SHELL IS LEAVING. SHELL S’EN VA




Traduction française

Shell en négociation pour son désinvestissement au Gabon
25 novembre 2016
Par Reuters News


Royal Dutch Shell est en pourparlers avancés avec une partie intéressée à acheter ses opérations terrestres au Gabon dans le cadre d'un plan de désinvestissement de 30 milliards de dollars (15000 milliards de francs CFA) suivant son achat de BG Group, qui a été achevé en Février.

Shell a informé son personnel de ces discussions ce jeudi, a déclaré un porte-parole de l'entreprise à Reuters, vendredi.

Le groupe pétrolier et gazier, qui prévoit de cesser ses activités dans 5 à 10 pays, a réalisé des progrès relativement lents dans ses désinvestissements, l'incertitude liée aux perspectives pétrolières ayant atténué l'enthousiasme des acheteurs pour le prix de transaction qu'elle vise. Jusqu'ici en cette année, Shell a vendu ou accepté de vendre pour environ 6 milliards de dollars d'actifs.

Les offres pour les champs du Gabon, dont une source a estimé qu’elles pourraient être d'environ 700 millions de dollars (350 milliards de francs CFA), étaient attendues en juin.

Shell a refusé de commenter sur l'identité de l'acheteur potentiel, mais des sources bancaires ont déclaré que le Carlyle Group, le plus important fonds d’investissement au monde, et Perenco, une société pétrolière et gazière européenne indépendante, ont atteint la deuxième ronde d'enchères pour ses actifs.

Alors que Shell et d'autres grandes firmes pétrolières cherchent à vendre des actifs pour résister à la baisse depuis plus de deux ans des prix du pétrole ; les fonds d’investissement et les groupes soutenus par des fonds similaires, sont de plus en plus impliqués dans le secteur.

Un porte-parole de Perenco a refusé de commenter, alors que Carlyle n'a pas immédiatement répondu à une demande de commentaire.

Shell opère au Gabon depuis plus de 50 ans, et ses participations dans ce pays d'Afrique de l'Ouest incluent les champs de Rabi Kounga et de Gamba.

Comments

Popular posts from this blog

URGENT: FOLLOWING OUR NOISY COMPLAINTS, THE US EMBASSY IN GABON HAS STEPPED BACK. URGENT : SUITE À NOS BRUYANTES PLAINTES, L’AMBASSADE DES USA AU GABON A RECULÉ

FRANCE WITHDRAWS ITS SECURITY ADVISORS FROM THE GABONESE SECURITY FORCES. LA FRANCE RETIRE SES COOPÉRANTS DES FORCES DE SÉCURITÉ GABONAISES

FRANCE HAS ASKED ALI BONGO TO RECOGNIZE JEAN PING’S VICTORY AS SOON AS TUESDAY. LA FRANCE AURAIT DEMANDÉ À ALI BONGO DE RECONNAITRE LA VICTOIRE DE JEAN PING DÈS MARDI