A REMAKE IN BAD TASTE OF MOVIE "LES COUILLES DE L’ÉLÉPHANT!" UN REMAKE DE MAUVAIS GOÛT DU FILM “LES COUILLES DE L’ÉLÉPHANT”!





Dr Liliane Pemba



English Version


« Les Couilles de l’Elephant » or in English: « The Elephant’s Balls », is a Gabonese movie that came out around the year 2000 and is the story of a fictitious politician, great admirer of women, who becomes unexpectedly impotence. We were reminded of the title of that movie by the lasts comical episode of the Ali Bongo regime’s attempt to sweep the reality of ritual crimes in Gabon under the rug.

As you remember, recently, a bag full of human body parts was discovered in a professional training center in Libreville. A coroner sent to ascertain these organs. Here is what this coroner said:

What comes out of the examination of the contents of this bag is that these are pieces of organs, it is full of organs, organs that are full, that do not break down quickly, and the impression we had was that these organs were cut from people, then put somewhere in freezers, and then they were put in the bag maybe so they could be used to make transactions, I cannot say; and then the bag, for reasons we do not know, was deposited there. When you see the number of organs, they are not from a single corpse. It is several bodies; could a dozen or maybe more, I cannot say.

To cut short all this, the Bongo regime has found the answer by simply stating that these organs came from pachyderms. Yes pachyderms, that is to say elephant or hippopotamus organs. Dear readers, they have a sense of humor, don’t they? These criminals who govern us! It must be that Dr. Pemba did not pay close attention when she took anatomy classes, leaving her to with the unflattering consequence of confusing a pachyderm penis to a human one!

But hey, who are they kidding in Bongo’s Gabon? You and us of course!



Version française


«Les Couilles de l'éléphant» est le titre d’un film gabonais sorti sur les écrans autour des années 2000 et décrit les aventures d'un politicien fictif, grand amateur de femmes, qui se trouve inopinément impuissant. Nous nous sommes rappelés du titre de ce film en constatant le comique de la tentative du régime Ali Bongo à balayer la réalité des crimes rituels au Gabon par des justifications péniblement ridicules.

Comme vous le savez, récemment, un sac plein d’organes humains a été découvert dans un centre de formation professionnelle à Libreville. Un médecin légiste, Dr Liliane Pemba, a examiné ces organes. Voici ce qu’en a déduit ce médecin légiste:

Ce qui sort de l’examen du contenu de ce sac, c’est que c’est des morceaux d’organes ; c’est des organes pleins ; des organes qui sont durs, qui ne se décomposent pas rapidement ; et l’impression qu’on avait c’était que ces organes ont été découpés sur des corps des gens, ont été mis quelque part dans des congélateurs, ensuite on les a mis dans le sac peut être pour faire des transactions, ça je ne peux pas dire ; et ensuite le sac, pour des raisons que nous ne connaissons pas, a été déposé là. Quand on voit la quantité, c’est pas un seul cadavre. C’est plusieurs cadavres, peut être une dizaine, ou peut-être plus ; ça je ne peux pas dire.

Pour couper court à tout ça, le régime Ali Bongo a trouvé la parade en déclarant simplement que ces organes provenaient de pachydermes. Oui de pachydermes, c'est-à-dire des organes d’éléphant ou d’hippopotame. Chers lecteurs, ils ont le sens de l’humour n’est pas ? Ces criminels qui nous gouvernent ! C’est donc le Dr Pemba qui n’a pas du faire très attention quand elle prenait les cours d’anatomie, au point de confondre un pénis de pachyderme à un pénis humain !

Mais bon, de qui se moque-t-on dans ce Gabon des Bongo ? De vous et nous bien sûr !

Comments

Popular posts from this blog

THE RESILIENCE OF THE GABONESE IRRITATES ALI BONGO AT THE HIGHEST POINT. LA RÉSILIENCE DE LA DIASPORA GABONAISE IRRITE ALI BONGO AU PLUS HAUT POINT

FOR ALI BONGO THE SALVATION IS ABOUT: HIDING THE DEAD, ELIMINATING THE WITNESSES, MAKING THE EVIDENCE VANISH. POUR ALI BONGO, LE SALUT PASSE PAR : CACHER LES CADAVRES, ÉLIMINER LES TÉMOINS, FAIRE DISPARAITRE LES PREUVES

ALI BONGO IS AFRAID. ALI BONGO A PEUR