WHAT IS GABON’S CREDIT RATING? QUELLE EST LA CÔTE DE CRÉDIT DU GABON?

Image: The guardian



English Version

In a country where ignorance is cultivated to bamboozle a population that is estimated to be too silly to catch the deception, it is important that we demystify all the concepts seemingly complicated which are used by the regime to pretend to give the people a reason to hope for a better future. We are talking today about Gabon’s credit rating, and what this rating actually tells us about the Gabonese economy. It is an indicator that the “emergents” can neither hide nor ignore because it is accessible to everyone making the effort to look for it.

What is a credit rating?

The credit rating of a country is similar to that of an individual, in its concept. In the sense that, for an individual, if they want to borrow to buy a house, a car, to take out a line of credit etc., the lender should have before them the credit report containing all personal information and financial data history of the borrower, so that the banker can ensure the ability to repay the credit. For an individual as a country, this information is used by lenders to determine whether the borrower often fails to make payments, often shift balances or if the state of their debt ratio allows for them to take on a new debt. Lenders assess risk and give the borrowers a note. This is the note that is published in the media and gives you an idea of the credit worthiness of a particular country. There are agencies which specialize in the calculation of these risks.

What is a rating agency?

The rating agencies are ubiquitous on the international economic landscape. Their function is to assign good or bad ratings to States that borrow money on the international financial markets. Their function is to analyze the financial statements and cash flows of the States and assess their financial strength. The more a State is considered economically sound, the better its note; and vice versa. The largest credit rating agencies in the world are FitchRating, Moody's and Standard & Poors.

The grading of the rating

The scoring system described below is used by the three rating agencies and we got these from AbcBourse (les agences de notation financière).


AAA: the highest rating possible. The risk of default is almost zero. This is the rating of countries like the USA, Germany etc..

AA: similar to the highest rating. The risks are virtually zero.

A: good economic, financial and institutional strength. Low risk.

BBB: the economy is average. The risk of non-payment is apparent but quite unlikely.

BB: The economy is not very reassuring. The risk of default is higher in the long term.

B: the risk of non-payment is quite important. The likelihood of repayment is uncertain.

CCC: the risk of default is substantial.

CC: the economy is on the verge of bankruptcy.

D: the bankrupt is consumed.

Aside of the note, there is often the mathematical sign "plus, +" or "minus, -" which may indicate an improvement in the economic trend (+) or degradation thereof (-). In these cases, a country may have its AAA rating lowered to AAA-, it is said to be downgraded in the financial jargon. Conversely, it can see its note go up if the situation improves.

What is the rating of Gabon by these three agencies?

As of 24 July 2014, these three agencies rate Gabon as BB-, that is to say that the economy is not very reassuring and that the risk of non-repayment is real. For a producer of raw minerals of high value, with a very small population, this is a catastrophic note. To the “émergents” who say that things have improved during the 5 years Ali Bongo has been in power, we tell them that this is wrong because Gabon, which received its first rating from Standard & Poor's in 2007, was noted in BB- in those days and today it is still noted BB-. Where is the progress?

No tolerance for lying!



Version française

Dans un pays où l’ignorance est cultivée de manière à enfariner une population qu’on estime trop idiote pour piger la supercherie, il est important qu’on démystifie tous les concepts d’apparence compliquée dont se sert le régime pour prétendre donner aux populations une raison d’espérer à un futur meilleur. Nous allons parler aujourd’hui de la côte de crédit du Gabon, et ce que cette côte de crédit nous dit en réalité sur l’économie gabonaise. C’est un indicateur que les émergents ne peuvent ni masquer, ni ignorer car il est accessible à tout le monde se donnant la peine de chercher.

Qu’est-ce que la côte de crédit ?

