DOES HÉRITAGE ET MODERNITÉ CALL FOR A BREACH OR SOMETHING ELSE? HÉRITAGE ET MODERNITÉ PRONE-T-IL LA RUPTURE OU AUTRE CHOSE?

Member of Héritage et Modernité (photo: Héritage et Modernité)
Des membres d’Héritage et Modernité (photo : Héritage et Modernité)




English version


Their rhetoric is in line with the guidelines and directional lines of the opposition. Their analysis of the regime’s record appears without any concession, and joins point by point that made by the opposition. Its members openly express their desire for a change of course for the country. But they affirm to still belong to the PDG and they think that change can be attained from within the party. Can we honestly believe in this break at the same time that they will not fully claim their independence (at least for now)?

Dear readers, this blog like to mention that we must give the Héritage et Modernité members all the latitude to express their freedom of opinion and choice. We do not want to encourage the reflex of an attitude of suspicion, as was the case in 2009, when many Gabonese thought that Andre Mba Obame was playing Ali Bongo’s game. Today we all know that he was sincere and lost his life for that. We must analyze the progression of Héritage et Modernité coldly and with realism and wonder what they are actually trying to do.

Can one speak of a break with governance the Bongos’ way, while remaining within the PDG? We doubt it very much, because when you dissect how the Bongos have always governed, there is no room for dissent internally or externally. Do Barro Chambrier and his companions have the means to impose within the PDG, a new vision of how to govern Gabon in a cleaner way, uninhibited, more balanced, stripped of the waste of the past; without first getting rid of Ali Bongo? We doubt it.

Dear readers, we have to push the analysis further, while respecting the choices of each other; and it is this theme of the analysis of the action of Héritage et Modernité that we must continue to do as this group continues to unfold.



Version française

Leur rhétorique s’aligne sur les lignes directrices et directionnelles de l’opposition. Leur bilan du régime semble sans concession aucune, rejoindre point pour point celui fait par l’opposition. Ses membres s’expriment ouvertement sur leur volonté d’un changement de cap pour le pays. Mais ils disent appartenir toujours au PDG et ils pensent que le changement peut se faire de l’intérieur de ce parti. Peut-on honnêtement croire en cette rupture qui en même temps ne veut pas être totalement libérée (du moins pour l’instant) ?

Chers lecteurs, ce blog tiens à préciser que nous devons donner aux membres d’Héritage et Modernité toute la latitude d’exprimer leur liberté d’opinion et de choix. Nous ne voulons pas encourager le réflexe d’une attitude de suspicion comme ce fut le cas en 2009, quand de nombreux Gabonais pensèrent qu’André Mba Obame jouait le jeu d’Ali Bongo. Aujourd’hui, nous savons tous qu’il était sincère et y a laissé sa vie. Nous devons analyser l’avancée d’Héritage et Modernité avec froideur et réalisme et nous demander où réellement veulent-ils en venir.

Peut-on parler de rupture avec la gouvernance façon Bongo, tout en demeurant au PDG ? Nous en doutons, car quand on dissèque la manière dont les Bongo ont toujours gouverné, il n’y a pas de place pour la contestation, ni en interne, ni en externe. Barro Chambrier et ses compagnons ont-ils les moyens d’imposer au sein du PDG, une nouvelle vision de comment gouverner le Gabon de façon plus assainie, décomplexée, plus équilibrée, dépouillée des déchets du passé ; sans se débarrasser au préalable d’Ali Bongo ? Nous en doutons.

Chers lecteurs, nous devons pousser l’analyse plus loin, tout en respectant les choix des uns et des autres ; et c’est ce thème de l’analyse de l’action d’Héritage et Modernité que nous devons continuer de faire à mesure que ce groupe se déploie.

Comments

Popular posts from this blog

<b>URGENT: FOLLOWING OUR NOISY COMPLAINTS, THE US EMBASSY IN GABON HAS STEPPED BACK. URGENT : SUITE À NOS BRUYANTES PLAINTES, L’AMBASSADE DES USA AU GABON A RECULÉ</b>

<b>FRANCE WITHDRAWS ITS SECURITY ADVISORS FROM THE GABONESE SECURITY FORCES. LA FRANCE RETIRE SES COOPÉRANTS DES FORCES DE SÉCURITÉ GABONAISES </b>

<b>FRANCE HAS ASKED ALI BONGO TO RECOGNIZE JEAN PING’S VICTORY AS SOON AS TUESDAY. LA FRANCE AURAIT DEMANDÉ À ALI BONGO DE RECONNAITRE LA VICTOIRE DE JEAN PING DÈS MARDI</b>