MISTER ALI BONGO, WHAT ABOUT YOUR RECORD? MONSIEUR ALI BONGO, ET SI ON PARLAIT DE VOTRE BILAN?

Ali Bongo (photo: COCOM)



English version

Knowing that his record is so thin, Ali Bongo thinks that he is smart by refraining, whenever he gets the chance, to present the results of its 7 years at the head of the country. In place of a comprehensive and detailed record, Ali Bongo focuses his speech on vague social and economic measures whose results are not visible on the ground. Instead, he lists announcements instead of presenting concrete results of his governance.

In this post we want to show Ali Bongo what the record of a head of state looks like. To do this, we were inspired by the best example of transparent governance; we looked for the record of Barack Obama, the US president, who has been in power for almost as long as Ali Bongo, but whose record, as you can see below, can be listed, evaluated and measured. We ask, in this election year, for Ali Bongo to engage in the same exercise, so that we would know what he has done since 2009, as we do not see much on the ground. To those who say that one cannot compare a president of Gabon to the US president records, we respond that yes, we do not compare Ali Bongo’s record to that of Obama, but the methodology is what is of interest. Barack Obama publicly lists that on which the American people should judge him; we simply ask for Ali Bongo to do the same



7 Undeniable FACTS About Obama’s Success
By Mindy Fischer
9 January 2016 

The Uninsured: In February of 2009, right after Obama took office, the uninsured rate was at 16.1%. It is currently at 9.0%.

The Unemployment Rate: According to the Bureau of Labor Statistics the unemployment rate was 10% in 2009. There has been a steady decline under President Obama. Last month the unemployment rate was down to 5.0%.

The Stock Market: on 19 February 2009, the stock market (DOW Jones) closed at 7,365. But after watching a steady growth of the market under Obama it is now up over 17,000. On 11 November 2015, the DOW closed at 17,702.

The Annual Deficit: The decline in the budget deficit is another strong indicator of the economic growth under President Obama. In February 2009 the annual deficit was -$1,400 Billion. But according to the numbers put out by the Congressional Budget Office, the deficit has dropped to -$426 Billion.

GDP Growth: The change in the real Gross Domestic Product (GDP) is yet another area where we can see the effects of Obama’s Hope and Change. In 2009 the GDP was at around -2.8% and now we are between 3.7% and 3.9%

Consumer Confidence: Consumer confidence is another thing that has drastically improved under Obama. In February of 2009 things looked economically bleak for most Americans. The Consumer Confidence Index was at a whopping 25.3 (out of a maximum of 100). It is now at 97.6 out of a maximum of 100.

Combat Troops Deployed: Another big success for President Obama was ending the Iraq War and bringing home so many of our troops. In 2009 we had 186,300 combat troops deployed. But by 2015, between Iraq and Afghanistan that number had fallen all the way to 9,937.




Version française

Sachant que son bilan soit squelettique, Ali Bongo se croit futé en se gardant, à chaque fois qu’il en a l’occasion, de présenter le bilan de ses 7 ans à la tête du pays. En lieu d’un bilan exhaustif et chiffré, Ali Bongo axe son discours sur de vagues mesures économiques et sociales dont les résultats restent invisibles sur le terrain. Il énumère plutôt des annonces au lieu de présenter les résultats concrets de sa gouvernance.

Dans ce billet, nous voulons montrer à Ali Bongo ce qu’est un bilan de chef d’Etat. Pour ce faire, nous nous sommes inspirés de ce qui se fait de mieux en matière de gouvernance transparente ; nous sommes allés chercher le bilan de Barack Obama, le président américain, au pouvoir depuis presque autant de temps qu’Ali Bongo, mais dont le bilan comme vous pouvez le constater ci-dessous, peut être énuméré, évalué et mesuré. Nous demandons, en cette année électorale, à Ali Bongo de se livrer au même exercice, de manière à ce que nous sachions ce qu’il a fait depuis 2009, car sur le terrain nous ne voyons pas grand-chose. A ceux qui diront qu’on ne puisse comparer un président du Gabon au président américain, nous répondons qu’effectivement, nous ne comparons pas le bilan d’Ali Bongo à celui d’Obama, mais c’est la méthodologie qui nous intéresse. Barack Obama énumère publiquement ce sur quoi les américains doivent le juger ; nous demandons simplement qu’Ali Bongo en fasse autant



7 faits indéniables sur le succès d'Obama
Par Mindy Fischer
9 Janvier 2016

Les non-assurés : En Février 2009, juste après qu’Obama ait pris ses fonctions, le taux des personnes sans assurance maladie était de 16,1%. Il est actuellement à 9,0%.

Le taux de chômage: Selon le Bureau of Labor Statistics, le taux de chômage était de 10% en 2009. Il y a eu une baisse constante sous le président Obama. Le mois dernier, le taux de chômage était de 5,0%.

Le marché boursier: le 19 Février 2009, le marché boursier (Dow Jones) clôturait à 7365. Mais après une croissance régulière du marché sous Obama, il est maintenant de plus de 17000. Le 11 Novembre 2015, le Dow Jones a clôturé à 17702.

Le déficit annuel: La baisse du déficit budgétaire est un autre indicateur important de la croissance économique sous le président Obama. En Février 2009, le déficit annuel était -1400 milliards de dollars. Mais selon les chiffres du Congressional Budget Office, le déficit a chuté et se situe aujourd’hui à - 426 milliards de dollar.

Croissance du PIB: La différence du produit intérieur brut réel (PIB) est encore un autre exemple où nous pouvons voir les effets des politiques d'Obama. En 2009, le PIB était à environ -2,8% et maintenant nous sommes entre 3,7% et 3,9%.

La Confiance des consommateurs: La confiance des consommateurs est un autre indicateur qui s’est considérablement amélioré sous Obama. En Février 2009 les choses étaient économiquement sombres pour la plupart des Américains. L'indice de confiance des consommateurs était à un piteux 25,3 (sur un maximum de 100). Il est maintenant à 97,6 sur un maximum de 100.

Les troupes de combat déployées: Un autre grand succès pour le président Obama est d’avoir conclu la guerre en Irak et ramener à la maison un si grand nombre de nos troupes. En 2009, nous avions 186300 troupes de combat déployées. Mais en 2015, entre l'Irak et l'Afghanistan, ce nombre a chuté dramatiquement et se réduit à 9937.

Comments

Popular posts from this blog

<b>URGENT: FOLLOWING OUR NOISY COMPLAINTS, THE US EMBASSY IN GABON HAS STEPPED BACK. URGENT : SUITE À NOS BRUYANTES PLAINTES, L’AMBASSADE DES USA AU GABON A RECULÉ</b>

<b>FRANCE WITHDRAWS ITS SECURITY ADVISORS FROM THE GABONESE SECURITY FORCES. LA FRANCE RETIRE SES COOPÉRANTS DES FORCES DE SÉCURITÉ GABONAISES </b>

<b>FRANCE HAS ASKED ALI BONGO TO RECOGNIZE JEAN PING’S VICTORY AS SOON AS TUESDAY. LA FRANCE AURAIT DEMANDÉ À ALI BONGO DE RECONNAITRE LA VICTOIRE DE JEAN PING DÈS MARDI</b>