SOME WOUNDED IN GABON DID NOT DARE TO GO TO THE HOSPITAL FEARING OF BEING REPORTED. AU GABON LES CERTAINS BLESSÉS N’OSAIENT PAS ALLER À L’HÔPITAL DE CRAINTE D’ÊTRE DÉNONCÉS





To read click here
Pour lire cliquer ici

Comments

Popular posts from this blog

THE BONGOS AND THE KING OF MOROCCO HAVE USED FARGEON TO CLEAN UP THE ROAD FOR NOURREDINE. LES BONGO ET LE ROI DU MAROC ONT UTILISÉ FARGEON POUR DÉBLAYER LA ROUTE À NOURREDINE