BE CAREFUL OF THE FITCH AGENCY THAT HAS JUST GIVEN A FAVORABLE RATING TO ALI BONGO’S GOVERNANCE. FAITES ATTENTION A L’AGENCE FITCH QUI VIENT DE RELEVER LA NOTATION DE LA GOUVERNANCE D’ALI BONGO






English version

In the past few years, credit rating agencies have been in news for what are not always very salutary reasons. The bond rating industry played a major role in the global financial crisis of 2008. Several governments had to investigate these agencies for the role they played in faulty assessments of the riskiness of mortgage-backed securities. As an example the American company “Lehman Brothers” was still rated AAA, the highest score given by these agencies, just a few days before it declared bankruptcy and collapsed. Now we hear that one such agency has given a good rating to Gabon and predicted a growth rate of 7% for the year 2012. The rating received by Gabon was BB, from a BB-. This is hardly any news but in Gabon, the bards of the regime went on television to declare that this rating advance was the proof that Gabon was going to become an emerging economy. So, what is really the value of such a rating agency?

Rating agencies primarily offer judgments, meaning “opinions” about the creditworthiness of bonds that have been issued by various kinds of entities: corporations, governments, and other debt obligations. Those judgments come in the form of “ratings,” which are usually a letter grade. The best-known scale is that used by the American rating agency “Standard & Poor’s” and some other rating agencies: AAA, AA, A, BBB, BB, and so on (with pluses and minuses, as well). In this scale, AAA is the maximum. The lenders in credit markets are always trying to ascertain who is a creditworthy borrower, and who is not. The credit rating agencies are among the potential sources of information that lenders and investors can consult. Worldwide, there are probably over 100 such agencies. The three largest and most important rating agencies are: 1-Moody’s, 2-Standard & Poor’s, and 3-Fitch, which is a subsidiary of FIMILAC, a FRENCH business services conglomerate. Given the role of Gabon as a French protectorate, one should always be careful when considering that the Fitch agency is a French company.

However, the more important question is: who pays these agencies?

The business model for the rating agencies is a “client pays” model. So these agencies sell their ratings to countries like Gabon. This means that a country like Gabon pays fees to the rating agency like Fitch that rates its economy. This model is the reason why these agencies failed to forecast the financial crisis. They could not tell their payers that their businesses were failing because they needed the client to be happy and continue to pay. This is why we have to be careful with the rating given to Gabon by this French agency.


Version française

Ces dernières années, les agences de notation de crédit ont été sous le feu des projecteurs, et pas toujours pour des raisons très salutaires. Le secteur de la notation obligataire a joué un rôle majeur dans la crise financière mondiale de 2008. Plusieurs gouvernements ont eu à enquêter sur ces sociétés pour le rôle qu'elles ont joué dans les évaluations erronées du risque des valeurs immobilières. A titre d'exemple la société américaine «Lehman Brothers» était encore notée AAA, la plus haute note accordée par ces agences, quelques jours avant qu'elle ne déclare faillite et s'effondre. Nous apprenons maintenant qu’une telle agence a donné une bonne note au Gabon et a prédit un taux de croissance de 7% pour l'année 2012. La note reçue par le Gabon était BB, mieux que le précédent BB-. Ce n'est pas vraiment grand-chose, mais au Gabon, les lyricistes du régime sont allés à la télévision déclarer que la présente note de cette agence était la preuve que le Gabon allait devenir une économie émergente. Donc, quelle est vraiment la valeur d'une telle agence de notation?

Les agences de notation offrent principalement des jugements, ce qui signifie des "opinions" sur la solvabilité des obligations qui sont émises par différents types d'entités: les entreprises, les gouvernements et autres titres de créance. Ces jugements se présentent sous la forme de «notes», qui sont généralement un grade en lettre. L'échelle la plus connue est celle utilisée par l' agence Américaine de notation "Standard & Poor’s» et quelques autres agences de notation: AAA, AA, A, BBB, BB, et ainsi de suite (avec des + et - associés). Dans cette échelle, AAA est le maximum. Les prêteurs sur les marchés de crédit s’en servent pour vérifier qui est un emprunteur solvable, et qui ne l'est pas. Les agences de notation sont parmi les sources potentielles d'information que les prêteurs et les investisseurs peuvent consulter. Dans le monde entier, il y a probablement plus d’une centaine de ce type d’agences. Les trois agences de notation les plus importantes sont: 1-Moody’s, 2-Standard & Poor’s, et 3-Fitch, qui est une filiale de FIMILAC, une entreprise FRANÇAISE de services. Compte tenu du rôle du Gabon comme protectorat français, il faut toujours être prudent lorsque l'on considère que l'agence Fitch est une société française.

Toutefois, la question la plus importante est la suivante: qui paie ces agences?

Le modèle d'affaires pour les agences de notation est celui du «client payeur». Ainsi, ces agences vendent leurs notes à des pays comme le Gabon. Cela signifie qu'un pays comme le Gabon paie l'agence de notation Fitch qui évalue son économie et la note. Ce modèle est la raison pour laquelle ces agences n'ont pas pu prévoir la crise financière de 2008. Ils ne pouvaient pas dire à leurs clients et payeurs que leurs entreprises étaient défaillantes parce qu'ils avaient besoin que le client soit heureux pour qu’il continue de payer. C'est pourquoi nous devons être prudents avec la note attribuée au Gabon par cette agence française.

Comments

Popular posts from this blog

THE ASCENSION OF NOUREDDINE BONGO AT THE HEAD OF GABON. L’ASCENSION DE NOUREDDINE BONGO À LA TÊTE DU GABON

WHAT IS GOING ON IN GABON? (3) QUE SE PASSE-T-IL AU GABON ? (3)