THE REGIME ENCOURAGES THE LOWERING OF EDUCATION STANDARDS! LE RÉGIME ENCOURAGE L’ÉDUCATION AU RABAIS !

 


 

 

English version

 

In Gabon, the Directorate General of Education has just decided that the promotion to the next class would be reduced to students having a grade point average of 9.5. This is nonsense; it is a mistake that will lower the level of education in Gabon.

 

Many observers have been saying for years that Gabonese education has declined consistently for many years. This means that the number of students who are failing continues to increase, while that of students succeeding with high grades in decreasing.

 

It seems that to solve the problem of failing students, the ministry of education has decided to lower the standards for passing students to higher grades. Instead of failing students who are not able to pass their class with the appropriate average, they have decided to simply pass them through to the next grade is they have an average of 9.5. This is unacceptable.

 

In a good education system, it is the students who need to perform to the standards, not the standards that need to reflect the students’ levels. When authorities, instead of elevating students to standards that would help them achieve more in school and therefore in life, choose to lower those standards, they are sending a message that underachievement is OK.

 

Equity means everyone should be treated the same, not that everyone should be equally stupid. A student with an average of 9.5 should be encouraged to work harder and obtain a 10; and not told that if they continue to get 9.5, as long as they behave well in school they will move on to the next grade. Everyone has different skill sets and gifts. Students who struggle ought to be encouraged and helped to do better.

 

Excellence must be encouraged, and mediocrity discouraged. Passing students under the average of 10 to the next grade is to encourage mediocrity. What should be done is to strengthen remedial classes so that students who have 9.5 improve their performance and get 10 to honorably move up to the next grade. There are enough mediocre people in Gabon; we must not continue to lower the level of our education.

  

 

 

 

Version française

 

Au Gabon, la Direction Générale de l’Enseignement Scolaire et Normal vient de décider que le passage en classe supérieure des élèves serait ramené à 9,5. C’est une absurdité ; c’est une erreur qui va rabaisser le niveau de l’éducation au Gabon.

 

De nombreux observateurs disent depuis des années que le niveau de l’éducation gabonaise a chuté de manière constante depuis de nombreuses années. Cela signifie que le nombre d’élèves qui échouent continue d’augmenter, tandis que celui des élèves qui réussissent avec des bonnes notes diminue.

 

Il semble que pour résoudre le problème de l’échec scolaire, le ministère de l’Éducation ait décidé d’abaisser les normes de passage des élèves aux classes supérieures. Au lieu de recaler les élèves qui ne sont pas en mesure de réussir leur classe avec la moyenne appropriée, les autorités ont décidé de simplement en faire passer à la classe suivante ceux qui auraient plus de 9,5 de moyenne. C’est inacceptable.

 

Dans un bon système éducatif, ce sont les élèves qui doivent performer selon les normes, et non les normes que l’on doit ramener au niveau des élèves. Lorsque les autorités, au lieu d’élever les élèves à des normes qui les aideraient à obtenir de meilleurs résultats à l’école et donc dans la vie, choisissent d’abaisser ces normes, elles envoient aux eleves le message que les résultats insuffisants sont acceptables.

 

L’équité signifie que tout le monde devrait être traité de la même façon, pas que tout le monde devrait être médiocre de manière égalitaire. Un élève ayant une moyenne de 9,5 devrait être encouragé à travailler plus fort et à obtenir 10; et on ne devrait pas lui dire que s’il continue à obtenir 9,5, tant qu’il se comporterait bien à l’école, il passerait en classe supérieure. Tout le monde a des compétences et des dons différents. Les élèves qui ont des problèmes devraient être encouragés et aidés à faire mieux.

 

Il faut encourager l’excellence et décourager la médiocrité. Faire passer en classe supérieure les élèves qui ont moins de 10 c’est encourager la médiocrité. Ce qu’il faudrait faire c’est de renforcer les cours de rattrapage afin que les élèves qui ont 9,5 améliorent leurs performances et obtiennent 10 pour passer honorablement en classe supérieure. Il y a suffisamment de personnes médiocres au Gabon ; nous ne devons pas continuer à rabaisser le niveau de notre éducation.

Comments

Popular posts from this blog

GAGAN GUPTA’S MASTERFUL TRICK! LA MAGISTRALE ENTOURLOUPE DE GAGAN GUPTA !

NOUREDDIN BONGO-VALENTIN MINIONS HAVE GABON’S OIL IN THEIR HANDS! LES OBLIGÉS DE NOUREDDIN BONGO-VALENTIN ONT EN MAIN LE PÉTROLE GABONAIS !