GABON’S FOOTBALLERS THREATEN TO GO ON STRIKE DUE TO NON PAYMENT OF THEIR WAGES. LES FOOTBALLEURS GABONAIS MENACENT À LEUR TOUR DE RENTRER EN GRÈVE POUR FAUTE DE PAIEMENT DE SALAIRES




To read click here
Pour lire cliquer ici



Traduction française

Les joueurs locaux appellent à la grève au Gabon devant accueillir la Coupe des Nations 2017

Par Piers Edwards
BBC Sport

Les footballeurs locaux du Gabon, le pays hôte de la Coupe d'Afrique des Nations 2017, ont menacé de faire grève à cause du non-paiement de leurs salaires.

La plus importante des quatre exigences principales est le paiement rétroactif des salaires datant de 2013 à ce jour.

«Si nos préoccupations ne sont pas respectées, nous allons dire aux joueurs de ne pas commencer le championnat (le mois prochain)," a déclaré Rémy Ebanega, président de l'association des footballeurs gabonais (ANFPG), à BBC Sport.

La ligue gabonaise n'a pas encore répondu à la demande de l’ANFPG.

La nouvelle saison est supposée démarrer au début Novembre, mais seulement deux journées de matches ont été confirmées à ce jour.

Le Gabon est un pays riche en pétrole avec l'un des plus hauts PIB par habitant d'Afrique.

L’ANFPG tient à l'introduction d'un contrat standard pour les footballeurs dans les deux divisions les plus élevées et d’une nouvelle charte entre la ligue, les clubs et les entraîneurs et l’association des joueurs.

Les demandes des footballeurs ont été envoyées à l'organe directeur qu’est la FIFA, à la Confédération Africaine de Football (Caf), au ministre des Sports du Gabon et, entre autres, à la fédération locale.

Ebanega estime que la majorité des joueurs, qui disent être consternés par les mauvaises conditions de travail, les ruptures de contrat et les licenciements abusifs, sont en faveur d'une grève.

«Je ne peux pas dire que tout le monde est derrière le mouvement car certains hésitent, mais nous avons publié notre déclaration parce que nous savons que la majorité est d'accord», a expliqué le défenseur, qui est actuellement basé en France.

«Nous ne voulons pas en arriver au point d'une grève. C'est le dernier recours. Les joueurs doivent être entièrement payés.

"Ils ne sont pas payés depuis le début de la saison dernière. Collectivement, il leur est dû beaucoup d'argent. La ligue et les clubs doivent comprendre ces joueurs - Pères de familles - qui souffrent"

Le salaire d'un footballeur au Gabon est d'environ 500 dollars par mois.

Ebanega a joué pour l'équipe nationale du Gabon, après s’être illustré dans la ligue locale avec l’US Bitam, avant de gagner la coupe d’Afrique des moins de 23 ans en 2011.

"Le cas d’un joueur m'a touché parce que son enfant avaient honte de dire que son père était footballeur, à l'école. Quand il a dit que son père était un footballeur, les autres enfants se moquaient de lui. Ça fait mal."

"Ce problème existe parce qu'il n'y a pas de contrôle et pas de leadership dans la ligue du Gabon," a dit le joueur de 26 ans, qui a joué pour Auxerre et Bastia en France.

La BBC a demandé aux responsables de la ligue gabonaise de fournir un commentaire mais ils n’ont pas encore répondu.

En Janvier, le Gabon devrait organiser la Coupe des Nations pour la deuxième fois en cinq ans après la co-organisation en 2012 de cette compétition avec la Guinée équatoriale.

La phase finale de l'an prochain aura son coup d'envoi le 14 Janvier, et se terminera le 5 Février.

Gabon, classé 110e dans le monde (son plus bas classement depuis 12 ans), n’a jamais été au-delà des quarts de finale, stade auquel ils sont arrivés il y a quatre ans à domicile, et ils joueront dans la poule du Burkina Faso, Cameroun et Guinée-Bissau.

Ils ouvriront la compétition, dans le groupe A, par une rencontre face à la Guinée-Bissau dans la capitale Libreville.

Comments

Popular posts from this blog

<b>URGENT: FOLLOWING OUR NOISY COMPLAINTS, THE US EMBASSY IN GABON HAS STEPPED BACK. URGENT : SUITE À NOS BRUYANTES PLAINTES, L’AMBASSADE DES USA AU GABON A RECULÉ</b>

<b>FRANCE WITHDRAWS ITS SECURITY ADVISORS FROM THE GABONESE SECURITY FORCES. LA FRANCE RETIRE SES COOPÉRANTS DES FORCES DE SÉCURITÉ GABONAISES </b>

<b>FRANCE HAS ASKED ALI BONGO TO RECOGNIZE JEAN PING’S VICTORY AS SOON AS TUESDAY. LA FRANCE AURAIT DEMANDÉ À ALI BONGO DE RECONNAITRE LA VICTOIRE DE JEAN PING DÈS MARDI</b>