POURQUOI CETTE OBSTINATION IRRATIONNELLE POUR DES ELECTIONS DONT TOUT LE MONDE CONNAIT L’ISSUE ?




Comme ils ont l’air heureux, tout sourire aux lèvres, le verbe haut et la promesse presque sincère. Oui ils ont l’air heureux, avec leurs équipes de campagne et de nombreux amis et parents qui viennent témoigner de leur attachement et fidélité envers le « candidat » de l’ »émergence », de la « modération », de la « sagesse » etc. Pourtant, tout le monde sait que la campagne électorale n’est qu’une immense mise en scène, mais on fait quand même semblant jusqu’au bout, les ordres étant les ordres, il faut faire campagne jusqu’au bout, même si les chiffres sont déjà bien mijotés dans un tiroir «émergent ». Le peuple gabonais lui, est en train de passer visiblement, sans trop savoir pourquoi et sans trop se poser des questions, d’élections en élections, ce peuple gabonais ne se fait pas non plus d’illusion sur le fait qu’on lui annoncera au soir du vote pour qui il a voté ; et sans surprise aucune, ce peuple apprendra qu’il a voté MASSIVEMENT pour le PDG et sa majorité républicaine pour l’émergence.

1. Sur la RTG1, c’est le parti unique
Au journal de 20 heures de ce mardi, les téléspectateurs ont eu droit à 15 minutes de campagne PDG et pas une seule seconde de campagne de l’opposition. Il y a pourtant une loi sur l’équité d’accès aux chaines publiques. Mais bon qui s’en occupe ? A en croire la RTG1, le PDG a retrouvé tout son tonus. Le Gabon vivrait des moments exceptionnels ; l’ »émergence est à bout de bras, tout le monde discute d’ »émergence », des cercles de réflexion politique sur ce que peuvent faire les citoyens pour aider le « distingué camarade » se forment partout et spontanément. Mais ce qu’il y a de formidable dans la présentation du journalisme bongoïste, c’est que tout ceux qui veulent des « changements » conduisant à l »avenir en confiance », affirme que seul Ali Bongo peut mener à bien ce projet. On nous refait le coup de l’homme providentiel. Chers lecteurs, si vous n’aviez pas encore compris, au Gabon, nous sommes en plein remake de la propagande à la soviétique. Les photos ci après vous donnent une idée du folklore politique qui tient lieu de campagne électorale sous nos cieux.









2. Subitement, la RTG1 se souvient que Mba Abessole existe

Mba Abessole a repris du poil de la bête. Il ne lui manque que le béret guevariste pour clôturer le tableau. Il est désormais celui dont on parle le plus sur la RTG1. Il est le candidat « expérimenté », « incontournable », « qui a une connaissance profonde du terrain ». Il est évident que Mba Abessole bénéficie d’un support financier frais et fourni, lui qui lors de la dernière présidentielle peinait à fournir des gadgets au petit peuple, aujourd’hui, il y a T-shirts et gadgets à foison, les tentes sont de bonnes qualités, la sono aussi. Tout est en place pour justifier une éclatante victoire du candidat du « pragmatisme politique ». Ah les euphémismes. Mba Abessole, combien de morts, de torturés, de disparus ? Combien de souffrances ont enduré vos partisans, croyant que c’était le prix à payer pour une éventuelle libération ? Tout ça pour que vous alliez servir les intérêts dont ils voulaient se libérer.

Mais nous les têtus, continuerons avec acharnement de refuser des élections bidons. Nous refuserons d’être enfermés dans une politique sécuritaire qui ne favorise pas la démocratie, mais choréographie le rôle de chacun pour mieux contrôler le pays et mieux déterminer notre non-progrès.

Comments

Popular posts from this blog

THE ASCENSION OF NOUREDDINE BONGO AT THE HEAD OF GABON. L’ASCENSION DE NOUREDDINE BONGO À LA TÊTE DU GABON

WHAT IS GOING ON IN GABON? (3) QUE SE PASSE-T-IL AU GABON ? (3)