GABON’S BORROWING INTEREST RATE IS SKY HIGH AT ALMOST 7%. LE TAUX D’EMPRUNT DU GABON FLAMBE À PRÈS DE 7%


Regis Immongault (photo: PDG)






English Version

Gabon is economically doing very badly, despite what the people in power are saying. The proof is that financial markets are putting the country’s back to the wall, by imposing a borrowing rate of 7% on the bond markets. Gabon is therefore getting dangerously close to Greece, a country that is insolvent and whose borrowing rates are topping 10%.

Be aware that a high borrowing rate is the expression of the growing concern of investors to lend to a country. When a country is good payer, and has a stable economy, the interest subjected to it rates are low. But when a country is at risk, few investors are willing to put their money there and such countries are often forced to offer these investors an opportunity to be reimbursed with stratospheric interest rates, so that they become "motivated" to lend to the "bad student"; this is currently the case of Gabon.

For this new loan, Gabon offers investors an annual return of 7% over a 10 years period. Since the loan is expected to total 500 million dollars (250 billion CFA francs); at that rate over 10 years, Gabon should repay not only the principal balance, that is to say the 250 billion CFA francs, but also about 200 billion in additional interests over that period. This is huge dear readers.

For comparison, the interest rates of Spain, a country whose economy is not looking good at the moment, are 1.460% yield over 10 years; those of Italy 1.578%. To explore a little more the topic, we offer above to you, the scale published by the ADB about its loans with sovereign guarantee, that is to say loans guaranteed by the States. You see that ADB offers to States, loans at less than 1% interest rate.

So dear readers, when Gabon is lending money at 7%, while institutions like the ADB provide loans for less than 1% interest, it should be asked that Regis Immongault, the Gabonese Minister of Economy, to come and explain it all! After all, it is we who will pay the bill for all this nonsense! One can think with certainty that normal financing channels with low interest rates are now closed to Gabon, given the poor state of its treasury and its economy.




Version française

Le Gabon se porte économiquement mal, quoiqu’en disent les tenants du pouvoir. La preuve est que les marchés financiers mettent à nouveau le pays au pied du mur, en lui imposant un taux d'emprunt de 7% sur les marchés obligataires. La Gabon se rapproche donc dangereusement de la Grèce, pays en cessation de paiement, dont les taux d’emprunt culminent à 10%.

Il faut savoir qu’un taux d’emprunt élevé est la traduction de l’'inquiétude grandissante des investisseurs à prêter à un pays. Quand un pays est bon payeur, et a une économie stable, les taux d’intérêts qui lui sont soumis sont bas. Mais quand un pays est à risque, peu d’investisseurs sont prêts à y risquer leur argent et ce type de pays se voient souvent contraint d’offrir à ces investisseurs la possibilité d’être remboursés à des taux d’intérêts stratosphériques, pour que ces derniers soient « motivés » à prêter au « mauvais élève » ; c’est le cas présentement du Gabon.

Pour ce nouvel emprunt, le Gabon offre aux investisseurs un rendement annuel de 7% sur une période de 10 ans de remboursement. Vu que l’emprunt devrait totaliser 500 millions de dollars (soit 250 milliard de franc CFA) ; à ce taux sur 10 ans, le Gabon devrait rembourser non seulement le principal du solde, c'est-à-dire les 250 milliards de francs CFA, mais aussi environ 200 milliards additionnels en intérêts sur la période. C’est énorme chers lecteurs.

A titre de comparaison, les taux d’intérêts de l’Espagne, un pays dont l’économie n’est pas au beau fixe en ce moment, sont de 1,460% de rendement sur 10 ans ; ceux de l’Italie de 1,578%. Pour vous édifier un peu plus, nous vous proposons ci-dessus le barème que publie la BAD, au sujet des prêts qu’elle accorde avec une garantie souveraine, c'est-à-dire les prêts garantis par les Etats. Vous voyez que la BAD offre aux Etats, des près à moins de 1% de taux d’intérêts.

Alors chers lecteurs, quand le Gabon se fait prêter de l’argent à 7%, alors que des institutions comme la BAD offrent des prêts à moins de 1%, on devrait demander à Régis Immongault, le ministre Gabonais de l’Economie, de venir nous expliquer tout ça ! Après tout, c’est nous qui paierons l’addition de toutes ces folies ! On peut penser avec certitude que les canaux de financement normaux et à faibles taux d’intérêts sont désormais fermés au Gabon, vu le mauvais état de sa trésorerie et de son économie.

Comments

Popular posts from this blog

<b>URGENT: FOLLOWING OUR NOISY COMPLAINTS, THE US EMBASSY IN GABON HAS STEPPED BACK. URGENT : SUITE À NOS BRUYANTES PLAINTES, L’AMBASSADE DES USA AU GABON A RECULÉ</b>

<b>FRANCE WITHDRAWS ITS SECURITY ADVISORS FROM THE GABONESE SECURITY FORCES. LA FRANCE RETIRE SES COOPÉRANTS DES FORCES DE SÉCURITÉ GABONAISES </b>

<b>FRANCE HAS ASKED ALI BONGO TO RECOGNIZE JEAN PING’S VICTORY AS SOON AS TUESDAY. LA FRANCE AURAIT DEMANDÉ À ALI BONGO DE RECONNAITRE LA VICTOIRE DE JEAN PING DÈS MARDI</b>