IN CONFRONTING COVID-19, THIS IS HOW WE WOULD HAVE PROCEEDED! FACE AU COVID-19, VOICI COMMENT NOUS AURIONS PROCÉDÉS ?





English version

Dear readers, we must admit that the world has never known a pandemic of this scale before. At the moment, about three billion people in over 80 countries are in some form of lockdown. However, all countries do not have the same capacity to face this pandemic. In developed countries with strong infrastructure and financial systems, schools, businesses and restaurants can be closed and governments can pay people to stay home. No one would starve. However, in developing countries like Gabon, where more than 70% of the population have to find their meal on the daily basis and there is no reliable nor effective capacity for government assistance, total confinement has been unrealistic.

The Gabonese government quickly found out that the public could not tolerate long lockdowns that paralyze the economy and limit their capacity to earn any money allowing them to provide the essentials to their families. In short, the strategy of total confinement clearly backfired in Gabon.

This blog is of the opinion that the Gabonese government should have opted for the only workable strategy that is:

a) Social distancing to keep the rate of infection low and prevent hospitals from being overwhelmed
b) Keep businesses open as to maintain vital economic activity.

Gabon has tried total confinement and the number of cases keep increasing exponentially; meaning that confinement has not worked. What should have been asked of the population is to observe social distancing accompanied by aggressive testing measures that would have removed from the general population all those who were positives, even asymptomatic ones. This would have allowed the government to better control and manage the spread of the virus through the population.

People with pre-existing conditions would have been asked to take extra precautions. This method seems to this blog more realistic and more likely to succeed that anything this regime has tried up to this point.

We will not give up.





Version française

Chers lecteurs, nous devons admettre que le monde n'a jamais connu de pandémie de cette ampleur auparavant. À l'heure actuelle, environ trois milliards de personnes dans plus de 80 pays sont sous une forme ou une autre de confinement. Cependant, tous les pays n'ont pas la même capacité de faire face à cette pandémie. Dans les pays développés dotés d'infrastructures et de systèmes financiers solides, les écoles, les entreprises et les restaurants peuvent être fermés et les gouvernements peuvent payer les gens pour rester chez eux. Personne ne mourrait de faim. Cependant, dans des pays en développement comme le Gabon, où plus de 70% de la population doit trouver son repas quotidiennement et où il n'y a pas de capacité fiable ni efficace d'aide gouvernementale, le confinement total est irréaliste.

Le gouvernement gabonais a rapidement découvert que le public ne pouvait tolérer de longues fermetures qui paralysaient l'économie et limitaient sa capacité à gagner de l'argent lui permettant de fournir le nécessaire vital aux familles. Bref, la stratégie du confinement total s'est clairement retournée contre le régime.

Ce blog est d'avis que le gouvernement gabonais aurait dû opter pour la seule stratégie viable, qui était de:

a) Distanciation sociale pour maintenir le taux d'infection à un niveau bas et éviter que les hôpitaux ne soient submergés
b) Garder les business ouvertes pour maintenir une activité économique vitale.

Le Gabon a essayé le confinement total et le nombre de cas continue d'augmenter de façon exponentielle ; ce qui signifie que le confinement n'a pas fonctionné. Ce qui aurait dû être demandé à la population, c'est d'observer une distanciation sociale accompagnée de mesures de tests agressives qui auraient retiré de la population générale tous ceux qui étaient positifs, même les asymptomatiques. Cela aurait permis au gouvernement de mieux contrôler et gérer la propagation du virus à travers la population.

Les personnes ayant des conditions préexistantes de possible comorbidités auraient dû être invités à prendre des précautions supplémentaires. Cette méthode semble à ce blog plus réaliste et plus susceptible de réussir que tout ce que ce régime a essayé jusqu'à présent.

Nous ne lâcherons rien !

Comments

Popular posts from this blog

THE BONGOS AND THE KING OF MOROCCO HAVE USED FARGEON TO CLEAN UP THE ROAD FOR NOURREDINE. LES BONGO ET LE ROI DU MAROC ONT UTILISÉ FARGEON POUR DÉBLAYER LA ROUTE À NOURREDINE