ALI BONGO SE MOQUE DES GABONAIS. MAIS QUI PRATIQUE VRAIMENT L’ETHNISME AU GABON ?




Aujourd’hui la plupart des commentateurs sur la RTG1, comme l’ami Jean-Raoul Mbadinga, s’empressait de se réjouir de voir Ali Bongo annuler les nominations dans certains ministères, suite au conseil des ministres du 14 Octobre dernier. La situation est surréaliste car, dans la pratique, le Gabon est un pays fondamentalement à gouvernance ethnique et familiale. En choisissant d’annuler les nominations dans certains ministères et en laissant les autres en place comme a l’éducation nationale, et même dans son propre cabinet de la présidence ou encore dans les régies financières, Ali Bongo dit au Gabonais, en un mot, faites ce que je fais semblant de dire et surtout ne regardez pas ce que je fais. Nous allons vous soumettre le panorama illustré de l’ethnisme au Gabon tel que pratiqué par l’administration Bongo.

1. La répartition des postes clés dans les plus importants ministères l’administration gabonaise.
Dans notre système de gouvernements calqué sur le système français, les 3 postes ministériels les plus importants sont : les finances, les affaires étrangères, la défense nationale. Les cartes ci-dessous vous situent l’origine des gens qui dirigent ces ministères depuis 1990 jusqu'à nos jours. Ici nous parlons des ministres pleins et non des ministres délégués. Cliquez sur les images pour les agrandir.


a. Les finances
Depuis 1990, en 20 ans, les ressortissants du Haut-Ogooué et de l’Ogooué-Lolo ont occupé ce poste pendant 15 ans. En ce moment c’est un ressortissant de l’Ogooué-Lolo qui occupe ce poste. Qui déjà avait dit pied gauche et pied droit ?




b. Les affaires étrangères
Depuis 1990, il ya eu 6 ministres des affaires étrangères dont 5 étaient soit les enfants d’Omar Bongo, soit ses beaux fils ou maitresses. En ce moment l’occupant de ce poste est le beau frère d’Ali Bongo.




c. La défense nationale
Depuis 20 ans, ce poste appartient non pas à une province du Gabon, mais carrément à une famille. La présence alibi d’Angélique Ngoma à ce poste depuis 2009, ne change rien à la dynamique familiale.





2. De qui se moque t-on ?
Quand Ali Bongo feint de pourfendre l’ethnisme, tout en l’encourageant dans l’action, grâce à des nominations de complaisance des membres de sa propre famille à des postes important dans l’administration, dans les sociétés parapubliques du pays, on ne peut pas s’empêcher de se demander de qui se moque Ali Bongo quand il parle de rigueur, et de l’homme qu’il faut à la place qu’il faut. Sa famille est celle qui applique le principe des nominations ethniques de manière outrancière. Cela n’est pas fait en cachette, mais se déroule implacablement sous nos yeux. Nous pourrions parler des nominations dans les grandes représentations diplomatiques du Gabon telles celles de France, des USA, en occident, ou du Maroc en Afrique. On peut parler de la composition des bureaux des institutions de la république, on peut parler des DG des grandes entreprises publiques ou para publiques, etc.


Chers lecteurs, ce bref billet vous laisse entrevoir la partie visible de l’iceberg que représentent les nominations ethnique par les Bongo. Nous n’avons même pas effleuré les corps d’armées, dans lesquels la région présidentielle et plus précisément la famille Bongo, se taille la part du lion des généraux occupant les plus hautes fonctions. Voyez-vous, l’indignation hypocrite d’Ali Bongo, et les larmes de crocodile qu’il verse face à l’ethnisme au Gabon, ne sont qu’une vaste fumisterie qui ne trompe personne. En effet, quand sa sœur est son représentant personnel, son beau frère est ministre des affaires étrangères, sa belle mère est président de la cour constitutionnelle, son oncle dirige la cour des comptes, ses parents sont dans les régies financières, etc., il est difficile de parler d’un démantèlement de l’ethnisme et du régionalisme au Gabon. Comment ne pas douter des capacités de ces gens et de leur impartialité, quand nous savons tous que leur présence à ces postes émane d’un processus de nomination de complaisance.

Comments

  1. Rendez l'inscription a ce blog plus accessible. Les articles sont pertinents, les commentaires le seront davantage...

    ReplyDelete
  2. Nous étudierons la proposition. Merci pour la suggestion.

    Charlie

    ReplyDelete

Post a Comment

Popular posts from this blog

THE ASCENSION OF NOUREDDINE BONGO AT THE HEAD OF GABON. L’ASCENSION DE NOUREDDINE BONGO À LA TÊTE DU GABON

WHAT IS GOING ON IN GABON? (3) QUE SE PASSE-T-IL AU GABON ? (3)