si le changement climatique et le capitalisme prédateur ne le rongeaient déjà pas.

Et des centaines sinon des milliers d'autres situations similaires se succèdent, le chaos gonfle, la gouvernance disparaît.

Comments

Popular posts from this blog

THE ASCENSION OF NOUREDDINE BONGO AT THE HEAD OF GABON. L’ASCENSION DE NOUREDDINE BONGO À LA TÊTE DU GABON

WHAT IS GOING ON IN GABON? (3) QUE SE PASSE-T-IL AU GABON ? (3)