THE PREMISES OF THE NEWSPAPER ECHOS DU NORD WERE INVADED BY ALI BONGO’S FORCES. THE DIALOGUERS WILL BE SATISFIED! LES LOCAUX DU JOURNAL ÉCHOS DU NORD ONT ÉTÉ PRIS D’ASSAUT PAR LES FORCES D’ALI BONGO. LES DIALOGUEURS VONT ETRE SATISFAITS !






English version

At the time of this writing, the Ali Bongo militias have invaded the premises of the newspaper Echos du Nord, located in the neighborhood of Sotéga in Libreville, they have arrested the employees therein, and then proceeded to destroy all equipment.

This was obviously been done in the spirit of appeasement and reconciliation between Gabonese and in anticipation to the inclusive dialogue without taboos that is so desired by Ali Bongo.



Version française

Au moment où nous écrivons ces lignes, les milices d’Ali Bongo se sont introduites dans les locaux du journal Echos du Nord situés au quartier Sotéga de Libreville, ont arrêté les employés s’y trouvant, puis procédé à la destruction de tous les équipements.

Tout ceci a évidemment été fait dans l’esprit de l’apaisement et de la réconciliation entre Gabonais et par anticipation au dialogue inclusif et sans tabou tant voulu par Ali Bongo.

Comments

Popular posts from this blog

THE RESILIENCE OF THE GABONESE IRRITATES ALI BONGO AT THE HIGHEST POINT. LA RÉSILIENCE DE LA DIASPORA GABONAISE IRRITE ALI BONGO AU PLUS HAUT POINT

FOR ALI BONGO THE SALVATION IS ABOUT: HIDING THE DEAD, ELIMINATING THE WITNESSES, MAKING THE EVIDENCE VANISH. POUR ALI BONGO, LE SALUT PASSE PAR : CACHER LES CADAVRES, ÉLIMINER LES TÉMOINS, FAIRE DISPARAITRE LES PREUVES

ALI BONGO IS AFRAID. ALI BONGO A PEUR