THE LAST JOLTS OF AN AGONIZING REGIME. LES DERNIERS SOUBRESAUTS D’UN RÉGIME À L’AGONIE





English version

In what appeared to have been the regime last stand, 5 Ali Bongo dead enders had a press conference in Libreville, trying to convince themselves that their regime had any future. It was a pathetic exercise in futility.

These 5 Ali Bongo’s minions set out to demonstrate how and why their regime was going to be able to maintain its dominance of the Gabonese political system; they even promised that they and only they would be capable of reforming the Gabonese political system for our collective betterment. This is of course laughable since we have heard this tune before.

What these people do not realize is that their regime is passionately rejected by the majority of Gabonese citizens; but they nonetheless doggedly continue to pursue a policy of repression of the people through the imposition of stringent security measures to combat dissent within the country. This regime pretends to ignore just how isolated it has become.

Today we are in a stalemate between the Ali Bongo’s regime and the forces of the resistance, which will only be overcome with the ousting of this regime. Only this would lay the foundation for the reconciliation between Gabonese citizens that would allow us to give birth to a new democratic Gabon.


We will not give up!






Version française


Dans ce qui semblait avoir été un dernier soubresaut du régime, 5 inconditionnels d’Ali Bongo ont tenu une conférence de presse à Libreville, essayant de se convaincre que leur régime avait un avenir. Ça a été un exercice pathétique en futilité.

Ces 5 caméristes d'Ali Bongo ont essayé de démontrer comment et pourquoi leur régime allait pouvoir maintenir sa position de dominance du système politique gabonais; Ils ont même promis qu'eux et seulement eux seraient capables de réformer le système politique gabonais pour notre bien-être collectif. C'est évidemment risible puisque nous avons déjà entendu cette musique.

Ce que ces gens ne réalisent pas, c'est que leur régime est totalement rejeté par la majorité des citoyens gabonais; mais ils continuent néanmoins obstinément à poursuivre une politique de répression des Gabonais en imposant des mesures de sécurité rigoureuses pour lutter contre la dissidence dans le pays. Ce régime prétend ignorer à quel point il est isolé.

Aujourd'hui, nous sommes dans une impasse entre le régime d'Ali Bongo et les forces de la résistance, qui ne sera surmontée que par l'éviction de ce régime. C'est seulement cela qui jettera les bases de la réconciliation entre les citoyens Gabonais qui nous permettrait de donner naissance à un nouveau Gabon démocratique.


Nous ne lâchons rien!

Comments

Popular posts from this blog

URGENT: FOLLOWING OUR NOISY COMPLAINTS, THE US EMBASSY IN GABON HAS STEPPED BACK. URGENT : SUITE À NOS BRUYANTES PLAINTES, L’AMBASSADE DES USA AU GABON A RECULÉ

FRANCE WITHDRAWS ITS SECURITY ADVISORS FROM THE GABONESE SECURITY FORCES. LA FRANCE RETIRE SES COOPÉRANTS DES FORCES DE SÉCURITÉ GABONAISES

PARIS MATCH EXPLAINS WHY ALI BONGO IS UPSET WITH THE OBSERVERS OF THE EUROPEAN UNION. PARIS MATCH NOUS EXPLIQUE POURQUOI ALI BONGO EN VEUT AUX OBSERVATEURS DE L’UNION EUROPÉENNE