ALI BONGO BORROWS MORE THAN 100 BILLION CFA FRANCS. ALI BONGO EMPRUNTE PLUS DE 100 MILLIARDS DE FRANCS CFA




Version française

Le Gabon Signe un Accord de Prêt sur 2 projets d'Infrastructure Pour 200 Millions de dollars
11 janvier 2016

Le Gabon a signé des accords avec la Banque de développement des États de l'Afrique centrale (BDEAC) pour des prêts sur deux grands projets d'infrastructure totalisant plus de 200 millions de dollars, a déclaré la présidence au cours du week-end.

Les accords sont de 51,6 milliards de francs CFA (86 millions de dollars) pour le projet de construction du port d'Owendo, près de la capitale, conjointement exécuté avec le groupe Singapourien Olam International.

"Ce port s’affirmera comme un instrument majeur du secteur primaire du Gabon," peut-on lire dans le communiqué de la présidence, ajoutant qu’«il permettra d'améliorer la compétitivité du pays."

Il devrait être opérationnel au deuxième trimestre 2016.
Un deuxième accord a contribué 75,6 milliards de francs CFA supplémentaires (126 millions de dollars) au financement d’un projet de construction d'une autoroute reliant Libreville aux villes dans le reste du pays, qui devrait être achevée à la fin de 2016.

La patronne du FMI, Christine Lagarde était au Cameroun la semaine dernière, où elle a appelé les six pays du bloc de la CEMAC, auquel appartient le Gabon, à améliorer le commerce régional.

Leur commerce régional est actuellement de cinq pour cent du commerce formel.
La médiocrité des infrastructures a toujours été un obstacle majeur au commerce régional et des autoroutes connectent seulement deux des six capitales de la zone.

Comments

  1. Instead of improving the existing port in Libreville, they embark on building a new port - that too with a part like Olam which has no history of ports, SEZs, Running Palm plantations or building fertiliser plants....The Govt. is made up of idiots who run and burn the people's money on far flunged ideas of corporates who are out to make a quick buck...what Gabon needs now is good universities, schools, hospitals and small scale industries and support to entrepreneurs...
    GSEZ where the Govt. is a partner (govt 60% and olam 40%) was built by Olam - Olam brought its own contractors charged 3 to 4 times the cost of the construction and made the Govt pay the 60% which was well above the cost incurred...in return olam already made its money on day one by over charging the Govt... :)

    ReplyDelete

Post a Comment

Popular posts from this blog

URGENT: FOLLOWING OUR NOISY COMPLAINTS, THE US EMBASSY IN GABON HAS STEPPED BACK. URGENT : SUITE À NOS BRUYANTES PLAINTES, L’AMBASSADE DES USA AU GABON A RECULÉ

FRANCE WITHDRAWS ITS SECURITY ADVISORS FROM THE GABONESE SECURITY FORCES. LA FRANCE RETIRE SES COOPÉRANTS DES FORCES DE SÉCURITÉ GABONAISES

PARIS MATCH EXPLAINS WHY ALI BONGO IS UPSET WITH THE OBSERVERS OF THE EUROPEAN UNION. PARIS MATCH NOUS EXPLIQUE POURQUOI ALI BONGO EN VEUT AUX OBSERVATEURS DE L’UNION EUROPÉENNE