SUCH A BEAUTIFUL TRIBUTE OF THE GROUP MOVAIZHALEINE TO GRÉGORY NGBWA MINTSA. UN SI BEL HOMMAGE DU GROUPE MOVAIZHALEINE À GRÉGORY NGBWA MINTSA





English Version


The Movaizhaleine group is not into the fashionable hip hop; Gregory NBWA Mintsa was not an activist of ephemeral convictions. the group Movaizhaleine does not sell its honor and its artistic integrity to the highest bidder; Gregory Ngbwa Mintsa prohibited himself to sell his to the Bongos who had offered him golden bridges: "selected the department and the salary of your choice! They said to him "; "Go to hell!" Was his answer. The group Movaizhaleine themes are cultural, social and political; they require intelligence and enlightenment; Gregory Ngbwa Mintsa was not a trivial Gabonese, he set the bar very high, refusing to be debased and also refusing the easy Gabonese laurels, which are traded in exchange for allegiance to the prince. It is not Movaizhaleine that would have agreed to sing "laissez nous avancer"; Gregory Ngbwa Mintsa would not have been caught calling Ali Bongo "distinguished comrade". It was therefore quite natural that after the death of Gregory Ngbwa Mintsa, the group Movaizhaleine pays a tribute of great artistic purity to the person with whom this group maintained an almost symbiotic relationship.


In this tribute, Lord Ekomy Ndong and his colleagues make an interesting parallel between what Gregory Ngbwa Mintsa represented in Gabon and what were the H. Rap Brown, Fred Hampton, Stokely Carmichael, Huey P. Newton and Malcolm X., to the civil rights struggle of blacks in the USA in the 60s. How many Gabonese so called Hip Hop artists are able to speak fluently about the civil rights movement of blacks in the USA and its relationship to the advent of the Hip HOP movement?


This blog will in turn make a parallelism saying that if for Movaizhaleine, Gregory Ngbwa Mintsa would have represented a Gabonese modeled on the civil rights leaders in the U.S.; for this blog, the Group Movaizhaleine is to Gabonese Hip Hop, what Public Enemy in the USA. It is therefore no exaggeration for this blog to find a perfect collusion between the protagonists that are Movaizhaleine and Gregory Ngbwa Mintsa on the intellectual, artistic, political and social levels in Gabon. For both, it is the same battle, in perfect harmony! The two are complementary and are the messengers of a bruised and robbed people.


Commitment to justice is not an easy life. As Gregory Ngbwa Mintsa who suffered personally, the group Movaizhaleine also evolves away from the “authorized” circles in Gabon. But in the same way that Gregory Ngbwa Mintsa was a pioneer, the artists of the group Movaizhaleine are showing talented young Gabonese that one can succeed without becoming a stooge.


Enjoy this delightful video tribute



Version française


Le groupe Movaizhaleine ne fait pas du hip hop de mode ; Gregory Nbwa Mintsa n’était pas un activiste aux convictions éphémères. Le groupe Movaizhaleine ne vend pas son honneur et son intégrité artistique au plus offrant ; Gregory Ngbwa Mintsa s’interdisait de vendre les siennes aux Bongo qui lui avaient pourtant fait des ponts en or : « choisis le ministère et le salaire de ton choix ! Lui avaient-ils dit » ; « allez-vous faire voir !» fut sa réponse. Les thèmes du groupe Movaizhaleine sont culturels, sociaux et politiques ; ils demandent de l’intelligence et de l’éveil ; Gregory Ngbwa Mintsa n’était pas le Gabonais de bas étages, ils mettaient la barre très haut, refusant le terre à terre et les lauriers gabono-gabonais faciles, qui se négocient en échange d’allégeance au prince. Ce n’est pas Movaizhaleine qui aurait accepté de chanter « laissez-nous avancer » ; ce n’est pas Gregory Ngbwa Mintsa qu’on aurait surpris en train d’appeler Ali Bongo « distingué camarade ». Il était donc presque naturel que suite au décès de Gregory Ngbwa Mintsa, le groupe Movaizhaleine rende un hommage d’une grande pureté artistique à celui avec lequel ce groupe entretenait une relation quasi symbiotique.


Dans cet hommage, Lord Ekomy Ndong et ses collègues font un intéressant parallélisme entre ce que représente Gregory Ngbwa Mintsa au Gabon et ce que furent les H. Rap Brown, Fred Hampton, Stokely Carmichael, Huey P. Newton ou Malcom X., pour la lutte des droits civiques des noirs aux USA dans les années 60. Combien de supposés artistes du Hip Hop gabonais sont capables de parler avec fluidité, du mouvement des droits civiques des noirs aux USA et de sa relation avec l’éclosion du mouvement Hip HOP ?


Ce blog va à son tour faire un parallélisme en disant que si pour Movaizhaleine, Gregory Ngbwa Mintsa aurait représenté un Gabonais sur le modèle des leaders des droits civiques aux USA ; pour ce blog, le groupe Movaizhaleine est au Hip Hop gabonais, ce qu’est Public Enemy aux USA. Il n’est donc pas exagéré pour ce blog de trouver une parfaite connivence entre les protagonistes que sont Movaizhaleine et Gregory Ngbwa Mintsa, sur le terrain intellectuel, artistique, politique et social gabonais. Pour les deux, c’est le même combat, en parfaite symbiose ! Les deux sont complémentaires et se veulent les messagers des revendications des populations meurtries et spoliées.


L'engagement n'est pas facile à vivre. Comme Gregory Ngbwa Mintsa qui a souffert de sa personne, le groupe Movaizhaleine aussi évolue à l’écart des milieux autorisés gabonais. Mais de la même façon que Gregory Ngbwa Mintsa fut un pionnier, les artistes du groupe Movaizhaleine démontrent aux jeunes Gabonais talentueux, que l’on peut réussir sans devenir larbin.


Dégustez cette délicieuse vidéo-hommage


Comments

  1. La leçon de vie donnée par Gregory vit certainement dans l'Esprit de plusieurs d'entre nous ... Il serait temps de libérer les Rêves merveilleux que chacun recèle en lui ... Laissons les Rêves éclore de même que le Bourgeons qui meurt libère la vie de la Fleur, donnons au testament de Greg une teneur, une substance, une présence dans chacune de nos existence ... Respect au Blog, à ceux et celles qui y participent et naturellement à l'auteur(e) de l'article ... Dieu te bénisse ...

    ReplyDelete

Post a Comment

Popular posts from this blog

URGENT: FOLLOWING OUR NOISY COMPLAINTS, THE US EMBASSY IN GABON HAS STEPPED BACK. URGENT : SUITE À NOS BRUYANTES PLAINTES, L’AMBASSADE DES USA AU GABON A RECULÉ

FRANCE WITHDRAWS ITS SECURITY ADVISORS FROM THE GABONESE SECURITY FORCES. LA FRANCE RETIRE SES COOPÉRANTS DES FORCES DE SÉCURITÉ GABONAISES

FRANCE HAS ASKED ALI BONGO TO RECOGNIZE JEAN PING’S VICTORY AS SOON AS TUESDAY. LA FRANCE AURAIT DEMANDÉ À ALI BONGO DE RECONNAITRE LA VICTOIRE DE JEAN PING DÈS MARDI