LES CHOSES SE COMPLIQUENT POUR DSK. LE JUGE NEW-YORKAIS LUI REFUSE LA LIBÉRATION SOUS CAUTION

DSK en detention

L’instruction de DSK suit son cours à New-York. Aujourd’hui, le procureur de Manhattan a déposé une série de charges devant le juge d’instruction qui a ensuite, vu le sérieux de ces charges, décidé que le détenu, DSK, ne pouvait être libéré sous caution comme l’exigeait ses avocats. Autre fait dévoilé par la presse ce matin, la dame présumée victime aurait été soignée dans un hôpital. Elle aurait subit des violences physiques sous la forme de contusions et lacérations. Dans sa déposition devant le juge, le procureur a déclaré qu'il considérait que DSK risquait de s’enfuir et a demandé au juge, Melissa Jackson, qu'il soit maintenu en détention jusqu'au procès. Strauss-Kahn risque 25 ans de prison s'il est reconnu coupable des accusations contre lui. Les chefs d’accusation déclinés par le procureur de Manhattan sont les suivants:
1. Acte sexuel criminel au premier degré (avoir introduit de force son pénis dans la bouche de la dame).
2. Tentative de viol au le premier degré (il aurait tenté de déshabiller la dame et de la prendre de force. Le journal « New-York Post » parle d’une tentative de sodomie).
3. Emprisonnement illégal au second degré (il aurait empêché la dame de quitter la chambre et elle a dû se battre contre lui pour y arriver, d’où les blessures qu’elle aurait subi).
4. Abus sexuel au troisième degré (il aurait touché la dame dans ses parties intimes, seins, vagin, anus).

Selon les documents judiciaires publiés à l’instant par la presse, l’avocat de DSK, Benjamin Brafman a dit que son client niait tout en bloc et qu’il plaiderait non coupable.

Comme pour indiquer le sérieux de l’affaire, la presse annonce qu’Anne Sinclair, l’épouse de DSK, aurait pris un avion de Paris ce Lundi, pour se rendre à New-York. La requête de caution que l’avocat Brafman a faite au juge, de laisser son client en liberté auprès de sa fille qui vit à New York, en attendant le procès, a tout simplement été balayée. La prochaine comparution de DSK devant la cour, a été fixée au 20 mai 2011.

Le procureur adjoint, Artie McConnell, a déclaré que les résultats des tests d’ADN n’étaient pas encore disponibles, mais que des éléments de preuves qui corroborent la version de la présumée victime auraient été assemblés dans la chambre d’hôtel.

Au moment ou nous publions ce billet, une dépêche de presse annonce que les avocats de DSK, ne nient plus les actes sexuels reprochés à leur clients, mais laissent entendre que ces actes étaient consensuels et non pas des actes de viol. Nous allons vérifier cette information et revenir avec de nouvelles informations aussitôt que possible.

Comments

Popular posts from this blog

THE ASCENSION OF NOUREDDINE BONGO AT THE HEAD OF GABON. L’ASCENSION DE NOUREDDINE BONGO À LA TÊTE DU GABON

WHAT IS GOING ON IN GABON? (3) QUE SE PASSE-T-IL AU GABON ? (3)