La côte de crédit d’un pays est similaire à celle d’un particulier dans sa conception. En ce sens que, pour un particulier, si ce dernier veut emprunter pour s’acheter une maison, une voiture, pour prendre un crédit etc., le prêteur devrait avoir devant lui le dossier de crédit contenant toutes les informations personnelles et les données financières historiques de l’emprunteur, de manière à ce que le banquier puissent s’assurer de la capacité de remboursement du crédit. Pour un individu comme pour un pays, ces informations sont utilisées par les prêteurs afin de vérifier si l’emprunteur omet souvent de faire des paiements, reporte souvent des soldes ou si l’état de son ratio d’endettement permet un nouvel endettement. Les prêteurs évaluent le risque et donne une note a l’emprunteur. C’est cette note qui est publiée dans les media et vous donne une idée de la solvabilité de tel ou tel pays. Il y a des agences de notation qui se spécialisent dans le calcul de ces risques.

Qu'est-ce qu'une agence de notation financière ?

Les agences de notation financière sont omniprésentes dans le paysage économique international. Elles ont pour fonction d'attribuer de bonnes ou mauvaises notes aux Etats qui empruntent de l'argent sur les marchés financiers internationaux. Leur fonction consiste à analyser les comptes et les flux financiers de ces Etats et d’en évaluer leur solidité financière. Plus l'Etat noté est jugé économiquement solide, meilleure est sa note; et inversement. Les plus grandes agences de notation financière dans le monde sont FitchRating, Moody's et Standard & Poors.

Le barème de notation

Le barème de notation décrit ci-dessous est celui utilisé par ces 3 agences de notation financière et nous l’avons obtenu d’Abcbourse (les agences de notation financière).


AAA: la meilleure notation possible. Le risque de non remboursement est quasi nul. C’est la notation des pays comme les USA, L’Allemagne etc.

AA: semblable à la meilleure notation. Les risques sont quasi nuls.

A: bonne solidité économique, financière et institutionnelle. Peu de risques.

BBB: l’économie est de qualité moyenne. Les risques de non-paiement sont apparents mais assez improbables.

BB: l’économie n’est pas très rassurante. Le risque de non remboursement est plus important sur le long terme.

B: le risque de non-paiement est assez important. La probabilité de remboursement est incertaine.

CCC: le risque de non remboursement est substantiel.

CC: l’économie est au bord de la faillite.

D: la situation de faillite est consommée.

A côté de la note, il y a souvent le signe mathématique « plus, + » ou « moins,- », qui peut indiquer une amélioration de la tendance économique (+) ou une dégradation de celle-ci (-). Dans ces cas-là, un pays noté AAA peut voir sa note abaissée à AAA-, on dit qu’il est dégradé dans le jargon. A l'inverse, il peut voir sa note remonter si la situation s'améliore.

Quelle est la notation du Gabon par ces trois agences?

A la date du 24 Juillet 2014, ces trois agences notent le Gabon comme étant BB-, c'est-à-dire que son économie n’est pas très rassurante et que les risques de non remboursement sont réels. Pour un pays producteurs de matières premières à fort revenues avec une très faible population, c’est une note catastrophique. Aux émergents qui diront que les choses se sont améliorées depuis les 5 ans d’Ali Bongo au pouvoir, nous leur répondons que c’est faux car le Gabon, qui reçut sa première notation de Standard & Poors en 2007, fut noté BB- en ces temps-là et aujourd’hui, on en est encore à BB-. Où est donc le progrès?

Pas de tolérance pour le mensonge !

Comments

Popular posts from this blog

THE RESILIENCE OF THE GABONESE IRRITATES ALI BONGO AT THE HIGHEST POINT. LA RÉSILIENCE DE LA DIASPORA GABONAISE IRRITE ALI BONGO AU PLUS HAUT POINT

FOR ALI BONGO THE SALVATION IS ABOUT: HIDING THE DEAD, ELIMINATING THE WITNESSES, MAKING THE EVIDENCE VANISH. POUR ALI BONGO, LE SALUT PASSE PAR : CACHER LES CADAVRES, ÉLIMINER LES TÉMOINS, FAIRE DISPARAITRE LES PREUVES

ALI BONGO IS AFRAID. ALI BONGO A PEUR