THE SCIENTIFIC APPROXIMATIONS OF THE COPIL ARE STILL CREATING DOUBT ! LES APPROXIMATIONS SCIENTIFIQUES DU COPIL SÈMENT ENCORE LE DOUTE !






English version

The above article from Gabonreview, discusses the hypothesis of contamination of the tests used by Copil, to justify the exponential growth of cases of positive coronavirus in Gabon. This is a very serious allegation which casts doubt on the scientific rigor of the Copil's results. The culprits for this confusion are only the members of the Copil themselves.

Indeed, this blog has always asked the Copil to be as transparent as possible and above all as scientific as possible, on the methodology used to test patients and specially to determine who is positive and who is negative.

To date, the general public knowns nothing about the type of tests used; their reliability and above all their integrity in the chain of transmission from the patient to the laboratory and from the laboratory to the results. If Gabonreview is asking questions, it is that its readership must be asking them as well; and if the readership is asking these questions it is because the Copil has once again been negligent in its communication.

There have been press reports showing that some test kits manufactured in China have been found to be contaminated and therefore unusable for testing. In those countries such as Canada and Tanzania, the authorities did quality control to check if these tests were reliable, and this is how these defective tests were discovered before they could be used to test patient. What is the quality control methodology used in Gabon by Copil?

What will Copil tell us this time?





Version française

L’article ci-dessus de Gabonreview, évoque l’hypothèse d’une contamination des tests utilisés par le Copil, pour justifier la croissance exponentielle des cas de coronavirus positifs au Gabon. C’est une allégation très sérieuse qui sème le doute sur la rigueur scientifique des résultats du Copil. Les coupables de cette confusion ne sont que les membres du Copil eux-mêmes.

En effet, ce blog a toujours demandé au Copil d’être le plus transparent possible et surtout le plus scientifique possible, sur la méthodologie utilisée pour tester les patients et surtout pour déterminer qui est positif et qui est négatif.

Jusqu’à ce jour, le grand public ne sait rien du type de tests utilisés ; de leur fiabilité et surtout de leur intégrité dans la chaine de transmission du patient au laboratoire et du laboratoire au résultat. Si Gabonreview pose des questions, c’est que son lectorat doit se les poser aussi ; et si le lectorat se pose ces questions c’est parce que le Copil a encore une fois été négligeant dans sa communication.

Des articles de presse ont établi que certains kits de tests fabriqués en Chine se sont révélés contaminés et donc inutilisables pour les tests. Dans des pays comme le Canada et la Tanzanie, les autorités ont effectué un contrôle de qualité pour vérifier si ces tests étaient fiables, et c'est ainsi que ces tests défectueux ont été découverts avant de pouvoir être utilisés pour tester les patients. Quelle est la méthodologie de contrôle de qualité utilisée au Gabon par le Copil?

Que nous dira le Copil cette fois?

Comments

Popular posts from this blog

THE BONGOS AND THE KING OF MOROCCO HAVE USED FARGEON TO CLEAN UP THE ROAD FOR NOURREDINE. LES BONGO ET LE ROI DU MAROC ONT UTILISÉ FARGEON POUR DÉBLAYER LA ROUTE À NOURREDINE