HOW GDP SHOULD HAVE AN IMPACT ON THE COUNTRY! COMMENT LE PIB DEVRAIT AVOIR UN IMPACT SUR LE PAYS !

 



 English version

 

Gross domestic product (GDP) is one of the most important indicators used to track the health of a nation's economy. The calculation of a country's GDP takes into consideration a number of different factors and represents the total value of all goods and services produced by the economy over a specific time period; usually yearly. It is often described as being a calculation of the total size of an economy.

 

Because Gross domestic product (GDP) measures the total output of an entire economy by adding up total consumption, investment, government expenditure, and net exports, GDP is therefore equal to the income of the entire country. For populations, per capita GDP is calculated by dividing total GDP by the country's population, and this figure is used to determine the standard of living of individuals in the country, given that the wealth is well redistributed.

 

A rising GDP is a sign of a growing national economy. A GDP that doesn't change very much from year to year indicates an economy in a more or less steady state, while a lowered GDP indicates a shrinking national economy. In principle, when the GDP is increasing, people notice less unemployment because more jobs are needed to produce this surplus of wealth; and if the job supply is up, wages will also be up and the average Gabonese portfolio would be healthy. The opposite effect would be observed if the GDP fell.

 

Gabon is an economic paradox in that from the year 2000 to 2019, its GDP increased from $ 5 trillion, to almost $ 17 trillion; more than triple in 19 years. But strangely enough, neither the standard of living of the population, nor an improvement in infrastructure, has been observed during these 19 years. On the contrary, people are poorer today than they were 20 years ago, and infrastructure is in worse shape than 20 years ago.

 

By way of comparison, the GDP of Equatorial Guinea, neighboring Gabon, was 1000 billion dollars in the year 2000. This GDP was 11 trillion dollars in 2019, or 11 times more. However, the effects of this GDP growth are visible in Equatorial Guinea, where infrastructure has been significantly improved over 20 years.

 

Dear readers, we can conclude that in Gabon the money that was produced by the growth in GDP was stolen. There is no other explanation.

 

 

 

 

 

Version française

 

Le produit intérieur brut (PIB) est l'un des indicateurs les plus importants utilisés pour mesurer l’état de l'économie d'un pays. Le calcul du PIB d'un pays prend en considération un certain nombre de facteurs différents et représente la valeur totale de tous les biens et services produits par l'économie sur une période donnée ; généralement sur une an. Il est souvent décrit comme un calcul de la dimension totale d'une économie.

 

Puisque le produit intérieur brut (PIB) mesure la production totale de toute une économie en additionnant la consommation totale, l'investissement, les dépenses publiques et les revenus tirés des exportations nettes ; le PIB est donc égal au revenu de l'ensemble du pays. Pour les populations, le PIB par habitant est calculé en divisant le PIB total par la population du pays, et ce chiffre est utilisé pour déterminer le niveau de vie des individus dans le pays, partant que la richesse soit bien redistribuée.

 

Un PIB en hausse est le signe d'une économie nationale en croissance. Un PIB qui ne change pas beaucoup d'une année à l'autre indique une économie dans un état plus ou moins stable, tandis qu'un PIB abaissé indique une économie nationale en contraction. En principe, quand le PID est en hausse, les populations devraient constater moins de chômage car il faut plus d’emplois pour produire ce surplus de richesse ; et si l’offre d’emploi est hausse, les salaires seront aussi en hausse et le portefeuille moyen du Gabonais serait en bonne santé. L’effet inverse serait observé si le PIB baissait.

 

Le Gabon est un paradoxe économique en ce sens que de l’an 2000 à 2019, son PIB est passé de 5000 milliards de dollars, à presque 17000 milliards de dollars ; soit plus du triple en 19 ans. Mais curieusement, ni le niveau de vie des population, ni une amélioration des infrastructures, n’ont été observés pendant ces 19 ans. Au contraire, les populations sont aujourd’hui plus pauvres qu’il y a 20 ans, et les infrastructures sont en moins bon états qu’il y a 20 ans.

 

A titre de comparaison, le PIB de la Guinée-Equatoriale voisine du Gabon, était de 1000 milliards de dollars en l’an 2000. Ce PIB a été de 11000 milliards de dollars en 2019, soit 11 fois plus. Par contre, les effets de cette croissance du PIB sont visibles en Guinée-Equatoriale où les infrastructures ont été significativement améliorées de puis 20 ans.

 

Chers lecteurs, nous pouvons conclure qu'au Gabon, l'argent produit par la croissance du PIB a été volé. Il n'y a pas d'autre explication.

Comments

Popular posts from this blog

HOW ACCROMBESSI CHEATS THE BONGOS LIKE KIDS ! COMMENT ACCROMBESSI ROULE LES BONGO COMME DES GAMINS !

NOT KNOWING THE GABONESE VERY WELL, SYLVIA AND NOURREDIN BONGO DELEGATE THE FORMATION OF GOVERNMENT TO MBORANTSUO! NE CONNAISSANT PAS TRÈS BIEN LES GABONAIS, SYLVIA ET NOURREDIN BONGO DÉLÈGUENT LA FORMATION DU GOUVERNEMENT À MBORANTSUO!

JEAN-LUC NDONG AMVAME IS OUT! JEAN-LUC NDONG AMVAME EST DEHORS !